Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 


> Communiqués

(Nederlands onderaan)

«Procès Belliraj» au Maroc : Madame Daguerre (Commission Arabe des Droits Humains) témoigne à Bruxelles le vendredi 12 février
Conférence de presse exceptionnelle
À l'occasion de la réouverture en février au Maroc du procès "antiterroriste", dit «Affaire Belliraj», le CLEA (Comité pour la liberté d'expression et d'association) vous invite à une conférence de presse exceptionnelle


Mme V. Daguerre

 

avec

Madame Violette Daguerre,
Présidente de la Commission arabe des Droits Humains. Elle présentera son «Rapport d'observation du procès des "Six détenus politiques" au Maroc».
Maître Christophe Marchand,
de Juscogens Avocats-Advocaten, abordera la question des demandes d'extradition de la part du Maroc, liées au procès Belliraj.
Maître Vincent Lurquin,

nous fera part de ses expériences en tant qu'avocat belge de l'inculpé principal, le Belge Belliraj Abdelkader.
•Le rapport de Eric Goldstein (Human Rights Watch) sera également disponible sur place (en anglais et en arabe). Monsieur Goldstein se trouve actuellement au Maroc. À la conférence nous ferons lecture de son message sur les derniers développements dans ce procès.

Madame Daguerre a assisté au procès au Maroc.
Elle nous fera part du rapport qu'elle a rédigé le 10 décembre 2009 : «Rapport d'observation du procès des "Six détenus politiques" au Maroc» .

De qui s'agit-il?
Parmi les 35 inculpés et condamnés, se trouvent en effet : Moustapha Al Moatassim (condamné à 25 ans de prison) et Mohamed Amine Al Rakala (25 ans de prison), président et porte-parole du parti al-Badil al-Hadhari (Alternative citoyenne); Mohamed Al Marwani, le president du parti al-Oumma (25 ans de prison); Al-Abadelah Ma'a El Aïnine, dirigeant du Parti de la Justice et du développement (20 ans de prison); Hamid Nejibi, membre du Conseil National du Parti Socialiste Unifié (2 ans de prison), et Abdelhafidh Sriti, journaliste de Al-Manar TV (20 ans de prison).

Abdelkader Belliraj, de nationalité belge et inculpé principal dans ce procès, a été condamné à perpétuité.

Extrait du rapport de la Commission arabe des Droits Humains :
«...la Cour n'est pas parvenue, malgré un an et demi d'audiences successives, à prouver quelconque accusation à l'encontre de ces prisonniers, dont M. Abdelkader Belliraj, ... et certains des prévenus ont fait l'objet de poursuites pour le simple fait d'avoir eu des relations avec lui... Les prévenus ont insisté devant la Cour, qu'ils ont été soumis à des interrogatoires musclés et des aveux obtenus sous la torture au centre secret de la police politique de Temara...»

Quand? Le vendredi 12 fevrier de 13 à 15 heures

Où? GARCIA LORCA, 47/49, Rue des Foulons 1000 Bruxelles

Contact de presse et modérateur : Luk Vervaet 0478 653378 vervaetluk@gmail.com

www.leclea.be


NEDERLANDS

«Proces Belliraj» in beroep: Violette Daguerre van de Arabische Commissie voor de Mensenrechten getuigt in Brussel op vrijdag 12 februari
Uitzonderlijke ontmoeting

Naar aanleiding van het begin van het "proces Belliraj" in beroep op 3 februari in Marokko nodigt CLEA  (Comité voor vrijheid van mening en vereniging) U uit op een uitzonderlijke ontmoeting met

•Mevrouw Violette Daguerre,
voorzitter van de Arabische Commissie voor Mensenrechten. Mevrouw Daguerre stelt haar "Observatierapport over het Marokkaanse proces van de Zes politieke gevangenen" aan U voor.
•Meester Christophe Marchand,
van Juscogens Avocats-Advocaten. Hij spreekt over de uitleveringsverzoeken die Marokko aan België heeft gericht naar aanleiding van het proces Belliraj.
• Meester Vincent Lurquin,
vertelt ons over zijn ervaringen als Belgisch advokaat van Abdelkader Belliraj, de hoofdbeklaagde in het proces.
•Op deze ontmoeting is ook het rapport van Eric Goldstein (Human Rights Watch) beschikbaar. Speciaal voor deze conferentie zendt Eric Goldstein ons,vanuit Marokko, een boodschap over de laatste ontwikkelingen in het proces.  

Mevrouw Daguerre heeft het proces Belliraj in eerste aanleg in Marokko bijgewoond. Zij getuigt op deze persconferentie over haar rapport van 10 december 2009 : «Het observatierapport over de 'Zes politieke gevangenen' in Marokko».

Over wie gaat het?
Onder de 35 beschuldigden en veroordeelden bevinden zich ondermeer : Moustapha Al Moatassim (veroordeeld tot 25 jaar gevangenisstraf) en Mohamed Amine Al Rakala (25 jaar gevangenisstraf), respectievelijk voorzitter en woordvoerder van de partij al-Badil al-Hadhari (Burger Alternatief); Mohamed Al Marwani, de voorzitter van de partij al-Oumma (25 gevangenisstraf);  Al-Abadelah Ma'a El Aïnine, leider van de Partij voor Rechtvaardigheid en Ontwikkeling (Parti de la Justice et du développement )(20 jaar gevangenisstraf); Hamid Nejibi, lid van de Nationale Raad van de Verenigde Socialistische Partij (PSU) (2 jaar gevangenisstraf), en Abdelhafidh Sriti, journalist van al-Manar TV (20 jaar gevangenisstraf).

Abdelkader Belliraj, van Belgische nationaliteit en voornaamste beschuldigde in dit proces, werd veroordeeld tot levenslang.

Uittreksel uit het rapport van de Arabische Commissie voor Mensenrechten :
«...Het Hof is er niet in geslaagd, de al anderhalf jaar durende onafgebroken zittingen ten spijt, om wat dan ook te bewijzen tegen de gevangenen, waaaronder M. Abdelkader Belliraj, ... Sommige van de beklaagden worden enkel en alleen vervolgd omdat ze contact met hem hebben gehad... De beschuldigden hebben voor het Hof verklaard dat zij onderworpen zijn aan brutale ondervragingen en dat bekentenissen zijn afgedwongen door foltering in het geheime centrum van de politieke politie in Temara...»
 
Kom deze getuigenis horen !
  
Wanneer? Vrijdag 12 februari van 13 tot 15 uur
Waar? GARCIA LORCA, 47/49, Rue des Foulons 1000 Bruxelles
 

Contact en moderator: Luk Vervaet 0478653378 vervaetluk@gmail.com

www.leclea.be



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]