Jump to main content
Clea

Clea
Comité liberté d'expression et d'association

S'exprimer, s'organiser, contester:
ce n'est pas du terrorisme !


OBJECTIF :
10 000 SIGNATURES !
LE CLEA
Charte
x
Communiqués
x
Clea [Section Liège]
x
Soutien et Associations...
Revue de Presse de l'ULB
Communiqué d'Attac [PDF]
 
 
Lettre ouverte Paris [PDF]
Analyses
L'autre affaire Erdal
Un procès exemplaire
Appel du SAD
Lettre de l'avocat turc
Dossier
Note sur l'arrestation
Jugement du 28-02-06 [PDF]
Note sur le dossier de Bruges [PDF]
Note sur la loi anti-T [PDF]
Presse
Les cartes blanches, articles...
Bahar Kimyongür
Pour écrire à Bahar
Autobiographie
Lettre du 8 mai
Message du 11 mai [wma]
Bahar continue à traduire!
Livre Blanc
Rassemblement
Reportage Photo
Déclaration du Clea
Conférence de presse
Déclaration du Clea
Turquie
Dossier sur un tortionnaire notoire
 
 
 

 

   
Onkelinx sacrifie Bahar Kimyongür

Lundi 19 Juin 2006 mis en ligne par Mehmet Koksal


En pleine campagne électorale à Schaerbeek, la tête de liste PS et ministre de la Justice Laurette Onkelinx, était sortie ce samedi 17 juin 2006 à la pêche aux voix turques à l’APAB-BADD (Association de la Pensée d’Atatürk en Belgique). Face à une salle très prolixe, la ministre de la Justice a dû s’expliquer sur le cas du détenu belge et militant du DHKP-C Bahar Kimyongür.

C’est la femme de ce dernier, Deniz Demirkapi, qui a publiquement interpellé la ministre de la Justice : « Mon mari est belge et socialiste. Il est aujourd’hui incarcéré en Hollande et risque d’être extradé vers un pays tiers justement parce qu’il a défendu ses idées socialistes. Il peut évidemment y avoir des différences d’interprétation sur le combat socialiste mais c’est un autre sujet. J’ai essayé de vous rencontrer à plusieurs reprises mais à chaque fois j’ai accusé un refus aussi bien de vous que de votre cabinet. Je m’excuse donc de vous interpeller en public avec cette question mais je suis obligée de le faire. Que comptez-vous entreprendre pour empêcher que mon mari soit remis entre les mains des personnes qu’il critique ? »

Laurette Onkelinx : « Sur cette question, je suis obligé de vous répondre non pas comme socialiste mais comme ministre de la Justice. Le tribunal de Bruges a condamné le DHKP-C comme une organisation terroriste ! L’affaire est en cours d’appel et la Cour d’appel se réunira le 11 septembre prochain. Il existe plusieurs différences entre les cas Fehriye Erdal et Bahar Kimyongür. Madame Erdal a été condamnée directement avec une arrestation immédiate. Comme vous le savez, elle s’est enfuie. On fait et on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour pouvoir la retrouver afin qu’elle puisse effectivement purger sa peine de prison. Dans le cas de Monsieur Kimyongür, il n’a pas été demandé d’arrestation immédiate. Il a choisi de se rendre en Hollande, permettez-moi de noter que personne ne l’a obligé ! Il y avait un mandat d’arrêt international à son égard. Les autorités des Pays-Bas analysent actuellement le dossier. Même si c’est effectivement un ressortissant belge, ce qui est une autre différence avec Erdal, nous n’avons pas à nous immiscer dans une procédure d’extradition qui concerne la Turquie et les Pays-Bas. »

Commentaire de Deniz Demirkapi ( épouse de Bahar Kimyongür) après la conférence : « En 2003, cette dame [Laurette Onkelinx] nous avait défendu à la Chambre face au député libéral François-Xavier De Donnéa. De plus, elle nous expliquait en même temps que nous pouvions tranquillement continuer à travailler étant donné que nos activités étaient couvertes par des droits consacrés par la Constitution belge, notamment les libertés d'expression et de réunion. C’est vraiment scandaleux d’entendre aujourd’hui ce double discours ! Juste après la conférence, j’ai quand même été la retrouver sur scène pour avoir plus d’explications. Laurette Onkelinx m’interpelle en disant : « Soyons honnêtes madame ! Pourquoi votre mari se rendait en Hollande ? ». J’ai répondu tout naturellement que c’était pour un concert culturel. Elle a répliqué : « C’est faux ! Il voulait s’enfuir, hein ! » C’est vraiment ridicule, pourquoi il s’enfuirait alors qu’il doit se défendre en appel ? Bahar aurait pris la fuite sans moi ? Et franchement, il aurait pu trouver un meilleur endroit que la Hollande, non ? [sourire] La déclaration de Laurette Onkelinx est très importante car en me fournissant des explications sur le départ de Bahar, la ministre avoue par la même occasion la participation de la Belgique dans l’arrestation de mon mari !

Depuis quand votre mari est en détention préventive ?
Bahar a été arrêté le 28 avril dernier aux Pays-Bas suite à un mandat d’arrêt international émanant de la Turquie dont il n’avait pas eu connaissance. La Belgique avait évidemment pris connaissance de ce mandat. S’il avait su, Bahar ne serait jamais sorti du territoire belge afin de suivre son procès en appel. D’ailleurs le procès-verbal de son arrestation en Hollande pourra nous fournir des éléments intéressants à propos de la complicité des services belges. Il paraît que le sénateur Ecolo Josy Dubié a pu mettre la main sur ce PV et qu’il compte interpeller la ministre ce jeudi au Parlement. Je suis curieux de voir les explications à ce sujet…

Qu’en est-il de la situation en Hollande ?
La prochaine comparution est prévue pour le 4 juillet prochain. Le juge hollandais nous a laissé une très mauvaise impression lors de la première comparution du 13 juin dernier. Le juge a demandé des compléments d’information à Ankara à propos de l’organisation DHKP-C et rien sur Bahar. Il compte demander à Ankara la garantie d’une prison de sécurité et la tenue d’un procès équitable pour mon mari. Le juge hollandais a également demandé à la Belgique une copie du jugement de Bruges. Il veut accélérer les choses et aurait déclaré ‘il ne faut pas traîner’. Le procureur hollandais n’a également posé que des questions relatives à l’organisation. Cela nous laisse une mauvaise impression…

Que reproche la Turquie à Bahar Kimyongür ?
Premièrement le fait d’avoir protesté en novembre 2000 au Parlement européen contre la venue d’Ismail Cem, le ministre turc des Affaires étrangères de l’époque. J’avais également participé à cette protestation. Deuxièmement, le fait que Bahar avait entamé une grève de la faim en solidarité avec un prisonnier politique [Ilhan Yelkovan du DHKP-C] en Allemagne. Enfin, troisièmement, le fait d’avoir assisté au procès de Fehriye Erdal en Belgique. Bahar n’était pas encore co-inculpé à l’époque et en réalité nous y étions nombreux. Voilà en résumé sur quoi se base la demande d’extradition de la Turquie à l’égard de mon mari.

Entamer une grève de la faim, est-ce un délit ?
Apparemment oui.

Propos recueillis par Mehmet Koksal


Sources:
http://allochtone.blogspot.com/