Jump to main content
Clea

Clea
Comité liberté d'expression et d'association

S'exprimer, s'organiser, contester:
ce n'est pas du terrorisme !


 


Cornil Jean, Sénateur PS:

"Je soussigné Jean Cornil, Sénateur, ayant mon bureau sis à la Maison des Parlementaires, 21, rue de Louvain à 1009 Bruxelles déclare avoir rencontré à plusieurs reprises Bahar Kimyongur pour qui j’ai des liens de sympathie et dont je partage certains objectifs à caractère humanitaire comme l’amélioration des conditions de détention d’un certain nombre de prisonniers en Turquie. J’ai d’ailleurs en janvier 2002 effectué dans ce cadre une mission d’observation à Istanbul avec mon collègue Josy Dubié.

Jean CORNIL, Sénateur.
Avec toute ma solidarité"

 

Zoé Genot, députée fédérale ECOLO:

"Concerne : Bahar Kimyongur

Je souhaite porter à votre connaissance les rencontres personnelles que j’ ai eu avec M Bahar Kimyongur.

Nombreuses pendant les années 93, 94, 95, où nous nous sommes régulièrement côtoyés dans les divers moments de la mobilisation étudiante sur l’Université Libre de Bruxelles : assemblées générales d’étudiants pour le refinancement de l’enseignement, manifestations pour un enseignement de qualité, conférences multiples pour une société plus égalitaire. Il réfléchissait et se mobilisait pour un enseignement de qualité pour tous, mais déjà essayait de nous, étudiants, sensibiliser aux difficultés rencontrées par des peuples du Sud et plus particulièrement par la population kurde ou par les militants de gauche en Turquie.
De manière très pacifique, via la discussion, l’information, les témoignages, les interventions en conférence mais surtout d’inlassables discussions sur le Campus de l’ULB.

Depuis 1999 et mon entrée au parlement, je le rencontre épisodiquement encore dans des manifestations pacifiques pour un monde de paix et plus égalitaire. Il a collaboré avec ma collègue parlementaire Leen Laenens, députée Agalev et mon collègue sénateur Dubie sur la question des prisonniers dans les prisons turques. Mon ex-collègue a même eu l’occasion d’aller visiter ses prisons en tant que parlementaire, elle en est revenue très révoltée par des situations qu’elle a clairement décrites comme inhumaines.

Je connais donc Bahar Kimyongur comme un militant engagé, pacifiste et inlassable toujours sur le terrain, à expliquer, discuter, et témoigner des injustices de ce monde.

Veuillez agréez mes meilleurs salutations,

Zoé Genot"