Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 



Bahar Kimyongur arrêté en Espagne

[Marc Metdepenningen - Le Soir - 18/06/2013]

La visite de Joëlle Milquet en Turquie est-elle à l’origine de cette arrestation? Bahar Kimyongur avait déjà été arrêté aux Pays-Bas grâce à la complicité des services belges. Il sera tranferé demain à Madrid où un juge statuera sur son sort


Le Soir 18-06-2013


La visite de Joëlle Milquet en Turquie est-elle à l’origine de cette arrestation? Bahar Kimyongur avait déjà été arrêté aux Pays-Bas grâce à la complicité des services belges. Il sera tranferé demain à Madrid où un juge statuera sur son sort.

L’histoire semble se répéter pour Bahar Kimyongur, ce ressortissant belge (il est né dans la banlieue bruxelloise), autrefois poursuivi pour « appartenance à une organisation terroriste (le mouvement d’extrême-gauche Dhkp-c », des faits dont il fut acquitté.

Kimyongour se trouvait en Espagne avec son épouse Deniz et ses deux enfants. Ils ont été interpellés, hier, par une escouade de policiers en civils, probablement membres de la Sûreté espagnole, alors qu’ils visitaient la cathédrale de Cordoue.

Bahar Kimyongur a été emmené en détention. Il devait être transféré jeudi à Madrid devant une unité anti-terroriste et présenté au juge appelé à statuer sur son extradition demandée par la Turquie. L’état ottoman réclame depuis des années son extradition pour des « faits de terrorisme ». Le mandat d’arrêt transmis par Interpol avait été suspendu avant d’être réactivé le 28 mai dernier, soit quelques jours avant son départ en vacances. Ce mandat d’arrêt international se fonde sur son intervention lors d’une comparution à Bruxelles de l’ex-ministre de la Justice turc qui avait été verbalement vilipendé par Bahar Kimyongur et ses sympathisants, sans qu’aucune violence n’ait été commise.

L’histoire semble effectivement se répéter pour Kimyongur. Ce diplômé d’histoire de l’art et d’archéologie de l’ULB avait été poursuivi devant les tribunaux de Bruges (5 ans de prison), les Cours d’appel de Gand, Anvers et Bruxelles qui l’avait définitivement acquitté, après un long parcours devant la cour de cassation.

Après sa libération, il avait été l’objet d’une surveillance continue de la Sûreté de l’Etat et des unités anti-terroristes de la police judiciaire. Le 28 avril 2006, comme l’avait révélé « Le Soir » à l’époque, il avait été intercepté à Doordrecht (Pays-Bas) dans le but d’être livré à la Turquie, malgré sa nationalité belge. Deux jours plus tôt, une réunion rassemblant 30 fonctionnaires (Justice, Parquet fédéral, police judiuciaire et zonale, etc.) avait mis au point ce scénario de l’interpellation de Kimyongur dans le but de satisfaire les services turcs qui reprochaient aux services belges d’avoir laissé échapper la militante du DHKP-C, Fehryie Erdal, logée dans le « bureau » bruxellois de l’organisation turque, et soupçonnée d’avoir commis trois meurtres dans la tour Sabanci à Ankara. Ces faits ont été dénoncés à la Belgique et devraient faire prochainement l’objet d’un procès d’assises par défaut (Erdal est en fuite).

La livraison de Kimyongur aux Pays-Bas avait fait l’objet de nombreux débats parlementaires. Le dossier relatif à cette affaire est contenu dans un coffre-fort du Sénat. Les proches de Kimyongur s’étonnent de la répétition de cet épisode. « Les agents qui l’ont arrêté étaient en civil, ils ne pouvaient pas savoir qu’il était en Espagne sans l’appui des services belges », estime l’une de ses proches. « Parce qu’il n’y a pas d’enregistrement aux frontières, donc, il devait être surveillé ».

Bahar Kimyongur était revenu ces dernieres semaines au faîte de l’actualité en commentant (dans « Le Soir », notamment) le sort des Belges partis combattre en Syrie. Ses positions, contestées, ont sans doute refocalisé l’attention des autorités turques sur lui et la délivrance d’un nouveau mandat d’arrêt international.

 

 



Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]