Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

> La “sécurité” contre la démocratie

Ali Aarrass extradé au Maroc !
L’Espagne bafoue les droits d’un ressortissant belge, Bruxelles laisse faire

Deux rassemblements sont prévus le vendredi 17/12, de 12h à 14h et de 16h à 18h, devant le Ministère des Affaires Étrangères (rue des Petits Carmes, 15 à 1000 Bruxelles)

Ce 15 décembre à 16 heures, l'Espagne a extradé Ali Aarrass au Maroc; une décision prise en opposition à la demande, formulée le 26 novembre dernier, par le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme à Genève de ne pas extrader le citoyen belge. Le Haut commissariat avait donné deux mois à l'État espagnol et aux avocats de la défense pour argumenter leur position sur l'extradition...

Pour rappel, Ali Arrass a été emprisonné en Espagne suite à des dénonciations recueillies sous la torture au Maroc. Alors que la justice espagnole n'a relevé, après enquête, aucune preuve de lien avec le « terrorisme », le conseil des ministres ibère a décidé de remettre notre compatriote entre les mains les tortionnaires marocains. Le gouvernement belge n'a rien fait pour

  Ali Aarrass
empêcher cela... en dépit de l'état de santé de son ressortissant.

Cette extradition survient au moment où la solidarité internationale pour la libération d'Ali Aarrass prend forme à Melilla, à Londres et à Bruxelles. Elle a eu lieu deux heures à peine après une concertation d'élus et de députés bruxellois au parlement belge, en vue d'une initiative commune contre l'extradition d'Ali.

Déjà à l'occasion du deuxième anniversaire, le 3 avril 2010, de la mise en détention d'Ali Aarrass en Espagne, Tamimount Essaïdi (échevine de la Solidarité de la Commune de Schaerbeek), Fouad Ahidar (parlementaire bruxellois SPa), Lydia Deveen-De Pauw (ancienne secrétaire d'État et sénatrice PS), Fouad Lahssaini (député fédéral Groupe Ecolo-Groen !) et Ahmed Mouhssin, (député Ecolo au Parlement régional bruxellois) avaient lancé un appel pour la libération immédiate d'Ali Aarrass.

Le 15 décembre, à l'initiative de Zoé Genot, députée féderale Ecolo, des députés du PS et d'Ecolo comme Nadia El Yousfi, Ahmed Mouhssin, et des collaborateurs et assistants des élus Hassan Bouseta et Ikazban se retrouvaient à une conférence au parlement contre l'extradition d'Ali. L'assistante de Monsieur Ikazban assurant la presse du soutien des élus Véronique de Keyser et Karine Lalieux contre l'extradition d'Ali Aarrass et annonçant qu'ils préparaient une initiative commune.

Un appel urgent est lancé à tous les élus bruxellois pour qu'ils prennent leur responsabilité, qu'ils fassent une déclaration commune et qu'ils interpellent le ministre Vanackere sur la situation d'Ali Arrass...

Plus d'informations sur: www.freeali.eu/ et sur www.leclea.be/



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]