Jump to main content
banner
LE CLEA
Accueil
Charte
Actions du Clea
es Communiqués
eses Actualité
es Nederlands / English
es Clea en son et images
  Clea - Section Liège
Législations liberticides
Appel du SAD
es Note sur la loi anti-T
im Une nouvelle inquisition
Procès du DHKC
es Enjeux et contexte
es Les enjeux de ce procès
es Les détenus de Bruges
im Traiments inhumains et dégrandants en prison
Démocratie en Turquie?
Une presse sous emprise
es Un procès exemplaire
es L'autre affaire Erdal
es Procès en Appel à Gand
es Condamné à cinq ans
es Messages de soutien
es Comptes-rendus des audiences
es 1ère instance: Bruges
es Note sur le dossier de Bruges
es Jugement du 28-02-06
im Bahar Kimyongür
es Un complot contre Bahar
es Bahar libéré aux Pays-Bas
es Pétition, soutiens...
es Autobiographie
es Note sur l'arrestation aux Pays-Bas
es Lettre de l'avocat turc
es Jugement de La Haye
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
es Cartes blanches, articles
Liste de diffusion
es

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion cliquez ici


À lire absolument notre nouvelle et très complète brochure «Kimyongur Bahar : Le dossier à charge»
[Lire]

Pour un soutien financier:
363-0054263-80

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image

Un seul pas suffirait pour arrêter le compteur macabre !
Avant son incarcération, Bahar Kimyongür avait lancé un appel urgent à la constitution d'une délégation internationale en Turquie en vue de sauver la vie de l'avocat des droits de l'Homme Behiç Asçi, en grève de la faim depuis plusieurs mois en protestation pour les conditions de détention de ses clients. Il fut écouté mais Maître Asçi se débat encore entre la vie et la mort. Faisons du geste généreux de Bahar une victoire : Soutenons sa campagne ! [Lire]

 


Les ravages de la psychose “anti-terroriste” :
Arrestation abusive pour intimider les manifestants anti-G8



Plusieurs membres du CADTM sont détenus arbitrairement à Rostock

Le mercredi 6 juin à 10H30, 9 jeunes femmes et jeunes hommes de nationalité belge (Geert du CADTM à Anvers, Laurent A. du CADTM Bruxelles, Jonathan Vandenborre de ACC Liège, Emilienne Tempels de Indymedia Liège) et française (Jeanne Semin du CADTM Lyon, Sylvain Dropsy du CADTM Grenoble, Jérôme Ollier du CADTM Liège, Martin Dommenge du CADTM Bruxelles, «Zoul» de Survie et du CADTM France) ont été arrêtés par la police et 5 d'entre eux sont ou ont été maintenus en détention par les autorités allemandes.  

Ils ont été arrêtés alors qu'ils utilisaient leur droit de manifestation pacifique, non violente pour protester contre les politiques du G8 en matière de dette du Tiers Monde, de guerre, de migration, de climat,. Ils se trouvaient près de la bourgade de Jenewitz à une dizaine de kilomètres de distance de l'enceinte clôturée (de 2,5M de haut) dressée par les autorités allemandes pour protéger la réunion du G8. Ils n'ont réalisé aucune dégradation de biens publics ou privés, aucune voie de fait, aucun jet de pierre. Les policiers n'ont (bien sûr) trouvé aucune arme sur eux. Ils étaient juste là pour manifester leur désapprobation et user de leurs droits de citoyens.

Ils ont été incarcérés dans des cellules improvisées dans une ancienne usine Siemens transformée en lieu de détention pendant le G8. Certains d'entre eux ont été entendus par un magistrat allemand. 5 d'entre eux sont encore en détention : Jérôme Ollier du CADTM Liège, Martin Dommenge et Laurent Atsou du CADTM Bruxelles, John Vander Borre de ACC Liège, Emilienne Tempels, membre d'Indymedia Liège).

Jeanne Semin a été libérée dans l'après-midi du 6 juin, Sylvain Dropsy a été libéré vers 23H30 le 6 juin, Geert et Zoul ont été libérés ce jeudi 7 juin au matin. Les cinq autres personnes sont toujours en détention : il semblerait que les autorités leur ont dit qu'elles seraient libérées vendredi ou samedi. On leur aurait également dit qu'elles seraient probablement poursuivies (à vérifier). Sylvain Dropsy avec lequel nous sommes en contact téléphonique depuis sa libération nous dit qu'il a « l'impression de sortir d'une sorte de Guantanamo, un espace de non droit ».

Alors que je terminais la rédaction de ce message, j'ai reçu un coup de téléphone de la mère d'Emilienne Tempels, membre d'Indymedia Liège. Emilienne est aussi détenue depuis le 6 juin au matin dans un local de la rue industrielle à Rostock (Industriestrasse).

Le CADTM a pris contact avec des avocats à Paris, Bruxelles et Liège. Le CADTM demande la libération immédiate des personnes injustement détenues et l'arrêt des mesures d'intimation et de répression des citoyens usant pacifiquement de leur droit de protestation.

Si vous voulez contacter Sylvain Dropsy (membre du CADTM Grenoble, effectuant un stage au CADTM Belgique) actuellement sur place à Rostock: 00 49 163 40 649 45

Celui-ci prépare un communiqué.

Par ailleurs, plusieurs conférenciers du CADTM prennent part aux débats qui se déroulent à Rostock en ce moment. Parmi eux : Victor Nzuzi, agriculteur congolais, dirigeant du NAD-CADTM Kinshasa. On peut l'atteindre au 00 49 151 517 34 002

Eric Toussaint, président du CADTM Belgique. Tél : 00 32 486 74 47 52
ou 00 32 4 226 62 85 international@cadtm.org

Avocate allemande : Karen Ullmann 00 49 40 99 99 39 06 (= son bureau à Hambourg)
Legal team à Rostock 00 49 38 20 47 68 111
William Bourdon avocat à Paris : 00 33 1 42 60 32 60.


Exemple de letre type à envoyer

Faire de même auprès des autorités françaises. On peut également écrire à l'ambassadeur d'Allemagne à Paris et à Bruxelles.

Adresses de certaines autorités 

Ambassadeur de Belgique en Allemagne
Mark GELEYN
Jägerstrasse 52-53
10117 Berlin
tél 00 49 30 206 420
fax 00 49 30 206 4200
mail  berlin@diplobel.org

Consulat honoraire à Hambourg
Vorsetzen, 32
20459 Hambourg
tél 00 49 40 36 149 3700
fax 00 49 40 36 149 628
mail cka@gl-group.com

Ambassadeur d'Allemagne à Paris
Monsieur Klaus Neubert
13-15, avenue Franklin D. Roosevlet
75008 Paris
tél 00 33 (0)1 53 83 45 00
fax 00 33 (0)1 43 59 74 18
pas de mail indiqué

Ambassade d'Allemagne à Bruxelles
rue J. de Lalaing, 8-14
1040 Bruxelles
tél 02 787 18 00
fax 02 787 28 00
mail info@bruessel.diplo.de

Consulat d'Allemagne à Liège
rue de Chênée, 53
4031 Angleur
tél 04 361 24 84
fax 04 361 24 85



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit et comdamné aujourd'hui à cinq ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
 

autocollant
Bahar Kimyongür est un symbole
Il est le symbole des dangers que la lutte contre le “terrorisme” fait peser sur nos libertés

Vous souhaitez soutenir Bahar concrètement ?
Ce qui suit vous intéressera :
Lire
Téléchargez ici, et reproduisez et diffusez SVP un tract au format pdf
Soutenir Bahar
Prochaine réunion du Clea : À fixer


«Dis-moi avec qui tu colistes...»
Lire :

«Un citoyen belge livré pour des raisons électoralistes à un régime pratiquant la torture ?»

Consultez aussi :
www.mouvements.be


Actualité de Huxley
«(...) au moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes
n

Site optimisé pour le navigateur
Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici