Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

«Tu vis désormais dans nos rêves et nos révoltes
pour un monde plus humain»


Hommage du Clea lors de la cérémonie d'adieu à
son ami et camarade Mathieu Duvoquel
par Bahar Kimyongür

Mathieu


Cher Mathieu,

Pour nous, membres du CLEA et pour moi, l'ancien taulard que tu as sorti du pétrin, tu étais et tu resteras un soldat inconnu.

Tu étais avant tout un soldat hors norme, celui des causes justes, c'est-à-dire perdues d'avance. Un soldat dont l'intelligence était l'unique chef. Un soldat dont l'uniforme se réduisait à un sourire timide et affable. Un soldat dont l'arme la plus fatale était un cœur indomptable.

Tu étais aussi un soldat de par ton sens du devoir. Dans le combat difficile que nous avons mené ensemble, toi à l'extérieur et moi en prison, tu as en effet toujours été en premières lignes.

Avec le recul, je réalise aujourd'hui que si tu n'avais pas eu le réflexe de téléphoner à l'ambassade des Pays-Bas pour connaître les dessous de mon arrestation, nous n'aurions peut-être jamais su l'ampleur de la machination ourdie par les chasseurs de tête de l'«antiterrorisme».

Tu es resté à nos côtés pendant quatre ans d'âpres batailles judiciaires, jusqu'à ce que nous remportâmes la victoire au bout de près de cinquante audiences.

Puis, tu es parti comme tu es venu, dans la discrétion, dans la gêne presque de celui qui ne veut pas déranger.

Mais tu n'as pas pour autant rompu l'amitié et la complicité qui nous ont liés.

Tu étais le premier à aider les autres mais tu ne demandais rien.

Tu étais omniprésent et pourtant, tu ne figures sur (presque) aucune de nos photos.

Tu as plaidé sans détours et tu as aimé sans retour.

Puis, tu es parti comme tu es venu, dans la discrétion. Tu es parti si vite que nous n'avons même pas eu le temps de te remercier. De toute façon, connaissant ta modestie, tu en aurais rougi.

Mon cher Mathieu, aujourd'hui, je te dis merci avec tous les regrets de ne pas t'avoir connu davantage et de ne pas avoir pu être présent dans tes moments difficiles.

Je te dis merci pour ta tendresse et ta générosité.

Merci d'avoir égayé nos vies.

Merci d'avoir ravivé nos espoirs.

Merci d'avoir existé.

Tu vis désormais dans nos rêves et nos révoltes pour un monde plus humain.

C'est pourquoi, cher Mathieu, nous te disons non pas « adieu » mais à bientôt, à tout à l'heure, à très vite, à tout de suite et pour toujours.

Ton ami, ton frère, ton camarade Bahar pour le CLEA


 
es
 
 
Temoignage de Bahar
 
 
es
 
       
   



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]