Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

| >affaire dhkp-c | >cour d'appel de bruxelles |


AFFAIRE DHKP-C , QUATRIÈME PROCÈS : DEVANT LA COUR D’APPEL DE BRUXELLES
Compte-rendus des audiences

Après une première séance technique tenue le 7 janvier 2009, depuis le lundi 25 mai, Bahar Kimyongür et ses co-inculpés ont vécu (et d'assumé) à Bruxelles ce qu’ils avaient déjà vécu (et assumé) à Bruges, à Gand, puis à Anvers. Pour la quatrième fois en effet, la Justice –acharnée– a décidé de les rejuger, alors que le tribunal anversois avait totalement innocenté Bahar Kimyongür et six autres inculpés du chef d’appartenance à une «association de malfaiteurs» stigmatisée d’«organisation criminelle et terroriste» par le Ministère public.

 

audience 250509
Un dessin de Berna Güzel
Consultez aussi :
25/05/2009 : Une mobilisation réussie (avec reportages photographiques et vidéo)
Ce quatrième procès au fil des mobilisations
La presse en parle



COMPTE-RENDUS :

Verdict DHKP-C : Camouflet pour le Parquet Fédéral… Acquittement pour Bahar Kimyongür
Communiqué du Clea - 23 décembre 2009
Les juges de la Cour d’Appel de Bruxelles ont rendu leur verdict dans le procès, recommencé pour la quatrième fois, contre six membres présumés de l’organisation turque DHKP-C.
D’abord annoncé pour le 14 juillet 2009, puis postposé au 16 décembre, l’Arrêt –que devaient rendre les juges de la 13ème Chambre de la Cour d’Appel de Bruxelles– a finalement été prononcé ce mercredi 23 décembre 2009 (...)


Le verdict, annoncé pour ce 16 décembre, est (à nouveau) reporté
Communiqué du Clea - 16 décembre 2009
D’abord suggéré pour le 14 juillet 2009, puis postposé au 16 décembre, le verdict –qu’ont à rendre les juges de la 13ème Chambre de la Cour d’Appel de Bruxelles– devrait finalement être connu… le mercredi 23 décembre 2009. Telle est, en effet, la énième surprise judiciaire étalée ce jour, dans une affaire pénale et politique qui aura été secouée depuis ses débuts (en 1999) par d’incessants et sensationnels rebondissements.
Plus de cent personnes se sont réunies ce matin à l'appel du CLEA pour soutenir les militants criminalisés. Le CLEA réitère donc ses précédents appels à la mobilisation afin que, le mercredi 23 décembre (dès 8 heures 30), ses sympathisants assistent nombreux au prononcé d’un Arrêt qui fera date et jurisprudence (...)


Le verdict «définitif» sera rendu le mercredi 16 décembre...
Compte-rendu de l'audience du 14 octobre 2009
Ce mercredi 14 octobre, la Cour d’Appel de Bruxelles a tenu une sixième… et dernière audience. Express. Deux heures et quart de plaidoiries, au cours desquelles l’accusation puis les cinq avocats de la défense ont résumé leurs points de vue respectifs.
On s’en souvient. Le quatrième procès dans «l’affaire DHKP-C» avait débuté en mai et son verdict aurait dû être rendu le 14 juillet. Or ce jour-là, le président Antoon Boyen avait non pas énoncé l’Arrêt définitivement pris par la Cour mais annoncé la réouverture des débats avec la requalification des inculpations initiales.
Remarquable. Pour assister, ce jour, à ce nième rebondissement judiciaire (dans un dossier pénal qui en a déjà connu tellement), cent personnes s’étaient rassemblées sur les marches du Palais de Justice, dès 8 heures 30.
(...)
Autant le dire d’avance, cette audience «pour la forme» n’avait d’autre intérêt que d’entendre comment l’accusation allait réagir à la volonté réformatrice des juges, juges décidés à requalifier «à la baisse» les charges (donc les peines) retenues contre les prévenus. (...)


Nouveau coup de théâtre : le procès s’est terminé le 29 mai 2009. Il reprendra donc le 14 octobre…!
Compte-rendu de l'audience du 14 juillet 2009
La Cour d’Appel de Bruxelles l’avait décrété au terme du procès (recommencé pour la quatrième fois) contre six membres présumés du DHKP-C. Les trois juges bruxellois essaieraient de rendre leur verdict pour le 14 juillet. Or ce jour, à 9 heures 30 précises, la treizième Chambre de la Cour d’Appel a été le théâtre d’une annonce particulièrement insolite. Le Président Antoon Boyen –après lecture des trois principales incriminations à charge des prévenus– a laissé là son verdict et annoncé la réouverture des débats (dès le 14 octobre prochain) avec la requalification des inculpations initiales (...).


Une cinquième audience «jusqu'auboutiste»
Compte-rendu de l'audience du 29 mai 2009
Vendredi 29 mai.
«Pour une conférence de presse où a été lu un communiqué –pour "une conférence de presse" je dis bien–, le Procureur Johan Delmulle réclame dix ans de prison à l’encontre de Musa Asoglu. "Dix ans", soit la même peine que celle à laquelle a été condamné Nizar Trabelsi qui s’apprêtait, lui, à faire exploser une bombe dans une base belge de l’OTAN».
Après cette entrée en matière «surréaliste», Jan Fermon va expliquer (quatre heures durant, quatre heures sans s’arrêter) pourquoi, dans la présente affaire, on se doit de prendre en compte un évident «état de nécessité». Un état qui explique et justifie les cinq armes, les faux papiers d’identité, les cachets «officiels» contrefaits –toutes choses retrouvées à Knokke en 1999.
Quatre heures donc pour évoquer ce qui, en Turquie, est habituel, récurrent et fonctionnel : la violence d’Etat, dans son exaspération ordinaire et ordurière. Deux cent quarante-deux minutes exactement pour avancer… près de cinquante exemples. (...)


Une quatrième audience «coup de poing»
Compte-rendu de l'audience du 28 mai 2009
L’échange a duré dix-neuf minutes. Un véritable pugilat verbal. Une bagarre interprétative que le Président du tribunal aura provoqué, sans vraiment en prévoir les débordements…
Jusque là, tout s’était passé sans heurts.
9 heures, jeudi 28 mai. Les six avocats de la défense se relayent. Carl Alexander (pour Bahar Kimyongür), Paul Bekaert (Fehriye Erdal), Jan Fermon (Musa Asoglu), Raf Jespers (Kaya Saz), Nadia Lorenzetti (Sükriye Akar) et Ties Prakken (Zerrin Sari)…, tous occupent la matinée pour contester (parfois avec le souci du détail) les éléments avancés par l’accusation et les trois incriminations avec lesquelles le Parquet fédéral espère ligoter les inculpés Or, l’un des éléments essentiels, fondant le récit fantasmé de Johan Delmulle, ne tient pas un instant  la distance si on lui applique un examen un tant soit peu honnête. Dans l’acte accusatoire, la saisine définit, en effet, la temporalité au cours de laquelle les délits reprochés aux prévenus se seraient exercés : «du 6 août 1997 au 26 septembre 1999» pour la soi disant participation à «une association de malfaiteurs» ; «du 8 mars 1999 au 26 septembre 1999» pour la prétendue adhésion à «une organisation criminelle» ; «du 9 janvier 2004 au 28 juin 2004» pour ce qui concerne la qualification terroriste. (...)


Une troisième audience «à visée terroriste»
Compte-rendu de l'audience du 27 mai 2009
«Qui est terroriste? Le DHKP-C ? Là, on dit "Oui". Les Cachemiris ? "Oui". Les Tchétchènes ? Là, on dit "Non". Les Kosovars de l’UCK ? "Non". Les Talibans ? Du temps de la présence soviétique en Afghanistan,  "Non"»… De surcroît, précise le défenseur de Musa Asoglu, si l’on suit le raisonnement du Procureur, «il faut définitivement interdire la présence de tout Bureau d’Information du DHKC en Belgique parce qu’il rend public des communiqués relatifs à des attentats. Pour le Parquet fédéral, si ça ne se fait pas, pourquoi ne pas autoriser dès lors l’ouverture d’une agence de presse d’Al Qaeda à Bruxelles ?»… Un point de vue qui tient la route ?
Pas du tout, selon l’avocat : «Les Etats-Unis n’ont jamais exigé la fermeture de la télévision qatari Al Jazira qui rend compte et relaie, aux quatre coins du monde, tous les communiqués d’Al Qaeda» (...)


Une deuxième audience piégée
Compte-rendu de l'audience du 26 mai 2009
Ultrarécidiviste. Johan Delmulle utilise toujours les mêmes recettes. Refuser, par exemple, d’enquêter en Turquie parce qu’«il n’incombe pas à la justice belge de s’interroger sur les délits commis par le DHKPC dans ce pays». Mais, dans le même temps, accuser les prévenus des pires délits commis par le DHKPC en Turquie même –en affirmant que ces actions sont dirigées et organisées à partir de la Belgique (de «l’Etat-major belge installé à Bruxelles ou sur la côte belge», déclame le représentant du Parquet fédéral). En réalité, comme l’avait conclu à juste titre la Cour d’appel d’Anvers, le Parquet n’a jamais apporté aucune preuve, aucun début de preuve de l’implication des prévenus dans des actes criminels voire terroristes ayant été perpétrés en Turquie (ni à plus forte raison en Belgique ou dans quelque autre pays que ce soit). (...)



Une première audience où la défense a été… offensive
Compte-rendu de l'audience du 25 mai 2009
Lundi 25 mai 2009, 8 heures 50 du matin. Place Poelaert. Devant les marches du Palais de Justice, plus de 150 personnes venues en solidarité. Parmi lesquelles la cinéaste Marie-France Collard, le député Jean Cornil, la parlementaire bruxelloise Céline Delforge, l’ex-journaliste Gérard de Selys, le sénateur Josy Dubié, l’ancien ouvrier sidérurgiste Silvio Marra. Et, en prime, le reporter Mehmet Özdemir (payé, à la pièce, par les services secrets turcs pour toute information qu’il aura pu soutirer) (...)

 


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]