Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 

Le gouvernement turc a enfin cédé à la clameur populaire
Güler Zere est libre !

Dans l'après-midi de ce vendredi 6 novembre, le président de la République de Turquie Abdullah Gül a signé le décret de grâce présidentielle pour la prisonnière politique Güler Zere atteinte d’un cancer en phase terminale, incarcérée depuis 14 ans pour son appartenance au mouvement marxiste DHKP-C.

Güler Zere libre!

Güler Zere, 37 ans, prisonnière politique incarcérée depuis 14 ans, atteinte d'un cancer terminal, à Istanbul le jour de sa libération

Vers 22h00, heure turque, Güler Zere est sortie, un masque couvrant la bouche et le nez, par la porte de la morgue en chaise roulante, en compagnie de sa famille, de ses aides-soignants et de son avocat Taylan Tanay.

Elle a été accueillie par des sympathisants qui lui ont offert un bouquet d’œillets aux cris de « Güler Zere est notre dignité », « les prisonniers révolutionnaires sont notre dignité ».

Güler a à son tour salué ses nombreux camarades qui campaient depuis 121 jours devant cet hôpital de Balcali à Adana (sud de la Turquie ) où elle était soignée dans une unité réservée aux prisonniers.

Une ambulance l’attendait pour être emmenée vers un hôpital privé d’Adana où elle passera la nuit.

Güler Zere sera ensuite transférée vers l’hôpital universitaire de Capa à Istanbul par avion.

Sa libération, est une victoire pour tous les amoureux de la justice et de l’humanité qui, indépendamment de leurs sensibilités politiques, ont lutté avec acharnement pour défendre son droit à la vie, même si, comme elle l’a murmuré à son avocat ce soir, victime de l’arbitraire cruel de l’Institut médicolégal et de la bureaucratie, elle a finalement gagné « non pas le droit de guérir, mais de mourir en liberté ».

Un nouveau combat désespéré s’annonce : celui de la lutte pour la guérison de Güler en dépit de toutes les prévisions médicales résolument pessimistes.

Vendredi 6 novembre, 22h30

Comité des libertés

Email : comitedeslibertes@gmail.com


Professeur Jean Marcou:
Güler Zere, enfin libérée

Images vidéo de Güler Zere à l'hôpital spéciale du Moyen-Orient à Adana où elle a passé sa première nuit en liberté. Premier rêve exaucé de Güler : voir le Seyhan, un fleuve de Cilicie qui se jette dans la Méditerranée. Premiers sourires de son père après des mois d'angoisse et après avoir été tabassé par des policiers.

Photos de l'arrivée de Güler Zere à Istanbul le 8 novembre au soir vers 20h (heure turque). Pancarte du Front populaire: «Chère Güler, Nous te ferons vivre avec notre amour».

 




Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

Consulter aussi, dans nos archives :
La Turquie : Un État de droit ?

   
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]