Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

Archives: | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Affaire DHKP-C :
Bahar, Kaya, Musa, Sükriye… ne sont ni des malfaiteurs, ni des criminels, ni des terroristes !

Luttons pour que ces militants ne retournent plus en prison ! [Toutes les étapes dans notre dossier]

 
Anvers

Paragraphes marqués :
L'affaire “Tarnac” : gouvernance par l'anti-terrorisme en France
•De Bruxelles à Gaza, en lutte contre les terrorismes d'État
Gouvernance par la peur en Belgique :
  -“Al Qaeda” à Bruxelles?
  -Le retour des CCC?
  -Affaire “Volontaires pour l'Irak”
Reprise du procès DHKP-C
Évaluation parlementaire des législations anti-terroristes

livre  
Vient de paraître aux Éditions Couleur Livres:
Turquie, terre de diaspora et d'exil
Histoire des migrations politiques de Turquie

par Bahar Kimyongür

Ce livre retrace l’histoire des mouvements migratoires en partance et à destination de l’Anatolie. Il analyse en particulier l’exil politique provoqué par les juntes militaires turques de 1971 et 1980. Il décortique le contexte de la “guerre froide” qui amena les généraux turcs à éradiquer les divers courants de gauche, principaux sujets à l’exil. Il décrit ensuite la vie associative des communautés diasporiques et transnationales engendrées par la répression militaire ainsi que le point de vue et l’attitude des mouvements de résistance antifascistes à l’égard de l’exil.
Commandes : <commandes@couleurlivres.be> [Lire plus]

Démocratie en Turquie ?
Condamnation et arrestation du guitariste de Grup Yorum
Communiqué du Grup Yorum - 26 mars 2009

Notre camarade guitariste Muharrem Cengiz avait été arrêté en 2004 et avait purgé plusieurs mois de prison pour des raisons les plus ridicules. Il avait ensuite été libéré. La Cour de cassation vient de confirmer sa condamnation. Il vient d’être arrêté et conduit en prison. La Turquie est un pays où l’on peut être arrêté pour des motifs bidon au moment où on s’attend le moins et où l’on peut être maintenu en détention pendant des années. Dans un pays où les droits élémentaires sont bafoués, on ne peut parler de justice ! [Lire plus]

 
yorum
Muharrem Cengiz : 2e à gauche à l’arrière-scène sur la photo

Malgré une répression policière musclée, une action réussie du CAS
ULB: Les étudiants défenseurs des sans-papiers
organisés dans le CAS perturbent le congrès européen
du parti de la ministre Turtelboom
15.04.09 - Une vingtaine de militants du Comité d'action et de soutien aux sans-papiers (CAS) ont perturbé mercredi soir le lancement de la campagne des libéraux européens pour les prochaines élections européennes. Aux cris de «À bas les frontières, stoppez les déportations!», les militants ont fait irruption peu après le début du congrès organisé à Tours et Taxis devant un petit millier de militants libéraux venus de toute l'Europe. Après un bref instant de confusion, la police est intervenue pour déloger manu militari les protestataires. [Lire la suite]
[La répression policière du mouvement étudiant de soutien aux sans-papiers n'est pas un fait nouveau - vidéo]
  repression cas
Les étudiants ont été durement réprimés
Vidéos:
Euronews VTM
Les étudiants arrêtés ont été relaxés
Une autre action réussie du CAS - vidéo

Sans-papiers :
Plus de 500 universitaires réclament le droit à un séjour régulier

[Le Soir] [La Libre Belgique]
Les Ordres des barreaux attaquent l'État belge [Belga]

Nominez-les, désignez-les, ils le méritent !
Plus que quelques jours avant la clôture des “candidatures” aux Big Brother Awards 2009, la neuvième édition en France du grand concours annuel des plus beaux specimens de la société de surveillance.
[Formulaire de participation et toutes les informations]
[Livre : Big Brother Awards : les surveillants surveillés]

Étas-Unis :
Peines de prison pour six dirigeants de l'association qui lutte depuis 1989 pour la fermeture de l'école de torture «U.S. Army School of the Americas (SOA)»
Des centaines de milliers de Latino-américains ont été assassinés, torturés ou portés disparus par l'action de soldats et officiers formés à la SOA.
  soa demonstration
Manifestation devant l'entrée de la SOA
Soutenez les six prisonniers et exigez leur libération :
«Support the SOA 6»

Les États-Unis et l'Europe enterrent “l'affaire Swift”
Le Programme américain de traque du financement du “terrorisme” (TFTP) ne sera plus un sujet de discorde entre Washington et Bruxelles. [Lire]

Pétition pour la libération et pour le droit d'asile de Delshad Zorab, militant communiste irakien qui risque l'expulsion du Royaume-Uni [Lire]

Nous condamnons les attaques à l’encontre de Dogan Özgüden
Le président de la Fondation Info-Turk, Monsieur Dogan Özgüden, se trouve sous la pression de menaces de lynchage émanant des milieux ultranationalistes turcs pour ses activités en tant que rédacteur en chef d'Info-Türk [Lire] [Signez la pétition de soutien] [Réactions et échos]

L’État va en appel dans l’affaire qui le condamnait pour avoir mis sur écoute les altermondialistes organisateurs d'une manifestation le 22 septembre 2001 à Liège
[Lire]
[Lire aussi: Un record de 4.000 écoutes téléphoniques en 2008 en Belgique]

Que veut l’État allemand ? Que recherchent les procureurs allemands qui s’en prennent à des associations démocratiques ?
Un communiqué de l'association démocratique visée par la répression policière de l'État allemand, nommément la Fédération anatolienne, qui se passe de tout commentaire [Lire]

Sans-papiers
L'ULB ne les a finalement pas expusés
[Lire] [Déclaration du Bureau des Étudiants Administrateurs]


À l’appel du CAS, un rassemblement aura lieu devant le CA extraordinaire de ce mardi 25/11
[Lire sur le site d'Attac-ULB]


Nous, membres de la Communauté Universitaire, sommes en effet perturbés...
[Lire sur le blog de l'UDEP]


L'Université Libre de Bruxelles donnera t'elle asile aux migrants réfugiés dans ses locaux?
Les sans-papiers de l'ULB ont reçu le soutien des étudiants par le biais du CAS (Comité d’Actions et de Soutien aux sans-papiers) et du BEA (Bureau des Etudiants Administrateurs) qui rejettent toute éventualle intervention des forces de l'odre dans les campus de l'Université.
[Lire la suite sur le blog de l'UDEP]
[Lire aussi: Sans-papiers : la construction d’un danger imaginaire (Carte Blanche)]


Au nom de quels hauts principes ?
Le Recteur de l’ULB envisage d’expulser les sans-papiers
19/11/2008 - Après quelques heures de séjour dans un local de l'INSAS, les sans-papiers délogés mardi matin par la police à Ixelles ont passé la nuit dans le hall des sports de l'Université Libre de Bruxelles qu'ils ont investi en début de soirée. Ils y étaient toujours à 8h30. Le recteur de l’ULB estime qu’il n’y a «plus de négociation possible» et envisage de faire évacuer le centre sportif.
[Le Soir 19/11/2008]


Evacuation des 600 sans-papiers d'Ixelles
18/11/2008 - Deux combis de police remplis de sans-papiers arrêtés, une femme enceinte frappée, des enfants, une étudiante de l'ULB et une députée bruxelloise arrêtés ... c'était le triste spectacle de ce matin quand des forces de police sont intervenues au 133 de la chaussée d'Ixelles, à Bruxelles, pour procéder à l'évacuation des centaines de sans-papiers qui occupaient le lieu depuis le 4 novembre.
[Lire le communiqué de l'UDEP]
  femme enceinte blessée par la police
Une femme enceinte frappée par la police...
[Le réportage vidéo de Télé Bruxelles]
[Le film continue: les sans-papiers occupent un local de l'INSAS (RTL)]
[RTL  JT-18/11/2008-13h] [Témoignages de la violence policière (audio)]

Carte Blanche:
Distinguer les propos tenus en public ou en privé
Dans un récent communiqué, le Mrax (Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie) annonce qu’il porte plainte contre Michel Delacroix, sénateur d’extrême droite francophone, à cause de propos antisémites filmés dans une «vidéo de famille» ainsi que contre Patrick Cocriamont, député FN, dont le «Mrax détient un enregistrement audio de propos négationnistes» (...) [Lire la suite]

Vers une nouvelle tentative d’extradition illégale de Bahar Kimyongür vers la Turquie ?
Communiqué du Clea - 06/11/2008

Le CLEA fait part de sa profonde inquiétude à l'annonce de l'entrevue qui a eu lieu à Istanbul le vendredi 31 octobre entre les ministres belges de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères et leurs homologues turcs, au cours de laquelle un renforcement de la coopération policière a été décidé entre les deux pays, en particulier en matière de lutte contre le terrorisme.
Suite à cette réunion, une partie de la presse turque a affirmé que les ministres belges se seraient engagés à extrader les militants du DHKC dont la liberté est toujours en sursis en Belgique. Le gouvernement belge serait-il de nouveau prêt, comme en avril 2006, à s’aventurer dans la voie anticonstitutionnelle de l’extradition de l’un de ses ressortissants, de surcroît vers un pays ne respectant pas les droits de l’Homme ? Par ailleurs, ces affirmations de la presse turque nous font craindre qu'une décision censément de justice puisse être prise hors les murs du pouvoir judiciaire pour des raisons de relations diplomatiques. [Lire le communiqué] [Consultez aussi la légende sous la photo ci-dessous]
[Sénat de Belgique: Demande d’explications de M. Josy Dubié au vice-premier ministre et ministre de la Justice et des Réformes institutionnelles sur «le renforcement de la coopération policière turco-belge» (n° 4-567)]


baner
Un film de Marie-France Collard, Foued Bellali et Jérôme Laffont
[Lire plus]
Résister n’est pas un crime
Maintenant en DVD
au prix de 10 Euros (main à la main)
(+ 5 Euros si frais de port)
Achetez-le, diffusez-le, offrez-le et soutenez notre combat !
9ème Festival de cinéma d'Attac «Résister n'est pas un crime» au programme de l'édition 2008 du Festival de cinéma d'Attac
festival libertés 2008
Coup2pouce permet aux jeunes de s’exprimer, d’utiliser la vidéo, de diffuser des films et d’oser la télé... L’émission «On veille sur vous» à remporté le grand prix du festival «Caméras aux jeunes» (27ème édition). 

La collaboration policière de la Belgique avec le régime turc a le vent en poupe
01/11/2008 - Le ministre Patrick Dewael et ses collègues de la Justice Jo Vandeurzen et des Affaires étrangères Karel De Gucht ont rencontré vendredi leurs homologues turcs à Istanbul. Lors de cet entretien, il avait notamment été décidé de renforcer la coopération entre les ministères publics belge et turc en organisant chaque année une réunion entre leurs plus hautes instances. (...) Le ministre Patrick Dewael a profité de la rencontre pour insister sur le caractère prioritaire de la lutte contre le terrorisme en Belgique (...) [Lire la suite - Belga]
[Sur le site d'Info-Turk]


Lire aussi :
Collaboration policière «Turquie-Belgique» :
Nouvelles révélations

Communiqué du Clea - 9 juillet 2008

Fin juin, une délégation turque –composée de cinq chefs de la police et de deux procureurs antiterroristes– était reçue par les autorités judicaires belges qui leur confiaient les archives du DHKP-C, saisies en septembre 1999 dans un appartement à Knokke.

police turque en Belgique
La délégation turque dans les rues de Bruxelles - Photo Sabah

C’est atterrant. Que certains des plus hauts magistrats de notre pays puissent ainsi rencontrer les représentants d’un État où se pratique toujours la torture contre des opposants politiques et se mettent ainsi «au service des bourreaux»…, voilà qui est tout simplement effarant. D’autant que les responsables de la police antiterroriste turque sont réputés pour leur cruauté (en particulier la «TIM-1» spécialisée dans l’interrogatoire des militants et sympathisants du DHKP-C).
[Lire la suite]

Une coïncidence d'agenda?
Le parquet fédéral belge a remis le dossier DHKP-C au régime turc le jour même de la dernière audience en cassation
Le prélude à des nouvelles disparitions forcées d'opposants en Turquie?
La police turque a les archives du DHKP-C (Sabah, 28/06/2008 - English)
•[Cliquez ici pour consulter une traduction Google de cet article]
Le Soir (30/06/2008-p.8) confirme et développe les informations de Sabah
Le dossier DHKP-C aux mains de la Turquie (7sur7 - 30/06/2008)
L’acharné contre le DHKP-C (Le Pan - 02/07/2008)
Turquie: Le retour de la torture [Le Monde - 27/06/2008]
La Turquie dans le rapport 2008 d'Amnesty International

Dans le n° 63 du Journal du Collectif Solidarité contre l'Exclusion :
Les lois antiterroristes menacent nos libertés
 
À l’occasion du 11 septembre 2008, diverses organisations et divers individus regroupés au sein du "Comité T" ont tenu à rappeler que «sept ans près les attentats du 11 septembre 2001, force est de constater qu’au nom de la lutte contre le terrorisme, arrestations arbitraires, actes de torture, condamnations à la peine capitale sont largement pratiqués dans nombre d’Etats». [p. 54: Lire]
Paroles de "terroristes" et de "malfaiteurs" 
Les trois témoignages ci-après donnent froid dans le dos. A chaque fois des militants progressistes, qui font usage de leurs droits démocratiques (liberté de manifester, liberté d'expression) se voient poursuivis à l'aide de moyens disproportionnés. A lire ces récits, on est en droit de se poser des questions sur les pratiques d'une partie de l'appareil policier et judiciaire. [p. 58: Lire]

Les collectifs de solidarité avec les sans-papiers haussent le ton
Le camp pour étrangers de Vottem à Liège bloqué par des militants le samedi 25 octobre
Lire : [RTBF avec vidéos] [CRER]


Appel du Clea:
Solidarisez avec Deniz, l'épouse de Bahar Kimyongür
Faut-il abjurer ses convictions pour devenir Belge?

L'audience pour l’acquisition de la nationalité de Mme Deniz Demirkapi a finalement eu lieu le mercredi 22 octobre, à 14 heures, au Palais de Justice de Bruxelles, 12e Chambre du Tribunal de première instance [Lire le jugement]. Plusieurs dizaines de proches et d'amis s'y étaient déplacés pour exprimer leur solidarité à Deniz.

Dans ce procès marqué depuis le début par le signe de l'inéquitable, c'est seulement à la veille de l'audience que l'avocate de l'intéressée, Madame Selma Benkhalifa, a pu consulter le dossier : la procureur du Roi, Catheline Hamesse, était occupée dessus... depuis avril.

L’attitude étonnante du Parquet n’est pas sans inquiéter et suscite des questions. Pourquoi la Sûreté voulait-t-elle cacher à la défense l'acharnement qu'elle a mis dans ce dossier? Ou reproche-t-on à Deniz d’être la femme de Bahar Kimyongür tout simplement?

Une chose est apparue évidente après consultation du dossier: la vacuité de celui-ci est telle qu'elle ne justifiait pas un nouveau report. C'est pourquoi, lorsque, ce mercredi, la présidente de l'a Cour a voulu reporter une fois de plus le jugement de cette affaire, arguant qu'elle n'avait pas encore examiné le dossier (sic!), l'avocate a refusé fermement cette proposition qui trahit de toute évidence la volonté d'en savoir plus sur l'issue du procès de Bahar Kimongür avant de donner un avis sur son épouse, comme Madame la Présidente l'a par ailleurs dit explicitement lors de l'audience. Me Benkhalifa a répliqué clairement qu'il n'était pas acceptable que l'on subornonne l'avis à donner sur Mme Demirkapi à l'issue du procès de son mari. La juge a donc finalement accepté, contre son gré, de juger l'affaire, mais sans toutefois préciser de date. Quoi qu'il en soit, il est a craindre que le procureur ne fasse pression pour gagner du temps... en vue d'en savoir plus sur l'affaire concernant Bahar Kimyongür.

Toujours dans la série «Tracasseries - administratives - et - répression - judiciaire - pour - des - motifs - politiques», le Tribunal de première instance de Bruxelles statuera prochainement sur la demande d’acquisition de la nationalité belge introduite par Deniz Demirkapi en application de l’article 16 du Code de la nationalité belge.

D’origine turque et âgée de 28 ans, Deniz Demirkapi est l’épouse de Bahar Kimyongür, l’un des inculpés du procès DHKP-C acquitté le 7 février de cette année par la Cour d’appel d’Anvers, aquittement, hélas!, cassé à Bruxelles, à des fins de jurisprudence, le 24 juin. Le procès devant donc se reouvrir incessamment.

Le 24 avril 2007, soit cinq jours après un arrêt précédant de la Cour de cassation dans l’affaire DHKP-C et qui fut favorable aux inculpés, le Procureur du Roi de Bruxelles s’était opposé à l’acquisition par Deniz Demirkapi de la nationalité pour les motifs suivants: [Lire la suite]
 
deniz
Deniz Demirkapi et son fils, de 2 mois et demi, Nidal Kimyongür, quelques minutes avant le début de l'audience. Nous ne disposons pas de photos de l'intérieur de la salle, la présidente nous ayant interdit d'en prendre.
L’audience prévue initialement pour le mercredi 16 avril avait été annulée pour des raisons obscures
L’audience pour l’acquisition de la nationalité de Mme Deniz Demirkapi initialement prévue le mercredi 16 avril à la 12e chambre du Tribunal de première instance de Bruxelles, a été annulée.
Pour une raison obscure, le Parquet a demandé une remise.
Depuis le début de la semaine, Maître Selma Benkhelifa, avocate de Deniz, avait tenté en vain d’avoir accès au dossier. Pourtant, Deniz Demirkapi n’a rien à se reprocher. Elle a un casier judiciaire vierge.

Liberté d'expression
Actualité d'Orwell
De brûlante actualité dans notre société de la surveillance généralisée, le «Théâtre de la Place» de Liège consacre une adaptation théâtrale à «1984».
[Lire] [Cahier pédagogique] 

DANS LE COLLIMATEUR DE LA «GUERRE CONTRE LE TERRORISME»:
Richard Labévière, victime de l’orwellisation de la presse
Qu'il s'agisse d'un journaliste de renommée internationale, cela ne l'exemptera pas de payer cher le fait de ne pas se plier à la novlangue...
[Lire]
[Signez la pétition de soutien]
L'humoriste Jean-Marie Bigard interdit d’
Europe 1
Lynchage médiatique de l'humoriste Jean-Marie Bigard après sa remise en cause, le 5 septembre dernier sur Europe 1, de l’histoire officielle sur le 11-Septembre...
[Lire] [Jean-Marie Bigard s'explique dans"Le Grand Journal" (Michel Denisot) Canal+, Oct. 2008 (vidéo)]
Un militant de Réseau Éducation Sans Frontières condamné pour «outrage à Sarkozy»
[Lire]
Otage pendant six ans et demi à Guantanamo
[Lire]


Procès contre les leaders de la LAE :
Victoire !!!
Les deux dirigeants de la Ligue arabe européenne (AEL)
Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz acquittés par la cour d'appel d'Anvers
La cour d'appel d'Anvers a acquitté Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz, dirigeants de la Ligue arabe européenne (LAE), ce lundi 20 octobre 2008, estimant que les preuves n’étaient pas suffisantes sur leur responsabilité dans les heurts qui se sont déroulés près d’Anvers en 2002, après le meurtre de Mohamed Achrak.

En première instance, les deux hommes avaient été condamnés à un an de prison.
dyab
Le politologue belgo-libanais Dyab Abou Jahjah


(...) Abou Jahjah a exprimé des sentiments mitigés à l'annonce de son acquittement. "Durant six ans, nos militants ont été présentés comme des criminels. Maintenant, il s'avère qu'il n'y avait rien, un simple "désolé" ne suffira pas. Je veux des réparations", a-t-il déclaré.
Il envisage de porter plainte contre l'ancien Premier ministre Guy Verhofstadt, son conseiller en sécurité de l'époque Bryce De Ruyver et l'ancienne bourgmestre d'Anvers Leona Detiège. "Ils ont commis des faits punissables en déclarant que nous sommes une organisation criminelle" (...) [Lire la suite (Le Soir)]

Le prononcé du jugement contre les deux dirigeants de l'Arab European League (AEL) aura lieu le lundi 20 octobre
Soyons présents en nombre à ce procès scandaleux !
Rendez-vous le lundi 20 octobre, à 9 h., à la Cour d'appel d'Anvers (WaalseKaai)

«Après six années de criminalisation, de stigmatisation, de diffamation et de mesures d’interdiction professionnelle, je demande non seulement l’acquittement, mais la rectification, la justice. Il incombe au pouvoir judiciaire de combattre la corruption politique (comme le non-respect de la séparation des pouvoirs), de défendre les droits démocratiques, y compris le droit à un mouvement politique dissident.» Dyab Abou Jahjah

Le lundi 8 septembre 2008, le procès de Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz de la Ligue arabe européenne (AEL) s’est poursuivi devant la Cour d’appel d’Anvers. Le tribunal de première instance les avait condamnés, le 21 décembre 2007, à une peine particulièrement sévère d’un an de prison ferme et une amende de plus de 5.000 € pour leur prétendu rôle dans les émeutes qui avait éclaté à Borgerhout (Anvers) suite à l’assassinat du professeur de religion islamique Mohamed Achrak le 26 novembre 2002. Le tribunal avait jugé comme étant établi que les deux dirigeants de l’AEL avaient incité les jeunes allochtones à la rébellion et à des actes de violence.
Lors de la séance de la Cour d’appel d’Anvers, l’avocat général (ministère public) a repris le réquisitoire du procès en première instance. Selon lui (...) [Lire le compte-rendu]

L'avocat général a requis un an de prison contre les deux dirigeants de la Ligue arabe européenne
Lundi 08.09.2008 - Ce lundi a repris le procès contre les leaders de la Ligue arabe européenne (LAE) à la Cour d’appel d’Anvers. L'avocat général a requis un an de prison contre les deux dirigeants, soit la même peine que celle que leur avait infligé le tribunal de première instance. Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz doivent répondre pour le rôle qu'ils auraient joué dans les heurts qui se sont déroulés à Borgerhout en 2002 à la suite du meurtre raciste de Mohamed Achrak. Alors que les inculpés sont arrivés sur les lieux après le début de la manifestation et qu’ils ont fait tout leur possible pour calmer les esprits, le ministère public estime que les deux responsables de la LAE ont incité les nombreux jeunes allochtones qui s'étaient rassemblés à commettre des actes de vandalisme. Le prononcé du jugement aura lieu le 20 octobre prochain (...) [Lire la suite[Le Soir, 21/12/2007]
Lire aussi :
•Luk Vervaet : La justice joue avec le feu    nl
•Jean-Marie Dermagne : La liberté de manifester est en péril
Un jugement inquiétant

Suicide au camp pour étrangers de Vottem (Liège)
Un communique du Comité de Résistance aux Centres pour Étrangers (CRACPE)
Nous avons appris ce dimanche le suicide d'une personne détenue au centre fermé pour étrangers de Vottem. Il s'agit d'un jeune  serbe arrêté le 26 septembre suite à un contrôle dans le Thalys Paris-Bruxelles. Il souhaitait s'établir ici et  a introduit une demande d'asile.  La réponse a été  négative. (...)
Les tentatives de suicide sont très nombreuses dans les centres femés; nous en  avons des échos régulièrement lors de nos contacts avec les personnes détenues à Vottem. En effet ces centres sont des centres de rapatriement; ils sont destinés à préparer l'expulsion et ont pour fonction de briser la résistance des personnes face à ce que les compagnies aériennes appellent les "déportations". Les centres fermés sont donc un univers carcéral. Le régime de détention  appliqué à des personnes qui n'ont pas commis de délit est très mal vécu psychologiquement par ces personnes. (...) Le CRACPE rappelle sa revendication: suppression des centres fermés et arrêt des expulsions. Ce suicide, tout comme les expulsions violentes qui se poursuivent  quotidiennement, nous amènent à répéter ce que nous avions dit lors de la mort de Semira Adamu en 1998: il s'agit d'une violence d'État qui bafoue les Droits Humains. Nous serons présents, comme chaque semaine, mercredi et samedi à 16 heures autour du centre fermé de Vottem et  nous appellons les citoyens  qui veulent protester contre ce déni des Droits de l'Homme à  nous rejoindre.
Lire : RTBF •Un homme se pend au centre fermé de Vottem


Berlin: des dizaines de milliers de manifestants contre la surveillance des données
BERLIN - ©AFP / 11 octobre 2008. Quelque 100.000 manifestants selon les organisateurs, 15.000 selon la police, se sont rassemblés à Berlin samedi après-midi pour protester contre la surveillance des données personnelles (...) [Lire la suite

1,6 million de citoyens sont fichés. Et vous?
Belgique : 1,6 millions de délinquants potentiels ?
Communiqué de presse de la Ligue des droits de l'Homme - 03/10/2008
Etes-vous fiché? La question mérite d’être posée au regard des révélations du journal Le Soir du vendredi 3 octobre. En effet, celui-ci révèle que les fichiers policiers belges (la Banque de données nationale générale ou BNG) contiennent les données personnelles de 1,6 millions de citoyens. Si l’on tient compte de la population belge (10 millions d’habitants) et que l’on soustrait les personnes non actives (personnes âgées, enfants, personnes souffrant d’un handicap physiques, etc.), cela fait un nombre de "délinquants" potentiels effrayant. On peut presque dire que plus d’un belge sur cinq a des choses à se reprocher. Et vous, êtes-vous absolument certain de ne pas faire partie de cette base de donnée? Si vous avez des activités politiques, syndicales, journalistiques ou tout simplement citoyennes, bref, si vous faites usages de vos droits fondamentaux, il y a fort à parier que vous figuriez dans la BNG (...) [Lire la suite
Lire aussi :
Un million de “terroristes” dans les listes noires du gouvernement étatsunien

Le senateur Kennedy dans une liste noire du gouverment U.S

10 ans de l'assassinat de Sémira Adamu, 20 ans de l'ouverture en Belgique des camps de concentration pour étrangers, 60 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :
Le Clea soutient la campagne « 10 / 20 / 60 » et signe l'Appel
Samedi 20 septembre 2008 :
Commémoration du
10ème anniversaire de la mort de Sémira Adamu

Manifestation nationale
Rassemblement: 14h30 devant l'Office des étrangers Boulevard Albert II – à Bruxelles (métro Rogier, SNCB gare du Nord)

Marche vers la place du Luxembourg

  10-20-60
Pour faire honneur à la mémoire de Sémira, qui chanta jusqu'au bout,
apportons notre musique

A partir de 17 heures jusqu'à 00h30 :
Prises de paroles et Concerts
à la Place du Luxembourg à Ixelles (1050 Bruxelles)

Parmi les groupes : Musiek de Singe, Nez Cassé, Les filles de Hirohito, Tourdons Filomelo, Sam Touzani (sous réserve), Code Rouge, Soud System, Yew, …

Contacts : 0496  40 33 09  -  0484  69 01 88  - 0473  59 15 55
(...) [Lire la suite]

Victoire citoyenne !
L’État belge a été condamné pour des écoutes téléphoniques à l'encontre de quatre altermondialistes liégeois

09.09.08 - Les quatre altermondialistes liégeois, mis sur écoute téléphonique lors d’un sommet européen dans la cité ardente en 2001, viennent d’obtenir des dommages et intérêts. Le tribunal civil a estimé que ces méthodes spéciales d’investigation étaient hors de proportion, et qu’un magistrat normalement prudent et avisé n’aurait jamais du les autoriser... C’est donc une faute (...) [Lire la suite] [Sur le JT de la RTBF]

Des clés pour comprendre
La Libre Belgique (blogs): Journaux de guerre de Marc Lemaire
Des exercises de crowd-control lors du défilé du 21 juillet: l'armée belge se prépare à devenir une armée d'occupation de son propre pays?
Le spectre du concept d'ennemi intérieur, cher aux dictateurs d'Amérique Latine des années '70 et '80? Une idée qu'a son histoire en Belgique. Lire, à propos du crowd-control:
[•Vers un plan Vigipirate à la belge?  •Le spectre de l'ennemi intérieur
OTAN: Un exercice d’arrestation d’«extrémistes»  •SFOR: Exercices et entraînements 2002  OTAN: Un exercice de contrôle de foule et d'arrestation  •OTAN: Création en Bosnie d'une unité multinationale spécialisée de carabiniers, de gendarmes et d'autres auxiliaires de police, sous commandement militaire]
Un million de noms sur la liste de surveillance antiterroriste aux Etats-Unis (Le Monde)   [Consulter aussi: Statewatch: "Terrorist" lists/proscription]
Un million de noms sur la liste antiterroriste américaine (Le Soir)
Un rapport du CICR dénonce les actes de torture à Guantánamo
La vidéo d'un interrogatoire à Guantanamo rendue publique pour la première fois
Le Monde - Chronologie: Guantanamo : "Le goulag des temps modernes"
La France a fourni les puces RFID aux Chinois pour les tickets des JO
Livre: «Les armées secrètes de l’OTAN – Réseaux Stay Behind, Gladio et Terrorisme en Europe de l’Ouest»
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée


mi-5
Fabriquant la peur permanente :
La série «
MI-5» dans la programmation de la RTBF

Après la BBC, Canal+, France 2 et autres chaînes, c'est au tour de la RTBF d'inclure dans sa programmation «MI-5», cette déjà classique série servant les thèses du choc des civilisations et de la menace terroriste diffuse et permanente, ainsi que confortant les versions officielles des attentats de New-York, d'Arlington et de Londres. [Dans la grille de la RTBF2].
Dans l'épisode du jeudi 24 juillet à la RTBF2 il était question d'une bande terroriste arabe qui voulait venger les morts causés par les britanniques en Irak en tuant le premier ministre. Vous pourrez y observer le contraste frappant entre la cruauté des “terroristes” arabes et la grande humanité des agents britanniques. [Sur le site de la BBC].

Association générale des journalistes professionnels de Belgique
Soirée-débat - Journalisme, loi anti-terrorisme et militantisme : enjeux professionnels 
L’inculpation et la détention de la journaliste Wahoub Fayoumi ont suscité de nombreuses questions dont certaines touchent au coeur du métier de journaliste. Dans ce cadre, l'AJP a organisé, le 9 juillet 2008, une soirée-débat consacrée aux enjeux journalistiques soulevés par ce dossier. Les discussions furent riches et les participants nombreux (plus de cent inscriptions), parmi lesquels des journalistes, des députés et des militants.  [Lire plus (un compte rendu très complet - avec vidéos)]
[Dossier AJP (pdf): Loi anti-terrorisme, journalisme et militantisme: le débat]
[Lire aussi: Hugues Lepaige, Engagement et journalisme]

Journalistes n° 94
[Couverture du n° 94 de la Lettre de l'AJP

Des techniques spéciales d'enquête encore plus antidémocratiques?
La police belge veut pouvoir pénétrer dans les PC des «terroristes»

Le directeur de la police judiciaire fédérale, Glenn Audenaert, plaide pour une modification de la loi sur les techniques spéciales d'enquête, afin de pouvoir tracer les terroristes ou les criminels en pénétrant dans leurs ordinateurs, peut-on lire vendredi dans Het Laatste Nieuws. [Lire (RTL Info - 27/06/2008)]
UE : débat sur la légitimité de la "liste noire" des terroristes (Le Monde - 27/06/2008)
Human Rights Watch s'inquiète des "liens étroits" entre juges et policiers antiterroristes (Le Monde - 02/07/2008)
Human Rigths Watch - France : Les poursuites pour «relations» avec des personnes suspectes d’activité terroriste violent les droits humains  
Human Rigths Watch - Etats-Unis: Des prisonniers secrets de la CIA toujours portés disparus (Audio)
Un communiqué du Syndicat français de la magistrature: la Direction des Affaires Criminelles voit des terroristes partout
France: Edvige (fichage informatique): ce qui inquiète la CNIL
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée
 

Lire le Rapport de
Human Rights Watch
rapport HRW Couverture du rapport de
Human Rights Watch


Le prix Info-Türk a été décerné à Bahar Kimyongür
La présidente du jury, Madame Anne Morelli, professeure à l'ULB, a souligné la qualité scientifique du travail de recherche du lauréat. Le jury a remis le prix le 12 mars 2008 lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 37e anniversaire du coup d’état militaire du 12 mars 1971. La soirée s'est clôturée par un récital pluriculturel de la chanteuse Sophie Servais [Vidéo].
[Sur le site d'Info-Türk]
 
prix info-turk

DES CLÉS POUR COMPRENDRE

Des exercises de crowd-control lors du défilé du 21 juillet: l'armée belge se prépare à devenir une armée d'occupation de son propre pays?
Le spectre du concept d'ennemi intérieur, cher aux dictateurs d'Amérique Latine des années '70 et '80? Une idée qu'a son histoire en Belgique. Lire, à propos du crowd-control:
[•Vers un plan Vigipirate à la belge? •Le spectre de l'ennemi intérieur
OTAN: Un exercice d’arrestation d’«extrémistes»  •SFOR: Exercices et entraînements 2002  OTAN: Un exercice de contrôle de foule et d'arrestation  •OTAN: Création en Bosnie d'une unité multinationale spécialisée de carabiniers, de gendarmes et d'autres auxiliaires de police, sous commandement militaire]
Un million de noms sur la liste de surveillance antiterroriste aux Etats-Unis (Le Monde)
Un million de noms sur la liste antiterroriste américaine (Le Soir)
Un rapport du CICR dénonce les actes de torture à Guantánamo
La vidéo d'un interrogatoire à Guantanamo rendue publique pour la première fois
Le Monde - Chronologie: Guantanamo : "Le goulag des temps modernes"
La France a fourni les puces RFID aux chinois pour les tickets des JO
11 septembre:  Pourquoi le WTC 7 s'est-il effondré? [La Libre Belgique - 26/06/2008]
Livre: «Les armées secrètes de l’OTAN – Réseaux Stay Behind, Gladio et Terrorisme en Europe de l’Ouest»
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée

Alors qu'aux États-Unis, après six ans de recours abusif, de moins en moins de citoyens donnent crédit à ce type de manœuvres
Une certaine classe politique se met à jouer en Belgique aux «fabriquants de la peur permanente»
Les déclarations du Ministre de l'intérieur : Une ingérence inacceptable dans le domaine du pouvoir judiciaire [Communiqué du Clea - 11/01/2007]
Le sénateur écolo Josy Dubié entend obtenir des explications sur le souffle de panique propulsé sur Bruxelles
Un cirque médiatique bien huilé
Un sillogisme fallacieux en acte:
•Une «alerte» est lancée par les services secrets étatsuniens avec, entre autres, des soi-disant projets d'évasion de l'ancien footballeur Nizar Trabelsi.
•Mise en scène de mesures de sécurité extrêmes et prolongées dans le temps et utilisation, à la Bush, de cet élan sécuritaire par l'Exécutif dans son discours.
Donc :
Dewael demande plus de moyens pour lutter contre le terrorisme

Des clés pour comprendre
À la base de la fabrication de la désinformation...

«Les Opérations psychologiques (PSYOP) ce sont des opérations systématiques destinées à transmettre de l'information et des indices à certaines audiences étrangères sélectes afin d'influencer leurs émotions, motivations, raisonnement objectif et, finalement, influencer le comportement de gouvernements étrangers, organisations, groupes et individus...»
U.S Air Force: Aerospace Power Journal 16 July 2001.
«Diffuser des fausses pistes, des fausses alertes à la bombe, des faux plans d'enlèvements et assassinats, des rumeurs...» US Army - School of Americas, Manuel : Terrorisme et Guerrilla Urbaine.
Doctrine française: «La Guerre médiatique avec son volet psychologique (Psychological Warfare ou Psycological Operations - PSYOPS - dans la littérature anglo-saxonne ) se définit comme un ensemble de techniques qui visent à utiliser l’information comme instrument de confusion, de dissuasion, de déception et de persuasion ou plus exactement de "gestion de l’opinion publique...". Aux États-Unis, les fameux groupes d'opérations psychologiques, qui se sont rendus célèbres dans le Golfe et en Bosnie, font l'objet aujourd’hui de plus de 700 sites sur internet ! Les cibles ne sont pas seulement les militaires des forces adverses, mais peuvent aussi (via les nouveaux médias : TV par satellites, câbles, internet) viser la population civile d’un pays étranger». Claude Michel, Ingénieur chez Thomson-CSF communications / RSC, Professeur à l'École Militaire - EMSST. [http://www.infoguerre.fr]
... et du détournement de la démocratie
Towards a Grand Strategy for an Uncertain World - Renewing Transatlantic Partnership [Document préparatoire de la rencontre de l’OTAN à Bucharest – avril 2008]. Voici la traduction française d'un extrait: P. 139 : «Nous choisissons de ne pas formuler nos propositions pour la réforme de l'UE de façon aussi détaillée que pour l'OTAN, et ceci pour deux raisons : tout d'abord un nouveau traité qui vient remplacer la “constitution” désormais condamnée est actuellement adopté en douce, de façon à éviter de consulter les populations.» Pp. 143-144 : «En soi une alliance sert les intérêts stratégiques des deux parties, les États-Unis et l'Union européenne, nous proposons, comme première étape menant à un accord transatlanique beaucoup plus ambitieux, d'établir un directorat réunissant les États-Unis, l'UE et l'OTAN au plus haut niveau politique, ceci en partant des traités et des accords existants, comme l'accord EU-UE, le traité de Washington et les traités européens… Afin d'éliminer toute source d'irritation, il pourrait être décidé que c'est toujours d'abord au sein de l'OTAN qu'un point sera traité et que les membres de l'OTAN qui sont aussi membres de l'UE s'engagent à ne pas s'écarter du vote posé à l'OTAN quand le point est abordé dans des instances européennes.»
Comment l'Ouest fut conquis
www.statewatch.org
Statewatch Observatory: In defence of freedom & democracy
Statewatch: S.O.S. Europe

À lire et à réfléchir :
•Amnesty International :
Sans laisser de trace : la responsabilité des États-Unis dans les disparitions forcées de la «guerre contre le terrorisme»
•Jean-Claude Paye :
Les lois anti-terroristes : un Acte constitutif de l’Empire
•François Schreuer : La liberté d’expression ne se négocie pas


Arte TV
«Tous fichés»
[1]  [2]  [3]  [4]  [5]
Un reportage vidéo à ne pas rater :

Voyage à «Big Brother City»
[Première partie]   [Deuxième partie]
Un début de résistance
[Première partie]   [Deuxième partie]
De Spiegel : «Big Brother in Bagdad»
À Bagdad la biométrie est meurtrière...
[Lire]

Amnesty International
Sans laisser de trace
La responsabilité des États-Unis dans les disparitions forcées de la «guerre contre le terrorisme» [Lire]

Ces industries florissantes de la peur permanente
Le Monde diplomatique


Toute une réussite le dîner-débat des Juristes démocrates de Liège
Les juristes démocrates de Liège avaient invité Bahar Kimyongür le soir du 25 septembre pour leur traditionnel dîner-débat autour de thèmes d'actualité. La salle était comble et on a compté sur la présence, outre des nombreux avocacts, du bâtonnier de Liège et d'un avocat général. Au milieu d'une ambiance très conviviale, preque familiale, l'assistance s'est montrée assez intéressée. Beaucoup de questions ont été posées à travers lesquelles on pouvait sentir la sympathie suscitée par l'invité et son vécu dans l'auditoire.
Consultez l'affiche de la soirée : «Criminalisation des dissidences? Exposé par Monsieur Bahar Kimyongür, Licencié en histoire de l'Art et Archéologie de l'ULB»
Bientôt ici un reportage photographique


Lorsqu'une certaine Justice s'allie à une presse à sensation...

Parmi les “éléments nouveaux” que le procureur Delmulle a ajouté au dossier à charge dans le procès DHKP-C, se trouve une photo de Bahar Kimyongür lors de sa visite au camp de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatilla (Liban) en 2002 –dans le cadre d'une délégation internationale dans laquelle il y avait des nombreux députés européens–, photo sur laquelle on le voit portant, de toute évidence mal et dans un but humoristique, un vieux bazooka de collection déclassé. Le procureur se garde bien de ne rien conclure à partir de la photo, se limitant à une légende faisant allusion à la personnalité (déviante?) de l'inculpé, laissant de toute évidence à une certaine presse à sensation la tâche de faire l'amalgame et de tirer la conclusion accusatrice recherchée. Cette dernière n'a pas tardé à s'emparer du document (qui le lui a remis?). Consulter, par exemple, le JT du 13/09/07 au soir de la VRT (ouvrir vidéo) [cliquez ici].

Lire le Communiqué de Bahar Kimyongür   fr    nl
Lire : Bahar met bazooka: een boomerang voor Delmulle?
Un resumé de cet article comportant plusieurs adhesions supplémentaires a été publié :
Sur le site de la FGTB flamande
Sur le site d'Attac Vlannderen

 

walibi
Bahar Kimyongür - 8 ans (à gauche sur la photo) et son frère Kem - 6 ans (à droite) au “camp” de Walibi en 1982.
Un document explosif que le procureur Delmulle n'a de toute évidence pas encore (Cliquez sur l'mage)
Heuresement pour Bahar Kimyongür le procureur Delmulle ne s'est pas fait remettre par le chef de la Sûreté de l'État la photo ci-dessus prise au "camp" de Walibi en 1982 et qui montre de toute évidence que les tendances déviantes de l'inculpé étaient présentes dès son enfance, et qu'il s'agit, de plus, d'une maladie familiale.

Leçon : si vous visitez un musée d'armes, ne vous faites surtout pas photographier une vielle arme à la main. En ces temps de psychose généralisée alimentée par les fabriquants de la peur permanente, cela pourrait vous coûter très, très cher.
•Indymedia :
Nieuw bewijsmateriaal op VRT-journaal tegen Bahar Kimyongür blijkt manipulatie


Bahar Kimyongür membre d’honneur d’Attac-Bruxelles 1
[Lire]



 

Consultez aussi notre page : Communiqués

Archives: | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
Ce site est en reconstruction. Veuillez nous excuser pour les désagréments éventuels.

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]


Jean-Claude Paye –du Clea– au «Fait du jour» (RTBF - La Première) le 11/09/2006 - 13h
Cliquez ici (audio)


Lire aussi :
-Un complot en vue de livrer Bahar (RTBF - La Première le 19/09/2006 - 18h)
Cliquez ici (audio)
-Le Soir 20/09/2006 : Portrait de Bahar Kimyongür
-Le Soir 20/09/2006 : Josy Dubié : «Une affaire d'État»


L'opinion du professeur J.-M. Klinkenberg de l'ULg
Dans une carte blanche publiée dans "La libre Belgique" –carte blanche que j'ai co-signée et qui concernait la mise en place en Belgique d'une législation gravement liberticide–, il était question de l'affaire Bahar Kimyongür, citoyen belge d'origine turque accusé de terrorisme en vertu de ces lois et actuellement rejugé en appel. Dans notre document, nous accusions la Belgique d'avoir "vendu" un de ses ressortissants à la Turquie (qui n'est pas précisément un modèle pour le respect des droits de l'Homme, et notamment pour les prisonniers d'opinion), en s'arrangeant pour le faire arrêter hors du territoire national, aux Pays-Bas. La manœuvre a été déjouée grâce à l'indépendance de la justice néerlandaise, qui n'a vu dans les actes de Bahar qu'un exercice normal de la liberté d'opinion.

Comme vous le verrez dans les deux liens ci-dessous, le bien fondé de notre accusation est aujourd'hui clairement établi. Malgré les dénégations spécieuses d'une Ministre de la Justice, que j'ai admirée jadis.

Mon estime pour elle avait déjà vacillé lorsque j'ai vu le sort qu'elle réservait à l'enseignement de notre pays. Il s'est maintenant évanoui : je dois bien observer sur elle une nouvel effet de la psychose du terrorisme qui, affectant notre pays comme elle ravage les États-Unis, nous promet le pire. Cet effet, c'est la liberté que l'on s'octroie de mentir effrontément, et d'ainsi mépriser le citoyen, tout cela "pour le bien".

Le déroulement du nouveau procès de Bahar Kimyongür (...) confirme hélas les craintes que nous développions dans notre carte blanche. Comme aussi, d'ailleurs, le fait que le procureur participait à la réunion qui avait pour but de faire tomber Bahar Kimyongür et dont il est question ci-dessous.

Liège, le 19 septembre 2006

-La Libre Belgique
-La Carte blanche mentionnée


«La Belgique, comme tous les États démocratiques, est en guerre contre le
terrorisme. Il ne faut pas baisser la garde. Quand on est en guerre, il faut
des mesures exceptionnelles.»

Madame C. Rice de passage en Belgique? Non, Madame L. Onkelinx le 9 septembre 2005 (AFP).