Retour à la page d'accueil
 
 
 
 

 

 

[In italiano]

 
 

FEDERICO ROMOLI
AVOCAT DE L'ORDRE DE FLORENCE
DOCTEUR DE RECHERCHES EN DROIT ET PROCÉDURE PÉNALE À L'UNIVERSITÉ DE FLORENCE




Florence, le 20 décembre 2013

L'avocat Federico Romoli, défenseur de Monsieur BAHAR KIMYONGÜR, dans son intérêt et d'accord avec ce dernier et les membres de la famille, émet le suivant



COMMUNIQUÉ DE PRESSE
AMNESTY PRÉOCCUPÉE POUR BAHAR KIMYONGÜR


Amnesty International a écrit une lettre dans laquelle exprime sa préoccupation devant la possible extradition de Bahar Kimyongür, ce qui exposerait ce dernier à des violations graves de ses droits fondamentaux



Amnesty International est intervenue dans l'affaire de Bahar Kimyongur en envoyant une lettre à son avocat défenseur.

Dans la missive Amnesty parcourt les étapes de l'affaire judiciaire du journaliste et militant belge, en soulignant que les accusations d'association terroriste à la charge de Bahar Kimyongür ont déjà été jugées infondées tant en Belgique qu'aux Pays-Bas.

En outre, Amnesty dénonce le haut risque de torture ou de mauvais traitements en prison, ainsi que de violations du droit à un procès juste et équitable auxquels sont exposées en Turquie les personnes accusées de crimes relevant de la loi anti-terroriste.

Elle a également exprimé de vives critiques à propos de l'abus par certains États du système de signalisation “Red Notice” d'Interpol, qui –comme dans le cas de Bahar Kimyongür– se traduit par une répétition, pour les mêmes faits, de l'arrestation et de la détention de réfugiés, défenseurs des droits de l'Homme, journalistes et militants de la société civile, en dépit de décisions judiciaires précédentes rejetant la demande d'extradition.

Amnesty conclut en se déclarant sérieusement préoccupée pour l'extradition possible en Turquie de Bahar Kimyongur, ce qui exposerait ce dernier à des violations graves de ses droits humains, parmi lesquelles la torture, des traitements inhumains et un procès inéquitable, et en déclarant, donc, qu'en cas de remise à la Turquie le Gouvernement italien manquerait à ses propres obligations en droit international.




VIA PIER CAPPONI, 93 - 50132 FIRENZE - TEL. 055.5522566 - FAX 055.5530385
C.F. RML FRC 80E07 D612E - P.IVA 05894640480
federico.romoli@hotmail.com

 

[In italiano]

[Notre dossier]