Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

Communiqué du Clea - 11/04/2011
Bahar Kimyongür porte plainte contre les plus hauts responsables de l'État belge

Conférence de presse ce mercredi 13 avril 2011 à 11 heures au siège de la Ligue des droits de l'Homme (22, rue du Boulet, près de la Bourse, Bruxelles) [La plainte]
[Lire aussi le Communiqué du Cabinet d'avocats Jus Cogens]
Il y a exactement cinq ans, les plus hautes autorités politiques, judiciaires et policières de Belgique avaient osé. Elles avaient osé organiser un véritable complot d'État, dans la plus parfaite illégalité.
Réunis à l'initiative du Cabinet de la Ministre Laurette Onkelinx, vingt-cinq fonctionnaires d'élite avaient en effet décidé de monter une machination aussi cynique qu'épouvantable –dans le but de faire arrêter Bahar Kimyongür aux Pays-Bas, pays où il allait se rendre pour assister à un concert de musique.
 

Au Palais de Justice de Bruxelles

À l'époque, on s'en souvient, la Turquie venait de lancer à l'encontre de ce citoyen belge un mandat d'arrêt international –reposant, pourtant, sur des allégations dénuées de tout fondement. Or, une fois appréhendé à l'étranger (en l'occurrence aux Pays-Bas), Bahar Kimyongür aurait pu –au regard des conventions internationales– y être «légalement» extradé vers Ankara. En effet, la Belgique n’extrade pas ses nationaux.

Eugène Dimmock, conseiller de Guy Verhofstadt (Premier ministre); Pascale Vandernacht (chef de Cabinet adjoint de la ministre de la Justice);  Alain Lefebvre, le directeur de la Sécurité publique (Intérieur); André Demoulin, l’administrateur général de la Sûreté de l’État; le procureur fédéral Daniel Bernard accompagné de ses adjoints, Johan Delmulle et Leen Nuyts...: selon les révélations de différents organes de presse bien informés (en l'occurrence, Le Soir et La Libre Belgique), ces responsables de premier plan s'étaient donc concertés (le 26 avril 2006) afin de définir la meilleure façon de se plier aux injonctions turques. Quitte à abandonner –à la torture et à la sauvagerie– l'intégrité physique, voire la vie, d'un de leurs ressortissants.

Une cabale, un crime, une forfaiture... La Belgique se sera ainsi prêtée à une abomination pour remettre (via un pays tiers) Kimyongür à des services policiers, dont il n'avait cessé de dénoncer les comportements odieux à l'encontre d'opposants politiques et syndicaux, ou de défenseurs des droits humains –alors que, au niveau européen, la Turquie est toujours classée numéro 1 en matière d'atteintes répétées aux droits de l'Homme.

Interpellé sur le territoire néerlandais, incarcéré aux Pays-Bas 68 jours durant, Kimyongür va finalement être totalement absout des imputations contenues dans le mandat d'amener turc. Le 4 juillet 2006, confirmant ses droits inaliénables à la liberté d'expression et à la liberté d'association, notre compatriote sera remis en liberté par les juges de la Chambre d'Extradition du Palais de Justice de La Haye.

Le 12 avril 2011,
une plainte pour «coalition de fonctionnaires» sera conséquemment déposée contre X, concernant la réunion conspiratrice du 26 avril 2006 –une procédure intentable en vertu de l’article 233 du Code pénal. Celui-ci punit, en effet, de peines de prison, les fonctionnaires qui, «en réunion», auraient décidé la mise en œuvre de «mesures contraires aux lois».

Pour expliciter toutes les raisons et circonstances qui ont justifié le dépôt de cette plainte inédite,
nous vous invitons par la présente à la conférence de presse
qui se tiendra le mercredi 13 avril 2011 à 11 heures précises
au siège de la Ligue des droits de l'Homme
(22 rue du Boulet, près de la Bourse).

Prendront part à cet événement:
Monsieur Bahar Kimyongür,
Maître Christophe Marchand,
Monsieur Benoît Van der Meerschen au nom de la Ligue belge des droits de l'Homme,
et Monsieur Jean Flinker du Comité pour la Liberté d'Expression et d'Association (CLEA)


POUR TOUS
RENSEIGNEMENTS
www.leclea.be

 



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]