Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 


2018: Belgique


Pour la régularisation et la liberté d'expression de Cahit Zorel
Cahit Zorel droit au séjour
Depuis le mardi 17 avril 2018, Cahit Zorel, opposant turco-kurde habitant en Belgique, organise un sit-in tous les jours de 11h à 15h devant le Conseil du Contentieux des Étrangers à Bruxelles pour réclamer sa régularisation après 17 ans d’attente, régularisation réfusée au motif de son engagement dénonçant le régime turque par sa participation à des manifestations et conférences, distribution de tracts, écriture d’articles. Le jeudi 7 juin 2018, au 50e jour de son action, il fut la victime d'une agression au couteau par un ressortissant turc intégriste.
Le 13 juin prochain, Cahit Zorel comparaîtra devant le Conseil du Contentieux des Etrangers. Le CLEA vous invite à assister à l'audience à 9 heures 30 à l'adresse suivante: 92-94 rue Gaucheret à 1030 Bruxelles. Venez nombreuses et nombreux !

Plus d'informations ci-dessous


08/06/2018
Appel à soutenir notre ami Cahit Zorel pour sa régularisation et sa liberté d'expression !

Alors que le 13 juin prochain Cahit Zorel comparaîtra devant le Conseil du Contentieux des Etrangers, le 7 juin à 13h, au 50e jour de son action, l'opposant turco-kurde fut la victime d'une menace au moyen d'un couteau par un ressortissant turc intégriste pro-Erdogan. L'assaillant a détruit le matériel de Cahit et a promis de revenir le liquider lui et Bahar Kimyongür avec un flingue.
Soyons très nombreux à son audience !

cahit & morelli Avec Anne Morelli, professeure à l'ULBruxelles  

Le 13 juin prochain, Cahit Zorel, opposant turco-kurde qui vit en deBelgique depuis 17 ans, comparaîtra devant le Conseil du Contentieux des Etrangers.
Gérant d'un petit restaurant à Liège pendant 11 ans, Cahit Zorel est marié à une Belge depuis 2014.  
Malgré cela, la Sûreté de l'État empêche sa régularisation en décrétant que ses opinions sont «incompatibles» avec notre société démocratique et empêchent «sa bonne intégration» dans notre pays.
Pendant 17 ans, Cahit Zorel a durement travaillé, n’a jamais reçu la moindre aide sociale ni demandé de pouvoir en bénéficier.
Ses demandes de régularisation ont été à chaque fois rejetées pour des raisons inconnues. Son mariage avec une Belge aurait dû logiquement lui permettre d’obtenir sa régularisation. Mais une fois encore, les autorités belges se sont arrangées pour lui refuser ce droit élémentaire.

En effet, le 25 janvier 2018, la Sûreté de l’Etat lui a transmis un document révélant les véritables motifs, des motifs purement politiques, pour justifier le refus de sa régularisation.

D’après ces conclusions, il constituerait une menace pour la sécurité nationale en raison de ses engagements citoyens.

En fait, la Sûreté de l’Etat s’est permise de juger ses opinions politiques et de le considérer comme un danger pour le simple fait qu’il dénonce les crimes du régime Erdogan de manière active.

Or, l’engagement de Cahit Zorel a toujours consisté à participer à des manifestations, organiser des concerts, distribuer des tracts ou des revues, écrire des articles, participer à des débats ou des conférences de presse. Toutes ces activités relèvent de la liberté d’expression et sont parfaitement légales et légitimes.

La criminalisation de ses opinions politiques est inacceptable dans un Etat qui se dit démocratique.

Aussi demande-t-il que ses droits soient reconnus au plus vite.

Il convient de rappeler que le cas de Cahit ne concerne pas simplement l'obtention d'un titre de séjour. C'est celui de la liberté d'expression et d'association mise à mal par un appareil d'Etat qui tente de criminaliser l'engagement citoyen d'un homme libre.

Le CLEA vous invite donc à assister à son audience, au Conseil du Contentieux des Etrangers, le mercredi 13 juin à 9 heures 30 à l'adresse suivante:

92-94, rue Gaucheret à 1030 Bruxelles.

Venez nombreuses et nombreux !


 




Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]