Jump to main content
banner
LE CLEA
Accueil
Charte
Actions du Clea
es Communiqués
eses Actualité
es Nederlands / English
es Clea en son et images
  Clea - Section Liège
Législations liberticides
Appel du SAD
es Note sur la loi anti-T
im Une nouvelle inquisition
Procès du DHKC
es Enjeux et contexte
es Les enjeux de ce procès
es Les détenus de Bruges
im Traiments inhumains et dégrandants en prison
Démocratie en Turquie?
Une presse sous emprise
es Un procès exemplaire
es L'autre affaire Erdal
es Procès en Appel à Gand
es Condamné à cinq ans
es Messages de soutien
es Comptes-rendus des audiences
es 1ère instance: Bruges
es Note sur le dossier de Bruges
es Jugement du 28-02-06
im Bahar Kimyongür
es Un complot contre Bahar
es Bahar libéré aux Pays-Bas
es Pétition, soutiens...
es Autobiographie
es Note sur l'arrestation aux Pays-Bas
es Lettre de l'avocat turc
es Jugement de La Haye
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
es Cartes blanches, articles
Liste de diffusion
es

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion cliquez ici


À lire absolument notre nouvelle et très complète brochure «Kimyongur Bahar : Le dossier à charge»
[Lire]

Pour un soutien financier:
363-0054263-80

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image

Un seul pas suffirait pour arrêter le compteur macabre !
Avant son incarcération, Bahar Kimyongür avait lancé un appel urgent à la constitution d'une délégation internationale en Turquie en vue de sauver la vie de l'avocat des droits de l'Homme Behiç Asçi, en grève de la faim depuis plusieurs mois en protestation pour les conditions de détention de ses clients. Il fut écouté mais Maître Asçi se débat encore entre la vie et la mort. Faisons du geste généreux de Bahar une victoire : Soutenons sa campagne ! [Lire]

 
(voir paroles et musique plus bas)
Quand Monsieur Asoglu cessera-t-il de pleurer son fils cadet, Mousa, qu'il n'avait pas pu serrer dans ses bras depuis février 2006 et qu'il craint de ne pas revoir libre de son vivant ?

papa asoglu
Parce que les pluies amères remplissent l’air de pleurs, la mort nous couvre le visage...

     

Où est celui que j’aime ?

[En musique]
Quilapayún
(Chili)
Composition : Luis Advis

Où est celui que j’aime,
Où est-il?
Par les rues est-il parti,
s’est éloigné,
Encerclé par des chiens
De métal
Et dans des buissons obscurs
est-il resté piégé.

Avec ses mains ouvertes,
Son regard franc,
Avec son front serein,
S’est-il perdu.
Avec son front serein,
S’est-il perdu...

S’est pliée
Cette terre embruinée.
La tête a baissé,
La voix a perdu.
S’est éteinte
cette terre de feu.
Continent et cloche
Se sont brisés.

À genoux il est tombé
Et les vents ont crié,
De pleurer
Se sont séchées les eaux.
Les eaux se sont séchées
de pleurer...

Je me demande si existe toujours
Le sourire qu’il offre.
Je veux voir ses gestes,
Ne répond que le brouillard.
Je ne sais déjà pas si je veux encore,
Je ne sais déjà pas si je suis aveugle,
Seul le silence je sens
Et le sel de la pierre.

Où suis-je, vers où regarde-je
Si ciel ni terre n’existent plus?
Se sont éteintes les lumières
Et je ne retrouve plus la trace.
Avec son pas effacé
Par un bruit qui brûle
Je suis restée au milieu
D’un frémissement sans espoir.

Où est celui que j’aime,
Où est-il ?

Où est celle que j’ai aimée,
Où est-elle ?

Où sont nos enfants ?

Où sont ceux que nous aimons ?

Où, où ses yeux ?
Où, où ses yeux ?

Cours homme-cerf, cours
Avec ses chiens te cherche le chasseur.
Cours homme-cerf, cours !
Cours homme-cerf, cours...

Cours homme-lièvre, cours,
Avec ses chiens te cherche le chasseur.
Cours homme-lièvre, cours !
Cours homme-lièvre, cours...

Cours homme-cerf, cours,
Ces chiens peuvent te tuer.
Fuit de la mort !
Cache-toi sous la terre !

Parce que les pluies amères
Remplissent l’air de pleurs
La mort nous couvre le visage
Sarcasme est devenue la vie.

 

¿Dónde está el que
Yo quiero?
[En musique]
Quilapayún
(Chile)
Composición: Luis Advis

¿Dónde está el que yo quiero,
Dónde está?
Se me fue por las calles,
Se alejó,
Lo cercaron los perros
De metal
Y en zarzales oscuros
Se enredó.

Con sus manos abiertas,
Su mirada sencilla,
Con su frente serena,
Se perdió.
Con su frente serena
Se perdió...

Esta tierra nublada
Se dobló.
Agachó la cabeza,
Enmudeció.
Esta tierra de fuego
Se apagó.
Continente y campana,
Se quebró.

Se cayó de rodillas
Y los vientos gritaron,
Se secaron las aguas
Por llorar.
Se secaron las aguas
Por llorar...

Me pregunto si existe
La sonrisa que entrega.
Me pregunto los gestos,
Me responde la niebla.
Ya no sé si algo quiero,
Ya no sé si estoy ciega,
Sólo siento el silencio
Y la sal de la piedra.

¿Dónde estoy, dónde miro
Si no hay cielo ni tierra?
Se acallaron las luces
Y no encuentro la huella.
Con su paso borrado
Por un ruido que quema
Me he quedado en el medio
De un temblor sin espera.

¿dónde está el que yo quiero,
Dónde está?

¿Dónde está la que quise,
Dónde está?

¿Dónde están nuestros hijos?

¿Dónde están los que amamos?

¿Dónde, dónde sus ojos?
¿Dónde, dónde sus ojos?

Corre hombre-ciervo, corre
Te busca el cazador con sus perros.
¡Corre hombre-ciervo, corre!
Corre hombre-ciervo, corre...

Corre hombre-liebre, corre,
Te busca el cazador con sus perros.
¡corre hombre-liebre, corre!
Corre, hombre-liebre, corre...

Corre hombre-ciervo, corre.
Te pueden matar los perros.
¡Arráncate de la muerte!
¡Escóndete bajo tierra!

Porque las lluvias amargas
Llenan los aires de llanto
Muerte nos tapa la cara
Vida se ha vuelto sarcasmo.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit et comdamné aujourd'hui à cinq ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
 

autocollant
Bahar Kimyongür est un symbole
Il est le symbole des dangers que la lutte contre le “terrorisme” fait peser sur nos libertés

Vous souhaitez soutenir Bahar concrètement ?
Ce qui suit vous intéressera :
Lire
Téléchargez ici, et reproduisez et diffusez SVP un tract au format pdf
Soutenir Bahar
Prochaine réunion du Clea : À fixer


«Dis-moi avec qui tu colistes...»
Lire :

«Un citoyen belge livré pour des raisons électoralistes à un régime pratiquant la torture ?»

Consultez aussi :
www.mouvements.be


Actualité de Huxley
«(...) au moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes
n

Site optimisé pour le navigateur
Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici