Jump to main content
banner
LE CLEA
Accueil
Charte
Actions du Clea
es Communiqués
eses Actualité
es Nederlands / English
es Clea en son et images
  Clea - Section Liège
Législations liberticides
Appel du SAD
es Note sur la loi anti-T
im Une nouvelle inquisition
Procès du DHKC
es Enjeux et contexte
es Les enjeux de ce procès
es Les détenus de Bruges
im Traiments inhumains et dégrandants en prison
Démocratie en Turquie?
Une presse sous emprise
es Un procès exemplaire
es L'autre affaire Erdal
es Procès en Appel à Gand
es Condamné à cinq ans
es Messages de soutien
es Comptes-rendus des audiences
es 1ère instance: Bruges
es Note sur le dossier de Bruges
es Jugement du 28-02-06
im Bahar Kimyongür
es Un complot contre Bahar
es Bahar libéré aux Pays-Bas
es Pétition, soutiens...
es Autobiographie
es Note sur l'arrestation aux Pays-Bas
es Lettre de l'avocat turc
es Jugement de La Haye
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
es Cartes blanches, articles
Liste de diffusion
es

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion cliquez ici


À lire absolument notre nouvelle et très complète brochure «Kimyongur Bahar : Le dossier à charge»
[Lire]

Pour un soutien financier:
363-0054263-80

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image

Un seul pas suffirait pour arrêter le compteur macabre !
Avant son incarcération, Bahar Kimyongür avait lancé un appel urgent à la constitution d'une délégation internationale en Turquie en vue de sauver la vie de l'avocat des droits de l'Homme Behiç Asçi, en grève de la faim depuis plusieurs mois en protestation pour les conditions de détention de ses clients. Il fut écouté mais Maître Asçi se débat encore entre la vie et la mort. Faisons du geste généreux de Bahar une victoire : Soutenons sa campagne ! [Lire]

 


Actions du Clea
S'exprimer, s'organiser, contester : ce n'est pas du terrorisme !

“Komt Guantanamo naar de Lage Landen?”
De zaak Bahar Kimyongür.

Sprekers: Bahar Kimyongür en Luk Vervaet
Vrijdag 26 oktober 2007, 20u

De Nieuwbeek, Nieuwbeekstraat 35, 9300 Aalst, gratis  [Vervolg]


«L’affaire Bahar Kimyongür» / «De zaak Bahar Kimyongür»
Après la victoire de la Cassation, le procès intenté contre onze membres présumés de l'organisation révolutionnaire DHKP-C a repris à la Cour d’Anvers
Het “DHKP-C proces” voor het Hof van Beroep, Waalse Kaai, Antwerpen
       Reportage photographique de la première journée de procès
                            •Téléchargez et diffusez notre tract SVP [FR-NL]


•Jeudi 13 septembre 2007 à 13h à Anvers
•Op donderdag 13 september om 13 uur


Au terme d'une audience de près de trois heures, la Cour a accepté que les séances des 27 et 28 septembre soient destinées aux plédoiries de la défense centrées sur “les exceptions”, notament la demande pour que ce procès politique soit traité en Assises et non en Correctionnelle, ainsi que la contestation du fait que l'avocat de la Turquie, État s'étant constitué partie civile, joue de facto le rôle de deuxième procureur.

 

Anvers 130907
Rassemblement dès 13h sur les marches du palais de justice Samenkomst om 13 uur op de trappen van het gerechtshof
Plus de cinquante personnes sont venues soutenir les inculpés du procès DHKP-C ce 13 septembre et défendre les droits démocratiques menacés.


Soirées d’information : / Informatieavonden:

L’affaire Bahar Kimyongür et la criminalisation de la militance politique
De zaak Bahar Kimyongür of de criminalisering van de politieke militant
Avec / Met
Luk Vervaet, CLEA
Stephan Galon, secrétaire syndical et membre de la Plateforme pour la liberté d’expression / vakbondssecretaris, Platform voor Vrije Meningsuiting
Bahar Kimyongür, ex-détenu politique et accusé dans le procès d’Anvers / beschuldigde


Sint-Niklaas

Masereelhuis, Truweelstraat 85, 9100 Sint-Niklaas
Vendredi 7 septembre, à 20h / Vrijdag 7 september, 20u
Organisation / Organisatie: Masereelfonds Sint-Niklaas


Terneuzen
Kantoor Abvakabo-FNV
Mardi 11 septembre 2007, à 19h30
Dinsdag 11 september 2007, 19u.30
Adresse: Guido Gezellestraat 14 Terneuzen
Organisation / Organisatie: Luk Brusselaers, brusselaers@zeelandnet.nl


Antwerpen / Anvers

•Komt Guantanamo naar de Lage Landen?

Donderdag 13 september, 20u                                                                
De Groene Waterman Kelder, Wolstraat 7, Antwerpen

•Guantánamo serait-il en train de débarquer au plat pays ?
Jeudi 13 septembre, 20h                                                                       
De Groene Waterman Kelder, Wolstraat 7, Anvers
Organisation / Organisatie: De Groene Waterman Kelder

Op initiatief van Greenpeace ondertekenden 180 Nederlandstalige en Franstalige organisaties uit België in juni 2007 een gezamenlijke "Platformtekst voor de grondwettelijke vrijheid van vereniging en vrije meningsuiting".
[Vervolg]

À l’initiative de Greenpeace, 180 organisations néerlandophones et francophones belges ont signé en juin 2007 un «Texte commun de plate-forme pour les libertés constitutionnelles d’expression et d'association».

Ce mémorandum est paru dans quelques journaux et a été remis au formateur de l’époque, M. Leterme [Lire la suite]



UN MOUVEMENT SOCIAL POUR LA DÉMOCRATIE

Grand succès du Concert et prises de parole pour la liberté d'expression du 27 juin au Beursschowburg

[Reportage photographique]
[Lire l'intervention de Bahar Kimyongür]
[Lire l'intervention de Daniel Flinker au nom du Clea]
[Lire l'intervention de l'altermondialiste liégeois Didier Brissa]
[Indymedia: Een democratie kan niet functioneren als er geen ruimte is voor kritiek]
Cent trente associations (dont la FGTB Centrale générale, Greenpeace, CNCD-11 11 11, Ligue des Droits de l’homme, Clea…) se sont regroupées, en à peine trois semaines, autour d’une motion pour la liberté d’expression et la liberté d’association. Votre organisation peut signer cette motion en ligne et consulter une liste –régulièrement mise à jour– des signataires sur le site de Greenpeace [Cliquez ici].

Ce mercredi 27 juin, nous organisions un événement mobilisateur pour faire en sorte que le prochain gouvernement retire du champ d’application du code pénal ce qui relève de la contestation sociale sous toutes ses formes.

Un nombreux public s'est joint à nous afin de déclencher un mouvement social pour la démocratie.

Le programme était riche :

RAP FOR FREE SPEECH (voir ci-dessous).

27/06/07 - 18h - Beursschouwburg A. Ortsstraat 20 - 28 - 1000 Brussel

Met/Avec: Lieven De Cauter (cultuurfilosoof KU-Leuven) - Jos Vander Velpen (Liga voor de Rechten van de Mens) - Daniel Flinker (Clea) - Eric Goeman (Attac Vlaanderen) - Anne Morelli (prof ULB) - Peter Desmet (Greenpeace) - Didier Brissa (Altermondialiste) - Douglas De Coninck (journalist Humo) - Bahar Kimyongür (Militant politique) - Michel Vandenbosch (Gaia) - Caroline Coopers (ABVV) - Benoit Vandermeerschen (Ligue des Droits de l'Homme et CNCD) - Paul Lootens (Centrale Générale FGTB) - Jan Fermon (Avocat).

Concert: AKRO van/de STARFLAM

www.beursschouwburg.be - www.greenpeace.be - www.leclea.be - www.vrede.be


CETTE AFFICHE EN VERSION IMPRIMABLE
activité 27 juin 2007
Audio 1    Audio 2   Audio 3

L'agenda du Clea jusqu'au 10 juin

À l’heure où des altermondialistes liégeois sont assimilés à des bandits que la police doit surveiller, où Greenpeace est catalogué comme «association de malfaiteurs» ; au moment où les discours sécuritaires «made in USA» ont le vent en poupe, où certaines actions syndicales sont criminalisées, le Clea entend réagir..., le Comité pour la liberté d’expression et d’association refuse la logique répressive «à la Sarkozy» qui s’impose progressivement en Europe. En particulier, nous dénonçons l’utilisation de la loi antiterroriste de 2003 qui permet, en Belgique, de punir sévèrement des citoyens non pour des délits qu’ils auraient perpétrés, non pour des actes de violence qu’ils auraient commis mais pour leur engagement, pour leurs convictions politiques.

 

greenpeace
Association de malfaiteurs?

«L’affaire DHKP-C» le démontre : sous couvert de lutte contre le terrorisme, notre gouvernement met en péril les conquêtes démocratiques dans notre pays. C’est pourquoi, le Clea militera durant la période électorale pour encourager chaque parti politique à se positionner afin que le prochain gouvernement remette en question cette loi liberticide et refuse la criminalisation des mouvements sociaux qui se développe toujours plus.

Dans ce cadre le Clea organise et participe à plusieurs actions et rendez-vous :

• Le 10 mai, à l’ULB, se déroulera une conférence avec la participation des quatre détenus politiques : Musa Asoglu, Sukriye Akar, Kaya Saz et Bahar Kimyongur, libérés le 19 avril dernier (...) [Lire la suite]

• Le 17 mai, dans le cadre du Cinéma d’Attac, aura lieu une conférence en présence notamment de Bahar Kimyongür (Clea) et de Peter De Smet (Directeur général de Greenpeace) (...) [Lire la suite]

• Le 31 mai, au Nova, sera projeté le nouveau film de Marie-France Collard, Jérôme Laffont et Foued Bellali : «Résister n’est pas un crime», questionnant les législations antiterroristes en Belgique suite au «procès DHKP-C» (...) [Lire la suite]

• Le 4 juin, à 19h30, à Bruxelles Laïque, se tiendra un débat avec les têtes de liste bruxelloises aux élections législatives qui seront interpellés au sujet de leurs positions par rapport aux lois “antiterroristes”.


La loi «antiterroriste» menace nos libertés, elle doit être remise en question : agenda du Clea (fr, nl)

Aux Etats-Unis, l’auteur du Patriot Act (la loi antiterroriste américaine) a reconnu que «le niveau d'acceptation du public à l'égard des mesures et restrictions imposées par la lutte antiterroriste diminuait». L'arsenal juridique mis en place après le 11-Septembre 2001 dans le cadre de la guerre contre le terrorisme et ses effets sur les libertés individuelles sont désormais contestés.

Ces critiques doivent se développer en Belgique également. En effet, le rapport 2007 d’Amnesty International sur la situation des droits humains dans le monde épingle notre pays.

 

11-09-01
Les fabricants de la peur permanente se sont amparés d'une catastrophe...

En particulier, «la loi antiterrorisme est beaucoup trop vague et les peines sont démesurées par rapport aux faits reprochés» explique P. Hensmans d’Amnesty Belgique. L’ONG dénonce ainsi les peines lourdes appliquées pour «appartenance à un groupe terroriste». En ce qui concerne les militants du DHKP-C, Amnesty s’inquiète des accusations de mauvais traitements durant la détention et se félicite qu’un nouveau procès ait lieu.

Le Clea dénonce la criminalisation des militants qui se développe sous couvert de lutte contre le terrorisme. La loi antiterroriste belge de 2003 constitue une menace pour les libertés des citoyens, elle doit être remise en question par le prochain gouvernement. [Lire]

Les prochaines activités du Clea :

Pour informer la population à ce sujet et la mobiliser, le Clea organise ou co-organise une série d’activités durant les semaines qui viennent, notamment :

• Le jeudi 31 mai, sera projeté en avant première le documentaire « Résister n’est pas un crime » réalisé par le Collectif de cinéastes pour la liberté d’expression, à 20 heures au cinéma Nova, rue Aremberg 3, 1000 Bruxelles. [Plus d'info].

• Débat électoral sur les lois qui, au nom de la lutte contre le terrorisme, menacent les libertés fondamentales. Le lundi 4 juin, se tiendra un débat avec des personnalités politiques des différents partis se présentant aux élections du 10 juin pour expliciter leurs positions sur la législation antiterroriste, à 20 heures à Bruxelles laïque, avenue de Stalingrad 24, 1000 Bruxelles. [Plus d'info]

• Fin juin (la date sera communiquée incessamment) se déroulera une grande action afin de promouvoir un mouvement social pour la démocratie.

Nous vous attendons nombreux à ces activités… Chacun, à son niveau, peut contribuer à la protection de nos libertés ; la démocratie, c’est nous.

A bientôt,
Le Comité pour la liberté d’expression et d’association (Clea).


De anti-terroristenwet vormt een bedreiging voor onze vrijheden. Die wet moet in vraag gesteld worden [Vervolg]

yeux

L'après-midi/soirée «pour nos libertés» organisé le 28/04/2007 par le Clea et la Platform voor Vrije Meningsuiting a été un énorme succès
[Consultez le tract de l'activité au format pdf]

Entre 150 et 200 personnes se sont tout d'abord rassemblés de 16h à 17h sur les marches de La Bourse de Bruxelles pour dire haut et fort : «NON aux lois liberticides qui menacent nos libertés!!!» La manifestation s'est deroulée dans un climat festif très bien entretenu par le groupe «Les fanfoireux». De 17h à 18h30 s'est tenu le meeting au Beursschouwburg, avec des prises de parole de personnalités francophones et néerlandophones et notamment de Jean Bricmont (UCL), Carolina Coopers (secrétaire générale Vlaams ABBV), Ludo de Brabander (Platform voor Vrije Meningsuiting), Josy Dubié et Jean-Claude Englebert (Ecolo), Daniel Flinker (Clea)...
De 18h30 à 20h15, devant un très nombreux public, ce fut le concert de Rey Cabrera au Beursschouwburg.
  rey
Après 20h30 : surprise. Ce fut la “partie informelle de la soirée”. Nous avons ainsi fêté le 33ème anniversaire de Bahar. Et oui, tel que l'a rappelé sa maman, il y a tout juste un an, le 28 avril 2006, lorsqu'il fut kidnappé au Pays-Bas, comme décidé par des hautes fonctionnaires de l'État belge concertés de manière collusoire afin de le livrer aux tortionnaires de l'État turc, c'était le jour de son 32ème anniversaire.

debunne
Georges Debunne, ancien secrétaire général de la FGTB et ancien président de la CES nous a honoré avec sa présence sur les marches de La Bourse de Bruxelles et au Beursschouwburg

 

Les Fanfoireux
Fabuleux, les “Fanfoireux
[Bahar Kimyongür : un “terrorisme” en musique (Vidéo)]
[Diaporama]


Open uw ogen voor de terrorismewet ze sluit
Za 28 april '07 - 17:00 - BeursKafee - gratis

[Tract pdf]

Naar aanleiding de eerste verjaardag van de arrestatie van Bahar Kimyongür in Nederland, organiseert het platform voor vrije meningsuiting samen met CLEA een solidariteitsmanifestatie. Bahar Kimyongür, een Belg van Turkse oorsprong, zit in ons land een straf van vijf jaar uit. Hij werd veroordeeld voor 'lidmaatschap van een terroristische organisatie' omdat hij werkte (onder andere het maken van vertalingen) voor het Brusselse informatiebureau van de DHKP-C, een marxistische oppositiepartij die tot 2004 door België werd erkend maar dan op de lijst van terroristische organisaties terechtkwam. Het platform voor vrije meningsuiting en Clea, maar ook de liga voor de rechten van de mens, hebben bedenkingen bij de behandeling van de zaak-Bahar door de Belgische regering. De vraag naar de feitelijke gronden van de veroordeling van Bahar vertrekt vanuit de vrije meningsuiting, het recht op activisme en de beknotting van de vrijheden door de antiterrorisme wet. [Vervolg]

Soutenons, rendons visite et écrivons aux prisonniers politiques Musa Asoglu, Sukriye Akar, Kaya Saz et
Bahar Kimyongür
[Lire]

kaya saz
 
sukriye akar
  musa asoglu  
bahar
Kaya Saz (Nl)
 
Sukriye Akar (D)
 
Musa Asoglu (Nl)
 
Bahar Kimyongür (B)

Lancement d’un comité de soutien à Charleroi
Lundi 19 février, Jeannine Tips avait invité Necibe Dogru, la maman de Bahar Kimyongür, Deniz Demirakapi, son épouse, et Nadine Rosa-Rosso pour le Clea dans la petite arrière-salle du café «L’écho des Chavannnes» au centre de Charleroi.[Lire la suite ]

charleroi


En présence des prisonniers libérées :
Après la cassation, soyons plus nombreux que jamais à La Bourse de Bruxelles pour soutenir les familles des prisonniers politiques, fêter la victoire et préparer les nouveaux combats
Le rassemblement du samedi 21 avril 2007, pour Musa, Sukriye, Kaya, Bahar..., contre les lois antiterroristes, s'est déroulé dans un climat de fête. Prochain rendez-vous : le samedi 28 avril à 16 heures.


Comme l’a annoncé la RTBF le 20/04/2007 à 13 heures, le mouvement contre la criminalisation de la contestation sociale passe de la défensive vers une phase plus offensive...
1
bourse

Le grand portrait de Bahar sera remplacé par sa présence directe
Chaque samedi, retrouvez les familles et proches des prisonniers politiques en Belgique, soutenus par le Clea, sur les marches de la Bourse à Bruxelles, entre 16h. et 17h. Depuis le samedi 17 mars le Clea manifeste au coude à coude avec le CRER (Coordination pour la régularisation de tous les sans papiers).
Prochain rendez-vous : le samedi 21 avril. Soyons nombreux !
Dorénavant, dans notre combat pour l'abrogation des lois liberticides, Bahar, Musa, Sukriye, Kaya doivent devenir nos ambassadeurs pour expliquer dans toute la Belgique la réalité des dangers de ces lois liberticides, comme la loi antiterroriste de 2003, tel que le Clea l’a demandé, en compagnie d’Ecolo, de la FGTB, de la Ligue des droits de l’Homme le 20/04/2007 lors d’une conférence de presse : le prochain gouvernement doit remettre en question cette loi !
Dans ces rassemblements, vous pourrez y retrouver, outre sa magnifique famille et les membres et amis du Clea, des institutrices de Bahar à l'école primaire (souvent larmes aux yeux), des anciens condisciples d'enfance et leurs parents, des ami(e)s d'adolescence, des condisciples et profs' d'unif', des syndicalistes, des ressortissants Turcs, Chiliens, Palestiniens..., camarades de tant de luttes que Bahar a soutenues et continue à soutenir... Vous y retrouverez aussi une mère et une épouse qui souffrent... et une grande-mère qui pleure, pleure, pleure..., sans que pour autant elles cessent d'être celles de tous les combats, celles qui infondent de la force à tous les participants. Soyons nombreux à les réconforter !

papa asoglu   La souffrance d'un père
Quand Monsieur Asoglu cessera-t-il de pleurer son fils cadet, Mousa, qu'il n'avait pas pu serrer dans ses bras depuis février 2006 et qu'il craint de ne pas revoir libre de son vivant ? L'ensemble des conditions spéciales de détention pour son fils et les autres prisonniers politiques seront-elles levées enfin ? [Lire]

[Lire aussi]


La Cour de Cassation annule le jugement prononcé à l'encontre des sept membres présumés du DHKP-C!
En conséquence, le Comité pour la Liberté d'Expression et d'Association a organisé le vendredi 20 avril à 10 heures 30 une confénce de presse exceptionnelle au siège de la Ligue des droits de l'Homme (303, chaussée d'Alsemberg à Uccle)...

Le Clea et la famille Kimyongür avaient invité leurs amis à fêter cette victoire le soir même du jour du verdict. Plus de 80 personnes se sont données rendez-vous à l'UPJB - 61, rue de la Victoire - 1060 Bruxelles - dès 20 heures ce jour-là, en présence des détenus libérés. [Voir photos]

rasseblement
Près de 150 pesonnes ont répondu"Présent" à l'appel du Clea ce jeudi 19/04/2007

 

Le jeudi 19 avril 2007, la Cour de Cassation a donc décidé de jeter un bâton dans les roues de la Justice expéditive, trafiquée et manipulée. En déclarant illégale la nomination du juge Freddy Troch (spécialement désigné à la tête du tribunal correctionnel de Bruges pour être sûr d'obtenir un verdict à la sévérité exemplaire...), la Cour de Cassation s'est expressément basée sur l'Article 6 de la Convention européenne des droits de l'Homme.

Cet Article exige, en effet, pour tout prévenu l'impartialité du tribunal chargé de le juger. Or il suffit qu'un seul élément de suspicion existe, selon le Président Forier de la Cour de Cassation, pour que soit contestable la légimité du tribunal, ce qui est le cas.

En dénonçant comme illégale, la composition du tribunal de premier degré, la Cour de Cassation prononce du même coup l'illégalité du verdict rendu, l'illégalité des arrestations immédiates qu'il a entrainées dès le 28 février 2006. Qui plus est, l'illégalité ainsi prononcée contre le tribunal correctionnel, indûment présidé par le juge Freddy Troch, a comme conséquence la nullité de l'Arrêt prononcé le 7 novembre 2006 par la Cour d'Appel de Gand (du coup, un autre procès en Appel devrait avoir lieu à Anvers cette fois)... Conséquence de ce constat sans fioriture? (...)
[Lire la suite]

 


avec cagoulés
19/04/2007: Des terroriste dans la salle d'audience? On se croyait au Moyen Âge et dans la tradition directe des bourreaux masqués pour accomplir leur sale besogne. Bahar Kimyongür et Sukriye Akar ont été conduits dans la salle d'audience par des policiers cagoulés ne portant, par ailleurs, aucun signe indiquant leur apparenance à la police.

[Lire : Les arguments de la défense]
[Video du rassemblement du 17/04/07]
[27/03/2007: Discours de Daniel Flinker, porte-parole du Clea]


Carte blanche
«Si la Cour de cassation maintient l’arrêt contre Bahar Kimyongür, elle confirmera un recul majeur dans les libertés en Belgique et les principes mêmes de notre droit.» D'une Carte blanche parue au Soir du 27/03/2007, signée par de nombreuses personnalités du monde académique, politique, syndical et culturel belge. [Lire le texte complet et la liste des signataires]


La presse en parle :

www.vrede.be/kimyongur.php

Turkije en de vrije meningsuiting (Aan de Heer Fuat Tanlay, ambassadeur van Turkije in België)
•Bahar Kimyongür : “Lorsque le journalisme devient du terrorisme intellectuel” - Réponse au journal De Standaard - 02/04/2007
•Luk Vervaet (Clea) : “DHKP-C : een antwoord aan De Standaard” - 29/03/2007
Le Journal du Mardi - 28/03/2007 : «Affaire Bahar Kimyongür: peut-on tout faire à des “terroristes”?»
Le Soir - 29/03/2007 :«Erdal pourra être poursuivie»
Le Soir - 28/03/2007  [1]  [2]
De Morgen - 28/03/2007
Le Soir - 27/03/2007 : Carte Blanche
De Standaard - 27/03/2007 : Carte Blanche
De Morgen - 27/03/2007 : Interview de Bahar Kimyongür à la prison de Nivelles le 24/03/2007 [1]  [2]


Soutenons Bahar Kimyongür et les autres condamnés, exigeons l'annulation du «procès DHKP-C» –un procès politique où des militants sont traités de terroristes.

 



•Six mois de prison pour avoir dit «Monsieur»
[Le Journal du Mardi 21/03/2007]
Comité de vigilance en matière de lutte contre le terrorisme (Comité T) :
•Rapport 2006


L’arrêt de la Cour de Cassation dans «l’affaire DHKP-C» sera rendu ce jeudi 19 avril à 12 heures au Palais de Justice de Bruxelles
Le Clea appelle à un nouveau rassemblement sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles, ce jeudi dès 11h30

Sukriye Akar
Le 27 mars, Sukriye Akar était restée menottée pendant toute la durée de l’audience. Ce mardi 17 avril, face au refus de la police de lui retirer la ceinture ventrale en cuir dur évoquant un véritable instrument de torture (voir photo), elle a décidé de quitter la salle d’audience, de ne pas assister au procès pour marquer sa désapprobation face à cette décision.

 

Plus d’une centaine de personnes se sont à nouveau réunies sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles ce mardi matin afin d’exiger la cassation du « verdict DHKP-C ». En effet, le Clea, qui organise ce rassemblement, estime que ce procès est un procès politique qui constitue une menace pour la liberté d’expression, la liberté d’association et le droit à la contestation de tous les militants en Belgique.

Cette seconde audience a été consacrée au développement des arguments de la défense qui sont succinctement repris dans l’attaché de ce mail. Au terme de l’audience, il a été annoncé que le verdict serait rendu oralement ce jeudi 19 avril à 12 heures toujours au Palais de Justice de Bruxelles.

[Lire notre Communiqué de presse]
[Lire : Les arguments de la défense]

Rassemblement.– Pour réaffirmer la volonté d’un nombre toujours croissant de démocrates et de progressistes d’obtenir la cassation du verdict DHKP-C, le Clea appelle à un nouveau rassemblement sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles, ce jeudi dès 11h30. La presse peut filmer, enregistrer et photographier dans la salle durant toute la durée de l’audience.

[Video du rassemblement du 17/04/07]

[27/03/2007: Discours de Daniel Flinker, porte-parole du Clea]

 


Sukriye
27/03/2007: Sukriye Akar a été amenée à la Cour les yeux bandés, bardée d’un gilet par balles pesant 10,5 kilos, avec, à ses poignets doublement menottés, une menotte classique et une menotte fixée à la ceinture de sa camisole de force. Plus une autre menotte aux pieds... Elle a été complètement déshabillée et fouillée à plusieurs reprises.


Demain 17 avril, cassation du « procès DHKP-C » en présence de Bahar Kimyongür
Le Clea appelle à un rassemblement à 9 heures sur les marches du Palais de Justice

palais1
Près de 200 personnes ont répondu “présent”
[Lire notre Communiqué de presse] [Voir vidéo]
[27/03/2007: Discours de Daniel Flinker, porte-parole du Clea]

 


Près de deux cents personnes se sont réunies, à l'appel du Clea, le 27 mars, pour exiger la cassation du verdict prononcé à l'encontre de sept opposants politiques au régime d'Ankara, dans le cadre de «l'affaire DHKP-C». Lors de l'audience qui a suivi ce rassemblement, l'avocat général a critiqué les arguments avancés par la défense des condamnés et a présenté de nouveaux éléments. Les avocats des militants, quant à eux, pourront défendre leurs positions demain mardi. Ils dénoncent notamment les faits suivants :

Ni à Bruges ni à Gand, le caractère public des audiences n'a été garanti ; l'État turc ne pouvait se constituer partie civile [lire] ; la Cour d'Appel de Gand et le Tribunal correctionnel de Bruges se sont, totalement à tort, estimés compétents pour ce procès purement politique ; la Cour d'Appel a enfreint, par son arrêt, la liberté d'expression, la liberté d'association et la liberté de réunion ; la Cour d'Appel de Gand a condamné les inculpés notamment pour des faits qui n'ont pas été commis en Belgique et qui n'ont pas été commis par eux ; la Cour a appliqué des lois pénales qui n'existaient pas au moment des faits... Au terme de cette journée, la procédure en cassation devrait connaître son épilogue avec un verdict à la clé (normalement, il devrait être déposé au greffe du Palais de Justice dans l'après-midi. Nous vous tiendrons informé du résultat).  


Sukriye
27/03/2007: Sukriye Akar a été amenée à la Cour les yeux bandés, bardée d’un gilet par balles pesant 10,5 kilos, avec, à ses poignets doublement menottés, une menotte classique et une menotte fixée à la ceinture de sa camisole de force. Plus une autre menotte aux pieds... Elle a été complètement déshabillée et fouillée à plusieurs reprises. Elle est restée menottée pendant toute la durée de l’audience.


Près de 200 personnes au rassemblement au Palais de Justice de Bruxelles le mardi 27 mars à 9 heures pour l’annulation du «procès DHKP-C»  
La dernière audience aura lieu le mardi 17 avril au Palais de Justice

palais1
Près de 200 personnes ont répondu “présent”
[Lire notre Communiqué de presse, avec images] [Vidéo]
[Discours de Daniel Flinker, porte-parole du Clea]

 


Ce mardi 27 mars, s’est déroulé la première audience en cassation du verdict prononcé en novembre 2006 dans le cadre du «procès DHKP-C». Le Clea (le Comité pour la liberté d’expression et d’association) avait appelé à un rassemblement à cette occasion à 9 heures du matin au Palais de Justice de Bruxelles afin d’exercer une pression citoyenne pour que le «procès DHKP-C» soit annulé, pour que le verdict condamnant Bahar Kimyongür et plusieurs militants d’origine turque soit cassé.

Traitements inhumains. Des quatre condamnés, Sukriye Akar était la seule présente à l’audience. Elle a été amenée à la Cour les yeux bandés, bardée d’un gilet par balles pesant 10,5 kilos, avec, à ses poignets doublement menottés, une menotte classique et une menotte fixée à la ceinture de sa camisole de force. Plus une autre menotte aux pieds... Elle a été complètement déshabillée et fouillée à plusieurs reprises. Elle est restée menottée pendant toute la durée de l’audience.  


Sukriye
Menotée durant toute l'audience

Soirée d'information et de mobilisation

Le CLEA (Comité pour la liberté d'expression et d'association) organisait une soirée d'information et de mobilisation : Mardi politique, le 27 mars 2007 au García Lorca, rue des Foulons, 47 à 1000 Bruxelles. Un nombreux public a participé activement à un débat très animé qui s'est poursuivi jusqu'après 23 heures.
Que penser du verdict en cassation dans le procès DHKP-C ?
Mardi 27 mars, au matin, la Cour de cassation aura rendu son arrêt? Deniz Demirkapi (épouse de Bahar Kimyongür), Jean Flinker (membre du CLEA), Manuel Lambert (juriste, Ligue des Droits de l'Homme) et un avocat des détenus de Nivelles et Bruges, ont fait le point : situation après la première audience à la Cour de cassation, comment continuer la mobilisation pour la libération de Bahar et de ses co-détenus, comment combattre les lois dites “antiterroristes”" qui menacent nos libertés?

Concert de soutien à Bahar Kimyongür

Le 28 mars, dès 16h et durant toute la soirée, au café «Het Groot Gevaar» (avenue de Jette 18 à 1081 Koekelberg), s'est déroulé un Concert de soutien à Bahar Kimyongür (avec des nombreux groupes reggae, rock, hard rock…). Des interventions de membres du Clea et de la famille de Bahar ont eu lieu entre les concerts, après 19 heures. Une centaine d'étudiants proches des Jeunes FGTB y ont participé. La pétition “Liberté pour Bahar” a reçu de très nombreuses adhésions.


Soutenons Bahar Kimyongür et les autres condamnés, exigeons l'annulation du «procès DHKP-C» –un procès politique où des militants sont traités de terroristes.


Journée mondiale contre la guerre le dimanche 18 mars :
Nous étions plus de 150 à crier haut fort avec le Clea notre opposition aux lois anti-terroristes qui menacent nos libertés et la paix au nom de la "guerre mondiale au terrorisme"
nowar3
Plus de 150 personnes on rejoint le Clea le 18 mars à Bruxelles pour dénoncer le lien entre la politique expansioniste des États-Unis et leurs alliés, le dite "guerre contre le terrorisme" et les législations liberticides des droits fondamentaux qui prolifèrent partout au monde sous prétexte de lutte contre le terrorisme.
Cette manifestation est le point de départ de 10 jours très intensifs pour le Clea, avec une date centrale, sans doute la date la plus importante de l'année : le 27 mars à 9h, rassemblement au Palais de Justice de Bruxelles pour exiger l'annulation du procès DHKP-C, procès créant un précédent en Belgique de criminalisation de la contestation sociale. Il est vital que l'on soit très nombreux à ce rendez-vous, ce qui signifie que nous devons mobiliser un maximum de personnes autour de nous. C'est un mardi, il faudra donc motiver les participants potentiels un à un également pour qu'ils fassent l'effort de se déplacer.
nowar2
Faites un effort pour venir, prenez congé le mardi matin car il s'agit du dernier rendez-vous pour réussir à contester la décision judiciaire, pour faire libérer Bahar et ses camarades. En effet, après cela il ne restera plus qu'à encourager des commissions pour libérer conditionnellement et individuellement les détenus et aller au niveau de la cours européenne, procédures qui se mettront en place dans très longtemps (dans plusieurs années). Bref, il est vraiment nécessaire de faire un effort particulier pour vous mobiliser et mobiliser autour de vous.
En fait, dans les 10 jours qui viennent nous organisons une série d'actions pour mobiliser pour la cassation :
- le dimanche 25 mars, 14h, devant la prison de Nivelles : rassemblement pour exiger la liberté pour Bahar
-le samedi 24 mars, sur les marches de la bourse dès 16h : rassemblement hebdomadaire
-le 27 mars, 19h: Café politique au Centre García Lorca sur le verdict de la cassation
-le 28 mars, concert à Jette
-tout au long de la semaine, des cartes blanches seront publiées dans les journaux, des conférences de presse sur la problèmatique des lois antiterroristes auront lieu.
Faites un effort les amis, prenez du temps pour mobiliser pour le 27 et les différentes actions de la semaine, restez informés via agclea et le site.

Lire le Message des condamnés du procès DHKP-C aux manifestants anti-guerre      nl


À l'occasionn du premier anniversaire de l'emprisonnement de Musa Asoglu, Sukriye Akar et Kaya Saz –condamnés dans le «procès DHKP-C»– le Clea à réalisé deux manifestations [Lire plus] [Lisez l'appel au format pdf]

1) le samedi 3 mars, à 16h, devant la prison de Bruges
Lire le communiqué d'appel :

Protest actie Brugse gevangenis zaterdag 3 maart 16 uur
sukriye   sukriye
L'action à Bruges a surtout été une réussite parce que Sukriye Akar nous a entendus et s'est manifestée ! [Lire plus et voir les images]

2) le mercredi 28 février, à 18h, à la Bourse de Bruxelles
Lire - Stephan Galon (ABVV): “Antiterrorismewet zet deur open naar criminalisering vakbond” [Indymedia]

Rendez visite et écrivez à ces prisonniers
Les familles de ces trois prisonniers habitant à l'étranger, ils sont littéralement coupés du monde extérieur !

  bourse 280207

Recevoir des (courtes) lettres (de préférence en turc, anglais, néerlandais ou allemand, selon les cas), continuera à les réconforter. Voici l'adresse : Penitentiair Complex Brugge - Legeweg 200 - 8200 Sint Andries/Brugge.  Merci aussi de leur rendre visite. Le Clea 

•Lire : «Les raisons de ma condamnation...» par Sukriye Akar, prisonnière politique à Bruges



«Avec vous, je veux que Bahar soit libéré comme ce fut le cas le 4 juillet dernier en Hollande...»
Message de Nouvel An du porte-parole du Clea
(...) Nous avons réussi à substituer au sein d’un réseau de plus en plus large, à la figure effrayante du “terrorisme” diffusée par les politiques, les médias et les fabricants de la peur permanente, le visage serein et le sourire contagieux de Bahar : le visage d’un militant courageux, résolu, condamné pour avoir exprimé le cri des peuples du monde en lutte (...)

 

groupe
Le jour de la libération de Bahar aux Pays-Bas

[Lire la suite]
Quelques photos du réveillon


Le «Réveillon pour nos libertés» organisé par le Clea en hommage à Bahar Kimyongür et sa famille ainsi qu'à tous les prisonniers politiques et leurs proches s'est tranformé en meeting grâce à la présence de plus de 200 participants, devenant un incontestable succès politique !
[Lire le message du coordinateur de la manifestation]
cuvee bahar

Un succès total le
RÉVEILLON POUR NOS LIBERTÉS

en solidarité avec Bahar
[Lire le message du coordinateur de la manifestation]
fr   nl +  [tract]
in solidariteit met Bahar
OUDEJAARSAVOND VOOR ONZE VRIJHEDEN


Prisonniers politiques victimes des législations dites “antiterroristes”
Conditions de détention inhumaines et dégradantes en Belgique
Une conférence de presse très réussie du Comité pour la Liberté d'Expression et d'Association (Clea), la Ligue des droits de l'Homme et l'Observatoire international des prisons a eu lieu ce vendredi 8 décembre 2006 dans le locaux de la Ligue des droits de l'Homme à Bruxelles.
Le Communiqué des trois organisations
Les traitements inhumains et dégradants dans les prisons belges
[Consulter aussi notre page “Communiqués”]
RTL-TVI-JT-081206-13h
Sur le site de RTL.be
RTBF/JT-081206-13h
Commentaire à l'intention des critiques des médias : alors que le Clea était la cheville ouvrière de la Conférence de presse, la RTBF s'est arrangée pour ne le citer même pas une fois dans le réportage, réalité démentie par les propres images du JT.
La Libre Belgique 08/12/2006
Traitements inhumains et dégradants dans les prisons belges
Le Soir 08/12/2006
Contre les régimes carcéraux d'exception

 
es
1
es
2
es
3
es
4
es
5
es
6
es

Solidarité avec les travailleurs de VW
VW 021206
Les familles et proches des prisonniers politiques du DHKC et le Clea (Comité pour la liberté d'expression et d'association) ont manifesté dès le matin ce samedi 2 décembre en soutien des travailleurs de VW et diffusé la «Lettre de solidarité avec les Ouvriers de VW» envoyé par Bahar Kimyongür depuis la prison de Gand (voir notre rubrique  : Les «Chroniques de prison» de Bahar Kimyongür ).
Sur la photo supérieure (gentillesse d'
Antonio Gomez García), des métallurgistes de la ABVV (FGTB flamande) placent une Golf en chantier à côté du portrait géant de Bahar Kimyongür devant La Bourse de Bruxelles.
[Diaporama]
Comme chaque samedi, ce 2 décembre à La Bourse
Les familles et le Clea se sont de nouveau rassemblés l'après-midi, entre 16 et 18h, dans la déjà traditionnelle manifestation des samedis sur les marches de La Bourse. Rassemblement dans lequel on peut retrouver, outre sa magnifique famille et les membres et amis du Clea, une ou deux institutrices de Bahar à l'école primaire, des anciens condisciples d'enfance et leurs parents, des ami(e)s d'adolescence, des condisciples d'unif', des syndicalistes, des ressortissants Turcs, Chiliens, Palestiniens, Belges..., camarades de tant de luttes que Bahar a soutenues..., une mère et une épouse qui souffrent... et une grande-mère qui pleure, pleure, pleure..., sans que pour autant elles cessent d'être celles de tous les combats, celles qui infondent de la force à tous les participants, les premières dans la bataille, les dernières dans la retraite. Soyons nombreux à les réconforter !
bourse021206

Un public de plus en plus nombreux manifeste sur les marches de La Bourse à Bruxelles pour dire NON aux traitements inhumains à l'égard des prisonniers politiques en Belgique et exiger la liberté pour Bahar Kimyongür et une justice équitable pour tous les détenus du procès DHKC
[Lire]
 
bourse181106
bourse181106
Liberté pour Bahar !
Chaque samedi, retrouvez les familles et proches des prisonniers politiques en Belgique soutenus par le Clea sur les marches de la Bourse à Bruxelles, entre 16h. et 17h. Soyons nombreux !


Plus de quatre-vingts manifestants ont dit NON aux traitements inhumains à l'égard des prisonniers politiques en Belgique et exigé la liberté pour Bahar Kimyongür et tous les détenus du procès contre le DHKC
Samedi 18, entre 16h. et 17h., l'Association des Familles et proches des Prisonniers Politiques en Belgique et le Comité pour les Libertés d'Expression et d'Association (Clea) ont manifersté, tout comme le samedi précédent, sur les marches de La Bourse à Bruxelles. Ils comptent poursuivre ces manifestations chaque samedi entre 16h. et 17h à cet endroit.
Bourse 181116  
Bourse 181116
     
Bourse 181116  
Bourse 181116
     
Bourse 181116  
Bourse 181116

L'action-surprise du Clea devant le “domicile” de Madame Onkelinx vendredi 17 à Schaerbeek a éte un succès
chez onkelinx 17/11/2006
Manifestation de plus de 120 personnes devant le domicile de Mme Onkelinx le 17/11/2006. La ministre comprendra-t-elle maintenant ce que signifie être soumis à une lumière aveuglante jour et nuit ?
[Lire] [Regardez ici le images vidéo que vous ne verrez pas au JT - Pourquoi ?]

Action pour Bahar à la Bourse de Bruxelles
le 11 novembre 2006

Bourse 11/11/2006

Première action publique pour Bahar Kimyongür et ses camarades après leur condamnation par le tribunal de Bruges. Samedi 11 novembre, une cinquantaine de personnes ont déployé un grand calicot sur les marches de la Bourse à Bruxelles, de 15 à 16 heures. Ils ont scandé des mots d'ordre “Pas de prisonniers politiques en Belgique!” “Libérez Bahar et ses camarades!” “Non à la torture en Belgique”. Ils ont également informé les passants en diffusant un tract et vendu l'autocollant de soutien financier. Le groupe de travail “Conditions de détention” s'est ensuite réuni au Festival des libertés, où un stand est tenu en permanence. Une vingtaine de personnes y ont pris des décisions pour la suite de la campagne. La famille de Bahar était présente. Elle tient Bahar au courant de toutes les actions entreprises..


Six heures pour nos libertés
Le samedi 9 septembre, de 15h30 à 23h30, a eu lieu au Campus de l'ULB, Av. Jeanne n°44, Salle Dupréel (Institut de Sociologie), à Bruxelles, le meeting/colloque : «SIX HEURES POUR NOS LIBERTÉS». Un événement traversé par les interventions de très nombreuses personnalités du monde politique, syndical, judiciaire, journalistique... ainsi que les prestations exceptionnelles, entre autres, de Carine et Céline, Daniel Hélin et un détachement du célèbre groupe turc Yorum.
[Reportage photographique]


 


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit et comdamné aujourd'hui à cinq ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
 

autocollant
Bahar Kimyongür est un symbole
Il est le symbole des dangers que la lutte contre le “terrorisme” fait peser sur nos libertés

Vous souhaitez soutenir Bahar concrètement ?
Ce qui suit vous intéressera :
Lire
Téléchargez ici, et reproduisez et diffusez SVP un tract au format pdf
Soutenir Bahar
Prochaine réunion du Clea : À fixer


«Dis-moi avec qui tu colistes...»
Lire :

«Un citoyen belge livré pour des raisons électoralistes à un régime pratiquant la torture ?»

Consultez aussi :
www.mouvements.be


Actualité de Huxley
«(...) au moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes
n

Site optimisé pour le navigateur
Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici