Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

> Criminalisation de l'action militante

Appel du Clea - 03/11/2009

Luk Vervaet en prison !        
Signez la pétition : «Pas d’interdit professionnel pour Luk Vervaet!» 

Luk Vervaet, qui est membre du CLEA, s’est vu signifier, le 10 août dernier, une interdiction d’enseigner le néerlandais dans les prisons, une profession qu’il exerce depuis plusieurs années. Officiellement, il est, désormais, empêché d’entrer dans les établissements pénitentiaires du pays «pour des raisons de sécurité».

La semaine passée, le tribunal de première instance de Bruxelles a d’ailleurs confirmé cette décision. Fait gravissime car, ce faisant, la justice établit un précédent très inquiétant : désormais, comme dans les régimes totalitaires, on peut vous condamner voire «bannir» socialement sans preuves motivées, simplement sur base d’avis secrets émanant des organismes de sécurité. [Plus d’informations dans «Parlamento.com». [Lire]

 
Luk Vervaet devant le Palis de Justice de Bruxelles
(Photo: Parlamento.com)
Pourtant, cet interdit professionnel est de toute évidence d’ordre politique et s’inscrit dans le contexte d’une criminalisation du militantisme, que le professeur de langue remet justement en question. Sous couvert d’une sécurité publique nullement menacée par Luk Vervaet, ce sont les opinions critiques de ce dernier qui sont, en réalité, attaquées. Parallèlement, c’est la forme démocratique d’organisation politique de la société qui reçoit une estocade mortelle à travers cette dérive de la justice, sous fond de «guerre mondiale au "terrorisme"».

C’est la raison pour laquelle le CLEA lance un appel à solidarité [Lire] en vous encourageant à signer cette pétition : [Cliquez ici].

Comme des dizaines de professeurs d’université, de syndicalistes, de personnalités politiques, de militants, faites un geste citoyen : signez ce texte et diffusez-le autour de vous !

[Plus d'informations]

www.leclea.be

[Pour signer la pétition cliclez ici]




Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]