Jump to main content
banner
 
es Naviguer dans la version précédente du site
 


Le film retraçant le combat du Clea [Cliquez sur l'image]

 

Livre Bahar
Livre de Bahar Kimyongür
Commandes : Cliquez sur l'image

 
Législations liberticides
Appel du SAD
es Une nouvelle inquisition
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
  Une presse sous emprise
es Cartes blanches, articles
 

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image




 
 

Bientôt 100 jours d’exil forcé en Italie :
Pétition www.freebahar.com : Objectif 10 000 signatures !
Message du Clea - 18/02/2014

Chère amie, Cher ami,

10 000 signataires, tel est l'objectif ambitieux fixé pour la pétition contre l’extradition de Bahar Kimyongür vers la Turquie. À ce jour, 5 600 personnes l'ont déjà signée.

Nidal et Chayanne réclament leur père

Pourquoi cette pétition est-elle si importante ?

C'est la combinaison du travail des avocats du ressortissant belge et d'une mobilisation citoyenne multiforme qui permettra d'éviter son extradition vers la Turquie. Mobiliser des gens sur son lieu de travail, dans son quartier, dans son club de sport, dans sa ville, sur le net... est donc une nécessité absolue pour protéger Bahar.

Compter nos forces...
Apposer son nom au bas de la pétition www.freebahar.com est le moyen le plus simple, le plus évident, de manifester sa solidarité envers le citoyen belge, de prendre position dans l'affaire Kimyongür. Et convaincre son entourage de la signer constitue l'occasion de faire découvrir à un nombre croissant de gens sa situation kafkaïenne.

La pétition « Non à l' extradition de Bahar Kimyongür » est donc une façon de compter nos forces et de les faire croître.

Une force sur laquelle il faut compter...
Mais il s'agit aussi d'une manière de prouver que nos forces comptent, d'apporter une aide très concrète aux avocats de Bahar. Devant les juges italiens, devant les juges espagnols, face aux autorités politiques, face à Interpol, la défense de Kimyongür aura de multiples cartes en main. Parmi celles-ci, le fait d'annoncer que des milliers et des milliers de citoyens s'opposent à son extradition constitue un argument non-négligeable.

Comment récolter 10 000 signatures ?

5600, ce résultat est déjà un beau succès, une première étape.
Pour rappel, la pétition que le CLEA avait lancé au moment de l'incarcération de Bahar en Belgique avait obtenu, après plusieurs mois d'efforts et de militance acharnés aux quatre coins de la Belgique,  le soutien de 3000 personnes. Et lors de son incarcération aux Pays-Bas, nous avions récolté, pour la toute première pétition contre l’extradition de Bahar, 7000 signatures.

5600, ce n'est donc qu'un début ! Notre travail de fourmi doit se poursuivre. Une à une, il faut continuer à convaincre les personnes de signer.

Plusieurs démarches simples peuvent être entreprises pour atteindre notre but et collecter encore de nombreuses signatures. Votre rôle dans la réussite de ce projet s'avère crucial...

1) Contactez ou recontactez (en partageant ce mail, par exemple) tous vos amis pour vérifier qu'ils ou elles ont bien signé la pétition en ligne. N'hésitez pas à introduire cette demande par un petit mot personnel qui argumente en ce sens.

2) Vous pouvez télécharger la pétition en format papier. Gardez-la chez vous ou dans votre poche : http://www.freebahar.com/pdf/Petition_en_francais.pdf Quand vous rencontrez quelqu'un, il ne vous restera plus qu'à lui proposer de signer directement.

Quand la pétition est remplie, vous pouvez la renvoyer scannée (via info@freebahar.com ) ou par la poste (adresse sur la pétition papier).

N'hésitez pas à demander aux gens que vous parvenez à faire signer, d'accomplir la même démarche auprès de leurs propres amis. Et évidemment, signez la pétition une seule fois. Si vous signez la pétition électronique, ne signez pas le format papier (et vice versa).

3) Atteindre notre objectif de 10 000 signatures peut paraître une entreprise périlleuse, difficilement réalisable. Par qui, par où commencer ?

Pour y parvenir, fixez-vous de petits objectifs. Par exemple, essayez de convaincre une personne par semaine de signer. Pour ce faire, envoyez un mail à votre meilleur ami, téléphonez ou envoyez un sms à quelqu'un de proche qui hésitait jusqu'alors, parlez à un collègue de l'affaire.

Autre exemple : chaque jour, consacrez 5 petites minutes de votre temps à cette tâche.

Merci à vous pour le soutien que vous apportez à la campagne contre l'extradition de Bahar Kimyongür vers la Turquie. Sa liberté est la nôtre.

www.leclea.be

 




Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit, menacé aujourd'hui de dix ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 

Les «Chroniques» de Bahar Kimyongür


Consultez sur Facebook le blog «Soutien à Bahar Kimyongür»



UN GESTE UTILE :
Pour contribuer au paiement des frais d’avocats en Espagne, en Italie, en Turquie et en Belgique et des frais de déplacements et de séjour en Espagne et en Italie auxquels Bahar Kimyongür est astreint, nous vous invitons à verser une aide financière (aussi modeste soit-elle) sur le numéro de compte du CLEA :
BE47 3630 0542 6380 Code BIC: BBRUBEBB
avec, comme message, «Solidarité Bahar !». D'avance, nous vous en remercions.

es L'affaire DHKP-C
es Le dossier
es Enjeux d'une affaire emblématique
es Le procès de Bruges
es Le procès devant la Cour d'Appel de Gand
  Première cassation
es Le procès devant la Cour d'Appel d'Anvers
  Seconde cassation
  Procès devant la Cour d'Appel de Bruxelles
  Bahar Kimyongür : un témoin des injustices de ce monde
  Un complot pour livrer Bahar à la Turquie
  Deniz Kimyongür : une femme d'exception
  Les autres inculpés
  Traitements cruels et dégradants
  “Démocratie” à la turque...
  Le DHKP-C harcelé partout en Europe
  Non à l'extradition de Bahar en Turquie, ni par l'Espagne ni par l'Italie
   
   

«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire]


Actualité de Huxley

«Par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes


Site optimisé pour le navigateur Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Conseils de navigation
Assurez-vous toujours d'ouvrir la dernière version des sites visités (le cas échéant, c'est la version gardée dans la mémoire de votre ordinateur que vous risquez de visualiser).
Servez-vous souvant du bouton d'actualisation des sites
actualiser

Mais ne vous contentez pas que de cela : videz régulièrement la mémoire cache de votre navigateur (sur Internet Explorer : >Outils >Options Internet >“Supprimer les fichiers” >“Supprimer les cookies” >“Effacer l'Historique”).
Firefox offre, en plus, une possibilité de effacement systématique de la mémoire cache à chaque fermeture du logiciel (>Outils >Options >Vie privée >Cocher: “Toujours effacer mes informations personnelles à la fermeture...” et “Demander avant d'effacer mes traces” - Dans “Paramètres”, sélectionner toutes les options).
Pour en savoir plus :
[1]  [2]  [3]