Jump to main content
Clea

Clea
Comité liberté d'expression et d'association

S'exprimer, s'organiser, contester:
ce n'est pas du terrorisme !


 

   
«  Non à la criminalisation des opinions !»


La Fédération des Etudiant(e)s Francophones tient à manifester son soutien à Bahar Kimyongür, ancien étudiant de l'Université Libre de Bruxelles, membre du DHKC de Bruxelles, emprisonné à l'heure actuelle aux Pays-Bas et en attente de son éventuelle extradition vers la Turquie.

Sans préjuger des idées et surtout des méthodes du DHKC (Front révolutionnaire pour la Libération du Peuple – Turquie), il est inquiétant que dans le contexte d'un désir de sécurité toujours plus grand dans le chef des politiques, et peut-être des citoyens, on puisse emprisonner une personne, dont on n'a aucune preuve objective qu'elle ait perpétré ou contribué à perpétrer des actes de violence.

Condamné en Belgique pour « appartenance à une organisation terroriste », mais en appel de cette décision, et donc libre de ses mouvements, Bahar, citoyen belge, se rendait à un concert aux Pays-Bas quand il s'est fait arrêter à la frontière et emprisonner. Là il a appris qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la Turquie.

Si en Belgique, il ne risquait aucunement l'extradition (la Belgique n'extrade jamais ses nationaux hors UE), il n'en va pas de même aux Pays-Bas.

Du fait que Bahar milite contre les traitements dégradants et la torture encore infligés aux prisonniers des prisons turques, et qu'en plus il s'occupe de la communication en Belgique d'une organisation considérée comme terroriste, il ne fait aucun doute que le traitement qui lui serait réservé en Turquie ne serait sans doute pas extrêmement respectueux des droits de l'homme.

Considérant comme tout à fait anormal qu'une personne libre de ses mouvements en Union Européenne soit arrêtée à des fins d'extradition sur base des idées qu'il défend, la FEF appelle le Gouvernement néerlandais à ne pas permettre son extradition vers la Turquie, et le Gouvernement belge à agir auprès de son homologue pour défendre l'intégrité d'un de ses citoyens.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter

Delphine Michel au 0473/93.45.85

Pour recevoir nos communiqués de presse par e-mail

envoyez un  message à carlos.crespo@fef.be

Fédération des Etudiant(e)s francophones - FEF
Carlos Crespo
Premier Permanent - Attaché de Presse
Rue de la Sablonnière, 20
1000 Bruxelles
Tel : 022230154
Fax : 022172793
GSM : 0478511334