Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

>affaire dhkp-c | >cour d'appel de bruxelles

AFFAIRE DHKP-C : QUATRIÈME PROCÈS DEVANT LA COUR D’APPEL DE BRUXELLES
Fin du «procès DHKP-C» : le verdict sera prononcé le 14 juillet

cour appel bxl

Au terme d'une audience marathon qui s'est prolongée jusque au-delà 19 heures, le quatrième «procès DHKP-C», cette fois-ci devant la Cour d'appel de Bruxelles, s'est clôturé le vendrei 29 mai.
Après les dernières interventions du procureur fédéral et de l'accusateur turc et les dernières plaidoiries de la défense, le dernier mot fut réservé aux inculpés.
Vendredi, la partie civile turque a tenu des propos légitimant la torture. L’avocat Vinck a notamment affirmé que les militants du DHKP-C n’étaient pas les victimes du terrorisme d’État turc vu qu’ils étaient morts en grève de la faim.
 
Musa Asoglu, à un moment de son réquisitoire, s’est tourné vers l’avocat pro-turc. Droit dans les yeux, le doigt tendu, il lui a asséné le nom des 28 militants brûlés vifs et assassinés par la police turque lors de l’assaut contre les prisons en 2000.
Bahar Kimyongür a parlé avec son cœur pour que les juges comprennent que s’engager du côté des opprimés, des gens qui résistent, en propageant leurs idées, leurs cris de révolte et leur colère, et de le faire au départ de ses options philosophiques et éthiques, ce n’est pas du terrorisme. Au contraire, il s’agit de l’acte citoyen par excellence. Par ses mots, Bahar a fait honneur à tous les militants qui se mobilisent, jour après jour, dans notre pays.

Remerciements
Au terme d'une semaine chargée, nous tenons à remercier les centaines de personnes qui sont passées à un moment de la semaine au tribunal pour soutenir Bahar et les autres inculpés.
Le 14 juillet 2009, le verdict du procès DHKP-C sera prononcé par la Cour d’appel de Bruxelles. Nous serons là !

Le Clea

DHKP-C : on en est resté aux mêmes arguments (La Libre, 30/05/09)
Un procès qui menace nos libertés (Carte blanche, 30/05/09)
Pour votre information, vous pouvez consulter ici le compte rendu de l'audience du jeudi 28 mai : Une quatrième audience «coup de poing»
Consultez aussi :
Comptes rendus des audiences
La presse en parle
Vidéo : Le procureur Delmulle vole nos libertés


AFFAIRE DHKP-C : QUATRIÈME PROCÈS DEVANT LA COUR D’APPEL DE BRUXELLES
Fin du “procès DHKP-C” ce vendredi 29 mai : le Clea se mobilise

cour appel bxl 250509
Un dessin de Berna Güzel

Ce vendredi 29 mai, les juges ont décidé d'aller au finish !

Ce quatrième «procès DHKP-C», cette fois-ci devant la Cour d'appel de Bruxelles, se clôturera au terme de la cinquième audience.

Concrètement, la journée sera consacrée aux dernières plaidoiries de la Défense (avec une projection de films à propos de la situation en Turquie). Et le dernier mot sera réservé aux inculpés.
 

Le CLEA invite, ce vendredi, ses sympathisants et amis à venir encourager Bahar Kimyongür et ses co-inculpés, entre 9 et 17 heures, à la 13ème chambre de la Cour d'appel (section néerlandophone) du Palais de Justice de Bruxelles.

Le Clea considère en effet qu'au terme de ce marathon judiciaire, les militants pourchassés par le procureur fédéral Delmulle ont besoin du soutien citoyen.

Jamais, Bahar et les autres opposants politiques au régime d’Ankara ne doivent retourner derrière les barreaux : s’ils sont à nouveau condamnés, à Bruxelles, une part de chacun de nous, sera alors emprisonnée.

Le Comité pour la Liberté d'Expression
et d'Association (CLEA)

Téléchargez et diffusez notre nouveau tract pour ce vendredi SVP
Pour votre information, vous pouvez consulter ici le compte-rendu de l'audience du mercredi 27 mai :
«Une troisième audience “à visée terroriste”»

AFFAIRE DHKP-C : QUATRIÈME PROCÈS DEVANT LA COUR D’APPEL DE BRUXELLES
À nouveau de la partie avec le Clea ?

250509
  C’est parti ! Le procès DHKP-C s’est ouvert ce lundi 25 mai devant la Cour d’appel de Bruxelles. Malgré les années d’acharnement du procureur Delmulle, près de deux cents personnes ont, une nouvelle fois, pris congé pour venir soutenir Bahar Kimyongür et les autres inculpés.
25/05/2009 : Une mobilisation réussie (avec reportages photographiques et vidéo)
Comptes rendus des audiences
La presse en parle
Intervention du porte-parole du Clea
La Belgique rode sa législation antiterroriste par Jean-Claude Paye

Deux textes pour comprendre
Vous le savez : dans l’affaire «Erdal-Kimyongür & consorts», deux conceptions –antagonistes– du Droit n’ont jamais cessé de s’affronter. Mais comme cet affrontement dure depuis dix années…, ses multiples rebondissements (politiques, diplomatiques et médiatiques) l’ont rendu, au fil du temps, de plus en plus difficile à suivre.
A titre de mise au point événementielle, voici donc deux documents absolument fondés et confondants.
[Lire la suite]

APPEL DU CLEA
Reprise du procès DHKP-C à la Cour d’appel de Bruxelles :

Rassemblons-nous dès 8h30 le 25 mai pour marquer notre solidarité avec ces militants victimes des lois liberticides !

Jusque la fin de ce nouveau «procès DHKP-C», nous devrions –tous– vivre avec ce lancinant questionnement : Bahar, notre ami Bahar, sera-t-il à nouveau jeté en prison et pour combien d’années ?


Notez la date dans votre agenda, ces militants ne doivent plus retourner en prison !

Le lundi 25 mai 2009, à 9h., reprendra le procès DHKP-C à la Cour d'appel de Bruxelles (rassemblement dès 8h30). La saga judiciaire se poursuit donc après trois jugements de fond et deux cassations.

LLB - 010509
  Ce mois de Mai, aidez-nous à diffuser notre tract en vue de la reprise du procès !
[Pour le télécharger, cliquez ci-dessous SVP : • noir&blanc  • couleur]
Dans cette affaire, renvoyant devant les juges des membres présumés d’une organisation révolutionnaire turque que la police belge présente comme terroriste, deux camps s’opposent.

Le procureur fédéral est le représentant de la doctrine propagée suite au 11 septembre par George W. Bush. Sous couvert de «guerre mondiale contre le terrorisme», il s’acharne à criminaliser des militants en mettant à mal des droits et libertés pourtant protégés par la Constitution belge.


Face à lui se rassemblent des citoyens attachés à la liberté d’expression et à la liberté d’association.
 

Titom

En marquant leur solidarité avec des opposants politiques au régime d’Ankara, ils rappellent qu’en ces temps de crise du système, contester les injustices sociales s’avère plus que jamais nécessaire.

Nous refusons d’être muselés !
Nous refusons de nous taire !
Nous exigeons l’abrogation des lois liberticides !

VENEZ NOMBREUX !
Bahar, Musa, Sukriye, Kaya ne sont ni des malfaiteurs, ni des criminels, ni des terroristes.

Faisons en sorte que, par notre solidarité, ces militants ne retournent plus en prison !

                                             Le Clea



N'oublions pas, c'était en avril 2006 :
Un complot en vue de livrer Bahar
(RTBF - La Première le 19/09/2006 - 18h) -
Cliquez ici (audio)

Procès Bahar : soyez là ! Lundi 8h30 Palais de Justice BXL
Communiqué du Clea - 20/05/2009
L
e procès de Bahar Kimyongür et de cinq autres militants, membres présumés du DHKP-C, débute ce lundi 25 mai. Un rassemblement est organisé à cette occasion devant le Palais de Justice de Bruxelles à 8 heures 30.

Posez un geste citoyen : visionnez ce clip et partagez-le avec vos contacts.

Rejoignez-nous lundi prochain.

Le CLEA, le Comité pour la Liberté d'Expression et d'Association.

Visionnez gratuitement Résister n'est pas un crime. Récemment primé à Paris, ce documentaire relate les moments-clés de «L'affaire Kimyongür».
Cliquez ici


Procès DHKP-C du 25 mai : les enjeux
Communiqué du Clea - 18/05/2009
Qui a dit que le dossier DHKP-C était vide ? Et qu'il n'existait aucun élément démontrant une quelconque intention de l'organisation marxiste turque à vouloir commettre des actes de violence en Belgique ? Musa Asoglu, l'un des six inculpés du procès ? Non, c'est Georges Timmerman, journaliste à De Morgen, lors de l'émission de la RTBF Devoir d'enquête du vendredi 15 mai.
[Lire la suite]


L’«affaire DHKC»… pour les nuls
Le 25 mai prochain, à la Cour d'appel de Bruxelles, le «procès DHKC» recommence à zéro. Pour la quatrième fois !
A moins de deux semaines de l'événement, il devient donc urgent de se remémorer les moments essentiels de cette saga judiciaire. Nous publierons prochainement, à cette fin, un document qui décortique finement les différents verdicts prononcés à l'encontre de Bahar Kimyongür et de ses co-inculpés. Mais pour l'heure, sans pour autant prendre cette affaire à la légère, nous avons souhaité commencer en douceur, par quelques «traits d'humour».
Voici donc un texte, usant d'un ton léger et agrémenté de nombreuses images, qui rappelle, sans prendre la tête, certains faits saillants ayant émaillé l'affaire DHKC. [Lire]


«Solidaire» - 15 mai 2009 - Carte blanche :
Affaire DHKP-C: Stop au cirque judiciaire!
par Daniel Flinker, porte-parole du Clea
[Lire]


«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [La Libre Belgique 30/04- 01/05 2009 - Lire].
Edgar Szoc a coordonné le dossier «Combattre le terrorisme ?» dans le n° d'avril 2009 de La Revue Politique [Lire]


Affaire Erdal : collaboration de la Belgique avec le régime turc
Une commission rogatoire belge interroge en prison
un haut dirigeant du DHKP-C
[Lire]


Première mobilisation réussie lors de la reprise du procès DHKP-C
Bruxelles - 07/01/2009 - Près de cent personnes ont bravé le froid pour assister à l’audience introductive du procès DHKP-C qui a repris à la Cour d’appel de Bruxelles. [Lire la suite]


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]