Jump to main content
banner
LE CLEA
Accueil
Charte
Actions du Clea
es Communiqués
eses Actualité
es Nederlands / English
es Clea en son et images
  Clea - Section Liège
Législations liberticides
Appel du SAD
es Note sur la loi anti-T
im Une nouvelle inquisition
Procès du DHKC
es Enjeux et contexte
es Les enjeux de ce procès
es Les détenus de Bruges
im Traiments inhumains et dégrandants en prison
Démocratie en Turquie?
Une presse sous emprise
es Un procès exemplaire
es L'autre affaire Erdal
es Procès en Appel à Gand
es Condamné à cinq ans
es Messages de soutien
es Comptes-rendus des audiences
es 1ère instance: Bruges
es Note sur le dossier de Bruges
es Jugement du 28-02-06
im Bahar Kimyongür
es Un complot contre Bahar
es Bahar libéré aux Pays-Bas
es Pétition, soutiens...
es Autobiographie
es Note sur l'arrestation aux Pays-Bas
es Lettre de l'avocat turc
es Jugement de La Haye
Dans le collimateur des lois anti-terroristes
es Procès politique à Liège
es Une menace qui grandit
Presse
es Cartes blanches, articles
Liste de diffusion
es

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion cliquez ici


À lire absolument notre nouvelle et très complète brochure «Kimyongur Bahar : Le dossier à charge»
[Lire]

Pour un soutien financier:
363-0054263-80

Portez le pin's
«Triangle rouge»
Le Clea en a fait son symbole

triangle rouge
Où se le procurer?
Cliquez sur l'image

Un seul pas suffirait pour arrêter le compteur macabre !
Avant son incarcération, Bahar Kimyongür avait lancé un appel urgent à la constitution d'une délégation internationale en Turquie en vue de sauver la vie de l'avocat des droits de l'Homme Behiç Asçi, en grève de la faim depuis plusieurs mois en protestation pour les conditions de détention de ses clients. Il fut écouté mais Maître Asçi se débat encore entre la vie et la mort. Faisons du geste généreux de Bahar une victoire : Soutenons sa campagne ! [Lire]

 

Archives: | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Affaire DHKP-C :
Bahar, Kaya, Musa, Sükriye… ne sont ni des malfaiteurs, ni des criminels, ni des terroristes !

Luttons pour que ces militants ne retournent plus en prison !   [Lire]
 
Anvers
AFFAIRE DHKP-C, QUATRIÈME PROCÈS DEVANT LA COUR D’APPEL DE BRUXELLES
À nouveau de la partie avec le CLEA ?

25/05/2009 : Une mobilisation réussie
(
Compte-rendu et reportages photographique et vidéo)
Dès le lundi 25 mai, Bahar Kimyongür va revivre (et assumer) à Bruxelles ce qu’il a déjà vécu (et assumé) à Bruges, à Gand, puis à Anvers. Pour la quatrième fois en effet, la Justice –acharnée– a décidé de le rejuger. Alors que le tribunal anversois l’avait totalement innocenté (lui et six autres inculpés) du chef d’appartenance à une «association de malfaiteurs» qualifiée d’«organisation criminelle et terroriste» par le Ministère public.

Vous le savez : dans l’affaire «Erdal-Kimyongür & consorts», deux conceptions –antagonistes– du Droit n’ont jamais cessé de s’affronter. Mais comme cet affrontement dure depuis dix années…, ses multiples rebondissements (politiques, diplomatiques et médiatiques) l’ont rendu, au fil du temps, de plus en plus difficile à suivre.

A titre de mise au point événementielle, voici donc deux documents absolument fondés et confondants.

Le premier : «Quatre procès, deux Cassations» constitue un texte efficace, résumant les principaux coups de force qui ont –jusqu’ici– violenté la traduction judiciaire et pénale du dossier. Le lecteur y  trouvera des révélations sensationnelles et inédites sur les dessous de cet incroyable acte d’accusation –monté, de toutes pièces, par le Parquet...

Le deuxième : l’«Arrêt de la Cour d’Appel d’Anvers» 07/02/2008», rendu public ici pour la première fois dans son intégralité (dans sa version française). Un jugement didactique, démonstratif et éclatant où trois magistrats courageux ont choisi de s’en tenir aux faits et de défendre les libertés constitutionnelles.

Bref, deux textes forts et indispensables.

Paragraphes marqués :

Reprise du procès DHKP-C

«Résister n’est pas un crime», le film retraçant le combat du Clea, récompensé à Paris

Évaluation parlementaire de la législation anti-terroriste

L'affaire “Tarnac” : gouvernance par l'anti-terrorisme en France

De Bruxelles à Gaza, en lutte contre les terrorismes d'État
 -Un mauvais apprenti B.H.L veut la peau de notre camarade Nadine    Rosa-Rosso pour  le “crime” de demander que le Hamas soit retiré    de la liste européenne d'organisations terroristes
 
 -Un débat déclenché par une déconcertante Carte blanche

Gouvernance par la peur en Belgique :
 -“Al Qaeda” à Bruxelles?
 -Le retour des CCC?
 -Affaire “Volontaires pour l'Irak”

Prochaines activités :

19 Mai - 20h00, Bruxelles Laïque : Les terroristes font-ils la loi ? Débat avec des parlementaires suivi, à 21h30, en présence du Clea, de la projection du documentaire «Résister n'est pas un crime» retraçant les moments clés de l'affaire DHKP-C. [Lire]

25 mai : Rassemblement à 8h30 sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles avant la première audience du sixième chapitre du procès DHKP-C. [Lire]


conférence   Les terroristes font-ils la loi ? [Lire]
La Ligue des Droits de l'Homme et Bruxelles Laïque vous invitent à une interpellation-débat suivi du film «Résister n'est pas un crime» dans la perspective de la présidence belge de l'union européenne.
Mardi 19 mai - 20h - Bruxelles Laïque
Avec: Dan Van Raemdonck - Comité T
Isabelle Durant - Ecolo
Clotilde Nyssens - CDH
Simone Susskind - PS
Un(e) représentant(e) du MR sous réserve
Modérateur: Benoît Feyt - journaliste à Télé-Bruxelles
21h30: Diffusion du film «Résister n'est pas un crime»

Reprise du procès DHKP-C à la Cour d’appel de Bruxelles :
Rassemblons-nous dès 8h30 le 25 mai pour marquer notre solidarité avec ces militants victimes des lois liberticides !
Jusque la fin de ce nouveau «procès DHKP-C», nous devrions –tous– vivre avec ce lancinant questionnement : Bahar, notre ami Bahar, sera-t-il à nouveau jeté en prison et pour combien d’années ?
Notez la date dans votre agenda, ces militants ne doivent plus retourner en prison !
N'oublions pas, c'était en avril 2006 :
-Un complot en vue de livrer Bahar (RTBF - La Première le 19/09/2006 - 18h)
Cliquez ici (audio)
Le lundi 25 mai 2009, à 9h., reprendra le procès DHKP-C à la Cour d'appel de Bruxelles (rassemblement dès 8h30). La saga judiciaire se poursuit donc après trois jugements de fond et deux cassations.
LLB - 010509
  Ce mois de Mai, aidez-nous à diffuser notre tract en vue de la reprise du procès !
[Pour le télécharger, cliquez ci-dessous SVP : • noir&blanc  • couleur]
Dans cette affaire, renvoyant devant les juges des membres présumés d’une organisation révolutionnaire turque que la police belge présente comme terroriste, deux camps s’opposent.
Le procureur fédéral est le représentant de la doctrine propagée suite au 11 septembre par George W. Bush. Sous couvert de «guerre mondiale contre le terrorisme», il s’acharne à criminaliser des militants en mettant à mal des droits et libertés pourtant protégés par la Constitution belge.

 

Titom
Face à lui se rassemblent des citoyens attachés à la liberté d’expression et à la liberté d’association. En marquant leur solidarité avec des opposants politiques au régime d’Ankara, ils rappellent qu’en ces temps de crise du système, contester les injustices sociales s’avère plus que jamais nécessaire.

Nous refusons d’être muselés !
Nous refusons de nous taire !
Nous exigeons l’abrogation des lois liberticides !

Le Clea


Procès Bahar : soyez là ! Lundi 8h30 Palais de Justice BXL
Communiqué du Clea - 20/05/2009
L
e procès de Bahar Kimyongür et de cinq autres militants, membres présumés du DHKP-C, débute ce lundi 25 mai. Un rassemblement est organisé à cette occasion devant le Palais de Justice de Bruxelles à 8 heures 30.

Posez un geste citoyen : visionnez ce clip et partagez-le avec vos contacts.

Rejoignez-nous lundi prochain.

Le CLEA, le Comité pour la Liberté d'Expression et d'Association.

Visionnez gratuitement Résister n'est pas un crime. Récemment primé à Paris, ce documentaire relate les moments-clés de «L'affaire Kimyongür».
Cliquez ici


Procès DHKP-C du 25 mai : les enjeux
Communiqué du Clea - 18/05/2009
Qui a dit que le dossier DHKP-C était vide ? Et qu'il n'existait aucun élément démontrant une quelconque intention de l'organisation marxiste turque à vouloir commettre des actes de violence en Belgique ? Musa Asoglu, l'un des six inculpés du procès ? Non, c'est Georges Timmerman, journaliste à De Morgen, lors de l'émission de la RTBF Devoir d'enquête du vendredi 15 mai.
[Lire la suite]


L’«affaire DHKC»… pour les nuls
Le 25 mai prochain, à la Cour d'appel de Bruxelles, le «procès DHKC» recommence à zéro. Pour la quatrième fois !
A moins de deux semaines de l'événement, il devient donc urgent de se remémorer les moments essentiels de cette saga judiciaire. Nous publierons prochainement, à cette fin, un document qui décortique finement les différents verdicts prononcés à l'encontre de Bahar Kimyongür et de ses co-inculpés. Mais pour l'heure, sans pour autant prendre cette affaire à la légère, nous avons souhaité commencer en douceur, par quelques «traits d'humour».
Voici donc un texte, usant d'un ton léger et agrémenté de nombreuses images, qui rappelle, sans prendre la tête, certains faits saillants ayant émaillé l'affaire DHKC. [Lire]


«Solidaire» - 15 mai 2009 - Carte blanche :
Affaire DHKP-C: Stop au cirque judiciaire!
par Daniel Flinker, porte-parole du Clea
[Lire]


«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [La Libre Belgique 30/04- 01/05 2009 - Lire].
Edgar Szoc a coordonné le dossier «Combattre le terrorisme ?» dans le n° d'avril 2009 de La Revue Politique [Lire]


Affaire Erdal : collaboration de la Belgique avec le régime turc
Une commission rogatoire belge interroge en prison
un haut dirigeant du DHKP-C
[Lire]


Où en est l'évaluation de la loi “antiterroriste” ?
Message du Clea - 05/05/2009

Depuis qu'elle a été votée en 2003 par les parlementaires belges, la loi sur les infractions terroristes soulève de nombreuses controverses. La semaine dernière, c'était d'ailleurs au tour du Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme de se fendre d'une carte blanche visant à dénoncer les menaces que fait peser cette législation sur la liberté d'expression et sur la liberté d'association. [Lire]

 
cagoulés
Ne vous trompez pas, le cagoulé sur la photo au Palais de Justice de Bruxelles, ce n'est pas l'un des inculpés pour terrorisme...
Ces critiques, répercutées depuis longtemps par le Clea, justifient une remise en question urgente de la loi liberticide. [Lire la suite]

«Devoir d'enquête» sur La Une
Bahar et le DHKP-C sur la RTBF
[Quelques impressions du Clea après l'émission]
Ce vendredi 15 mai, Devoir d'enquête –qui débutera à 20h20 sur La Une télé– est dédié à l'affaire DHKP-C.
Après une séquence de 45 minutes consacrée à «Raël», l'émission de la RTBF reviendra sur la saga judiciaire qui touche, en Belgique, l'organisation marxiste et certains de ses militants présumés.
La RTBF diffusera donc, pendant près d'une heure, le point de vue des journalistes E. Allaer et P. Lorsignol, qui accorderont une attention particulière aux cas de Fehriye Erdal et de Bahar Kimyongür.
Le Clea, qui n'a été à aucun moment contacté pour contribuer à ce reportage, espère que cette émission sera sensationnelle et non pas sensationnaliste.
Quoi qu'il en soit, nous vous invitons à la regarder et à nous transmettre vos commentaires à l'adresse <contact@leclea.be>. Sur cette base, le Clea tentera de formuler, s'il y a lieu de le faire, une série de remarques que nous vous transmettrons.
[La présentation de l'émission sur le site de la RTBF]
[Le commentaire du Soir]


Première mobilisation réussie lors de la reprise du procès DHKP-C
Bruxelles - 07/01/2009 - Près de cent personnes ont bravé le froid pour assister à l’audience introductive du procès DHKP-C qui a repris à la Cour d’appel de Bruxelles. [Lire la suite]

Bahar Kimyongür: «Je serai candidat… une autre fois»
« J’ai effectivement reçu des propositions pour être candidat aux élections régionales et européennes du 7 juin 2009 sur les listes de 3 partis de gauche radicale (CAP, PCB et Egalité) et je les remercie sincèrement d’avoir pensé à moi mais, après réflexion, j’ai décidé de ne pas me porter candidat pour plusieurs raisons», déclare Bahar Kimyongür, ce militant belgo-turc d’extrême gauche dont le procès pour “terrorisme” reprend le 25 mai 2009 – 6e saison de cette saga judiciaire après 3 jugements de fonds (Bruges, Gand, Anvers) et 2 cassations – devant la Cour d’appel de Bruxelles.
«L’une des raisons de ma non candidature réside dans ma déception de voir à nouveau la désunion de la gauche radicale qui continue ses luttes de chapelle et avance en ordre dispersé pour affronter les partis de droite sur le terrain électoral (...)» [Lire la suite - Parlamento.be]


Obama va annoncer une réforme des
tribunaux pour juger les “terroristes
Le président américain Barack Obama annoncera vendredi une réforme des tribunaux militaires chargés de juger les terroristes présumés, mis en place sous l'ère Bush, a annoncé jeudi soir un responsable. Selon ce responsable qui a requis l'anonymat, M. Obama a décidé de rétablir les commissions militaires créées par son prédécesseur tout en améliorant les garanties légales des prévenus. [Lire - Libération - 15/05/2009]


Vottem, camp de la honte, 10 ans déjà…,
je ne l’accepte toujours pas !


Rassemblement dimanche 10 mai 2009 à 14h Place Saint- Lambert (Liège) et manifestation jusqu’au centre fermé de Vottem
Venez nombreux !

Suppression des centres fermés pour étrangers !
•Arrêt des expulsions !

Esclavage moderne, stop !
•Régularisation des sans-papiers !


[Tract à télécharger et diffuser SVP]
  vottem mai 09

Rassemblement ce 8 mai à 12h à Bruxelles en soutien aux arrêtés, inculpés, incarcérés, mis sous contrôle judiciaire en France [Lire]   tarnac

chicago
 

Ce 1er Mai, exprimons-nous !
Mobilisons-nous pour la défense de nos conquêtes démocratiques menacées par les tenants de la gouvernance par l’anti-terrorisme !

[Plus d'infos et points de rassemblement - cliquez ici]

nadine
Nadine Rosa-Rosso
 
Tirez sur Nadine !
Un mauvais apprenti B.H.L –mauvais, car ce dernier est tout de même plus subtil–, en vrai tenant de la guerre des civilisations, lance, dans les pages de La Libre Belgique, un véritable appel au meurtre politique (seulement politique?) à l'encontre de notre camarade Nadine Rosa-Rosso, membre du Clea, initiatrice d'une campagne pour que l'Europe, suivant l'exemple de la Norvège, enlève le Hamas de la liste des organisations terroristes; une pétition internationale déjà signée par plusieurs prix Nobel, des professeurs, des écrivains, des progressistes juifs, etc. [Lire] [La signer]
Un article d'un journalisme douteux, écrit dans un style haineux, rempli d'étiquettes, d'adjectifs substantivés (là où la ministre française de l'intérieur a conçu les termes d'“ultra-gauche” et de “mouvance anarcho-autonome” pour stigmatiser les jeunes militants de Tarnac, le journaliste belge a créé ceux de “gauchiste-islamophile” et de “mouvance-pro-iranienne” pour stigmatiser ceux qui se solidarisent du peuple palestinien), un texte plein d'amalgames, d'affirmations gratuites, sans la moindre preuve, selon la logique (identification projective?) : “Celui qui s'attaque à la politique de l'État d'Israël et défend le droit du peuple palestinien à son autodétermination ne peux être qu'un agent de quelqu'un”. En l'occurrence de l'Iran, d'où le titre : «Un “parti iranien” en Belgique ?» [Lire]. Un article qui évoque ceux qui, dans plusieurs pays d'Europe, ont contribué, à la veille de la deuxième guerre mondiale, à construire ces “listes noires” qui ont réservé un sort funeste à ceux y només, tellement il est rempli des noms des “victimes désignées” : le mari de Nadine, notre camarade Luk Vervaet, membre du Clea lui aussi; le politologue belgo-libanais Dyab Abou Jahjah, qui n'est pas à la première persécution politique à son encontre; le prête catholique, profeseur émérite à l'UCL, François Houtart; Jean Bricmont, professeur de physique à l'UCL; les journalistes Michel Collon “qui publie sur son blog de nombreux articles favorables au Hamas” et Olivier Mukuna “un partisan de Dieudonné” (oui, Dieudonné aurait des “partisans” - à quand un article à propos du “parti de Dieudonné”?!), des militants trotskystes, l’enseignant et théologien musulman (très grave: “musulman”) Yacob Mahi (et avec un prénom hébreu!), le président de la branche belge de l’IUPFP, la tête de liste d’«Egalité sans guillemets», Nordine Saïdi et, bien sûr, les signataires de la pétition. La CIA aura déjà pris note de leurs noms ? Encourront-ils le même sort que ce malheureux journaliste du Monde diplomatique en déplacement professionnel au Mexique ? [Lire] Ou celui des époux Sayadi-Vinck ? [Lire]
Nous leur apportons toute notre solidarité !
Ce n'est pas un hasard, l'auteur de l'article en question avait cosigné, en janvier de cette année, une déconcertante Carte blanche qui ne cesse de susciter le débat –déconcertante en vertu du nom de l'un de ses auteurs. [Lire]
Les paroles que feu le philosophe Jaap Kruithof a adressées en 2007 à un sioniste imaginaire s'appliquent pleinement à l'auteur de cet article hideux : «Vous voulez détruire le Hamas? Mais cette résistance est le résultat de votre violence! Vous voulez détruire ce que vous avez-vous-même créé? Mais alors arrêtez votre politique, donnez-leur leurs chances!»
Nous appelons nos camarades et amis à apporter tout leur soutien à ces militants victimes d'une véritable campagne publique de diffamation.

Julien Coupat : «L’antiterrorisme est la forme moderne du procès en sorcellerie»
[Lire]
  tarnac

Ironie, fronde, démentis. Aux policiers, Julien Coupat, mis en examen dans l'affaire du sabotage des lignes TGV, a opposé un silence constant – qui en dit long sur son engagement. Face au juge, il s'est montré plus disert. Et ses déclarations, auxquelles Mediapart a eu accès, éclairent l’«affaire Tarnac» sous un jour nouveau. A lire également nos révélations sur les anomalies de l’enquête et la surveillance toute particulière dont Julien Coupat fait l’objet en prison...


Arrestation musclée d'une participante active et très visible du comité de soutien parisien aux "inculpés du 11 novembre" [Lire]

«Résister n’est pas un crime», le film retraçant le combat du Clea, récompensé à Paris
Le film réalisé par Marie-France Collard, Foued Bellali et Jérôme Laffont, et produit par le Clea, a obtenu le prix spécial du jury dans la catégorie «Dossiers et Grands reportages» lors de la septième édition du Festival International du Film des Droits de l'Homme (FIFDH) de Paris.
«Ce film illustre avec une grande clarté la façon dont l’État de droit est menacé par l’application de la politique antiterroriste importée des États-Unis», a déclaré le jury.
L'évènement s'est déroulé du 3 au 15 mars 2009 au Cinéma Action Christine Odéon de Paris. La clôture officielle de cette septième édition et la remise des prix ont eu lieu le dimanche 15 mars à 20 heures.
Consulter le Communiqué du FIFDH

Les partenaires du festival
Le site du festival

fifdh
baner
Un film de Marie-France Collard, Foued Bellali et Jérôme Laffont
[Une version web (site “tvbruits”)]
[Lien direct]
«Résister n’est pas un crime»
Maintenant en DVD
au prix de 10 Euros (main à la main)
(+ 5 Euros si frais de port)
Achetez-le, diffusez-le, offrez-le et soutenez notre combat !
[Bande d'annonce] [Lire plus]
Projection-Débat le 7 mars à Blois (France) :
Les lois anti-terroristes sont-elles compatibles avec la démocratie ?
Projection-Débat le 17 mai à Paris
Point infos sur les inculpés de Tarnac, Vincennes, du 19 mars et débat sur la résistance et la répression
Dans le cadre du Festival des Résistances et Alternatives
livre  
Vient de paraître aux Éditions Couleur Livres:
Turquie, terre de diaspora et d'exil
Histoire des migrations politiques de Turquie

par Bahar Kimyongür

Ce livre retrace l’histoire des mouvements migratoires en partance et à destination de l’Anatolie. Il analyse en particulier l’exil politique provoqué par les juntes militaires turques de 1971 et 1980. Il décortique le contexte de la “guerre froide” qui amena les généraux turcs à éradiquer les divers courants de gauche, principaux sujets à l’exil. Il décrit ensuite la vie associative des communautés diasporiques et transnationales engendrées par la répression militaire ainsi que le point de vue et l’attitude des mouvements de résistance antifascistes à l’égard de l’exil.
Commandes : <commandes@couleurlivres.be> [Lire plus]

Démocratie en Turquie ?
Condamnation et arrestation du guitariste de Grup Yorum
Communiqué du Grup Yorum - 26 mars 2009

Notre camarade guitariste Muharrem Cengiz avait été arrêté en 2004 et avait purgé plusieurs mois de prison pour des raisons les plus ridicules. Il avait ensuite été libéré. La Cour de cassation vient de confirmer sa condamnation. Il vient d’être arrêté et conduit en prison. La Turquie est un pays où l’on peut être arrêté pour des motifs bidon au moment où on s’attend le moins et où l’on peut être maintenu en détention pendant des années. Dans un pays où les droits élémentaires sont bafoués, on ne peut parler de justice ! [Lire plus]

 
yorum
Muharrem Cengiz : 2e à gauche à l’arrière-scène sur la photo

Malgré une répression policière musclée, une action réussie du CAS
ULB: Les étudiants défenseurs des sans-papiers
organisés dans le CAS perturbent le congrès européen
du parti de la ministre Turtelboom
15.04.09 - Une vingtaine de militants du Comité d'action et de soutien aux sans-papiers (CAS) ont perturbé mercredi soir le lancement de la campagne des libéraux européens pour les prochaines élections européennes. Aux cris de «À bas les frontières, stoppez les déportations!», les militants ont fait irruption peu après le début du congrès organisé à Tours et Taxis devant un petit millier de militants libéraux venus de toute l'Europe. Après un bref instant de confusion, la police est intervenue pour déloger manu militari les protestataires. [Lire la suite]
[La répression policière du mouvement étudiant de soutien aux sans-papiers n'est pas un fait nouveau - vidéo]
  repression cas
Les étudiants ont été durement réprimés
Vidéos:
Euronews VTM
Les étudiants arrêtés ont été relaxés
Une autre action réussie du CAS - vidéo

Sans-papiers :
Plus de 500 universitaires réclament le droit à un séjour régulier

[Le Soir] [La Libre Belgique]
Les Ordres des barreaux attaquent l'État belge [Belga]

13/03/2009 :
Rapport 2008 du Comité de vigilance en matière de lutte contre le terrorisme :
Comité T : «Notre pays doit revoir ses lois anti-terroristes»
«(...) Aucune convention internationale s’appliquant en Belgique n’imposait de créer des incriminations telles que celles introduites par la loi du 19 décembre 2003 relative aux infractions terroristes. En effet, ni les conventions des Nations unies, ni celles du Conseil de l’Europe ne comportent d’incrimination générale du terrorisme.
«Quant à la décision-cadre du 13 juin 2002, elle n’imposait aucunement une transposition littérale en droit interne.
«(...) Rien n’obligeait, par conséquent, le législateur belge à reproduire les termes précis de la décision-cadre. Des débats parlementaires approfondis auraient pu amener à introduire une définition différente visant à éviter toute application extensive des incriminations (...)»
[Consulter le rapport]  
[Lire aussi]

Une Justice au service du pouvoir économique :
Après s'être attaquée à Greenpeace, Électrabel se tourne maintenant contre la journaliste indépendante Anja Hermans :
huit mois de prison ferme pour son action citoyenne !
électrabel  
Le 25 octobre 2006, une trentaine d'activistes de Greenpeace ont pénétré sur le terrain de la centrale nucléaire de Doel (Anvers) pour protester contre l'insécurité de cette centrale. Le 19 décembre 2006 une nouvelle action contre les centrales de charbon et nucléaire a eu lieu. À la demande d'Électrabel, ces actions ont eu des conséquences judiciaires : une perquisition policière dans des locaux de Greenpeace a eu lieu le 22 mars 2007, 50 interrogations de membres et volontaires de Greenpeace ont eu lieu de mars à août 2007. [Lire]
Maintenant, Électrabel s'est tourné contre une autre activiste : la journaliste indépendante Anja Hermans (29 ans).
Pendant deux ans elle a pénétré une dizaine de fois sur les terrains de la centrale nucléaire de Doel pour inspecter les lieux, y faire des photos et pour prouver que la centrale n'était pas sûre. Elle a publié le résultat de ses inspections clandestines dans un dossier illustré de 170 pages. La cour correctionelle de Termonde l'a condamné le 2 mars 2009 à 8 mois de prison ferme, 1100 euro d'ammende et interdiction de s'approcher de la centrale à partir dans un rayon de 500 mètres. Anja Hermans et ses avocats vont en appel. Le CLEA s'est joint au mouvement de protestation contre ce verdict. [Consultez la plateforme de protestation (en néerlandais)].

Nominez-les, désignez-les, ils le méritent !
Plus que quelques jours avant la clôture des “candidatures” aux Big Brother Awards 2009, la neuvième édition en France du grand concours annuel des plus beaux specimens de la société de surveillance.
[Formulaire de participation et toutes les informations]
[Livre : Big Brother Awards : les surveillants surveillés]

Évaluation parlementaire de la législation anti-terroriste
Les mardis 3 février et 3 mars ont eu lieu les premières auditions sollicitées par la Commission parlementaire chargée d’évaluer la loi antiterroriste.
Lire les compte rendus : [Séance du 3 février 2009] [Séance du 3 mars 2009]
[Agenda].
La position du Clea
Déclaration conjointe Clea-Liège / Comité Liège-Tarnac

Où en est l'évaluation de la loi “antiterroriste” ? Message du Clea - 05/05/2009
Le Rapport 2008 du Comité “T”


«Ne dites pas à ma mère que je suis militant, elle croit que je suis terroriste»
par Edgar Szoc, Secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme [Lire].
Edgar Szoc a coordonné le dossier «Combattre le terrorisme ?» dans le n° d'avril 2009 de La Revue Politique
[Lire].


Colloque
Université Catholique de Louvain, Faculté de Droit; Maastricht University, Faculté de Droit; Comité “T” de Vigilance en Matière de Lutte contre le Terrorisme:
Jalons pour une évaluation des législations antiterroristes
Colloque international - Bruxelles - le 19 décembre 2008
[Lisez la contribution du Clea]  [Programme, informations pratiques]

Interview, en direct du lieu du colloque, de Monsieur Claude Debrulle, ancien Directeur Général de la Législation, des Libertés et Droits Fondamentaux au Ministère de la Justice (1993 - 2007) [Écouter (rtbf - la première - audio)]
Passage à propos du Parquet fédéral : «... On peut s'inquiéter de la manière dont le Parquet fédéral, dans un certain nombre de procédures, manifeste un acharnement assez inquiétant et qui ne me paraît pas suffisamment maîtrisé par les organes qui, légitimement, devraient pouvoir baliser sa propre action.
«Cela renvoie à un certain nombre d'épisodes bien précis: La manière dont l'affaire Erdal s'est déroulée, qui a débouchée sur l'affaire de Kimyongür, montre qu'il y a peut-être eu, dans ce cadre-là, certaines frustrations personnelles qui ont pu déboucher sur cette volonté d'instrumentaliser certaines procédures, et que cela n'a pas été maîtrisé, je répète, par les organes politiques qui auraient dû jouer davantage leur rôle dans cette affaire».


Lire aussi :
[Le Parlement va réévaluer les lois anti-terroristes (rtbf-info - 23/12/08)]

Turquie :
La prescription couvre le meurtrier résidant en Belgique du journaliste Abdi Ipekçi [Le Soir, 02/03/2009]

Extension des politiques sécuritaires en Allemagne [Lire]

Étas-Unis :
Peines de prison pour six dirigeants de l'association qui lutte depuis 1989 pour la fermeture de l'école de torture «U.S. Army School of the Americas (SOA)»
Des centaines de milliers de Latino-américains ont été assassinés, torturés ou portés disparus par l'action de soldats et officiers formés à la SOA.
  soa demonstration
Manifestation devant l'entrée de la SOA
Soutenez les six prisonniers et exigez leur libération :
« Support the SOA 6»

Bagram: le Guantanamo afghan
Si Obama rompt avec «l'ère Bush» en fermant la prison de Guantanamo, il s'aligne sur son prédécesseur au sujet de celle de Bagram, en Afghanistan. Une douche froide pour les ONG. [Lire] [Lire plus]

À l'occasion du 60e anniversaire de la création de l'OTAN :
Quand l’OTAN utilise le terrorisme (vidéo)
Alors que la France s’apprête à réintégrer le giron de l’Otan, quitté en 1966 sous la houlette du général De Gaulle, l’historien suisse Daniele Ganser, auteur du livre Les Armées secrètes de l’Otan, nous entretient du passé sulfureux de cette organisation dans son combat contre le communisme, de son exploitation de groupuscules “terroristes” en Europe de l’Ouest durant la Guerre froide. Des pratiques de manipulation qui pourraient se poursuivre aujourd’hui vis-à-vis du terrorisme islamique, selon Ganser.
5ème Conférence sur la paix : Défense sans frontières? Bruxelles - Samedi 28 février 2009 de 10h à 17h30
En 2009, l’OTAN fête ses 60 ans. En juin 2009 se déroulent les élections pour le Parlement européen. C’est pourquoi la conférence sur la paix intitulée “Défense sans frontières?” se penche cette année sur les relations entre la défense belge, la défense européenne et l’OTAN.
•[Strasbourg - avril 2009 :
Non à la guerre! Non à l'OTAN!L'appel de Stuttgart - octobre 2008
Contre-sommet, manifestations et d'autres actions à Strasbourg entre le 1er et le 5 avril
  •Tract]
À quoi sert l’OTAN ? (Éditorial, Le Monde Diplomatique - mars 2009)

La population américaine espionnée par la NSA (National Security Agency) [Lire]

VoIP : l'Europe veut écouter les conversations [Lire]

Le piège de l'antiterrorisme : des propositions pour en sortir
CIJ
  À Genève, huit juristes de renom, dont Mary Robinson, ex-Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme, ont documenté les violations commises dans le monde au nom de la “lutte contre le terrorisme”. Fruit de trois ans d'enquête, leur rapport, redu public le lundi 16/02, dresse une série de constats accablants et des recommandations urgentes. Lire : [1] [2] [3] [4]
[Lire le rapport (en anglais)]

Les États-Unis et l'Europe enterrent “l'affaire Swift”
Le Programme américain de traque du financement du “terrorisme” (TFTP) ne sera plus un sujet de discorde entre Washington et Bruxelles. [Lire]

Pétition pour la libération et pour le droit d'asile de Delshad Zorab, militant communiste irakien qui risque l'expulsion du Royaume-Uni [Lire]

Activités contre la gouvernance par l'antiterrorisme :
[Lire l'appel du Clea à soutien et à mobilisation - 21/01/2009]
Bruxelles - 23, 24 et 25 janvier : Journées en soutien des inculpés de Tarnac - «L'anti-terrorisme comme mode de gouvernement - Les failles du système - S'organiser» - Local : «Les Quais», Quai du Hainaut 25 – 1080 Molenbeek - (Programme)
Bruxelles - vendredi 23 janvier à 19 heures : Soirée de solidarité avec les inculpés du “Secours Rouge” au Centre “García Lorca”
Bruxelles - mercredi 28 janvier :
«Quelle praxis politique sous un état d'exception ? L'exemple de Tarnac», Conférence avec Alain Brossat, essayiste et professeur à Paris-8 - avec le soutien d'ATTAC-ULB (ULB - 18h00 au AW1-105)
Paris - samedi 31 janvier - 15h - RER Luxembourg : «Sabotons l'antiterrorisme» : Grande Manifestation (inter)nationale de soutien aux inculpés de Tarnac - Covoiturages?, cars? de Bruxelles et de Liège?
Liège - jeudi 5 février : Conférence/débat : «Terreur et démocraties : penser, agir, contester à l'heure des nouveaux dispositifs sécuritaires» - Université de Liège, 19 h., Salle Gothot - Organisent : Comité Liège Tarnac, ULg, Clea

Février 2009 : Mobilisations autour de l'évaluation de la loi antiterroriste par le parlement
[
Lire la déclaration conjointe du Comité Liège-Tarnac et du Clea pour l'abrogation de la loi antiterroriste belge et un moratoire sur son application - 5/02/2009]
  C'était le jeudi 5 février à l'ULg
terreur et démocraties

France : Écoutez le débat radiophonique (audio) : «L'antiterrorisme comme mode de gouvernement» (avec Laurent Bonelli, politologue; Alain Brossat, philosophe; David Depas, juriste - syndicat de la Magistrature)

Dans le cadre du Festival de Théâtre de Liège, au «Jardin du paradoxe»
Mercredi 18 février 2009, 18h., La FGTB présente : Débat
«Militantisme / Terrorisme. Quelles frontières ?»

En 2008, quelles frontières entre les actions militantes et les activités hors-la-loi compte tenu de la promulgation des lois anti-terroristes et des dérives sécuritaires actuelles? Intervenants : Marc Gobelet (Président FGTB Liège-Huy-Waremme), Marc Monaco (activiste alter-mondialiste), Jean-Claude Paye (sociologue, auteur de La fin de l'État de droit) [Lire] [Interview du sociologue Jean-Claude Paye]

Conférence-Débat
«Terreur et démocraties : penser, agir, contester à l'heure des nouveaux dispositifs sécuritaires»
Jeudi 5 février, 19h00, Université de Lg, Salle Gothot (Place du XX août 7), Liège
conférence ulg  
Plus de 150 personnes se sont rendues à l'Université de Liège le jeudi 5 février pour participer à la conférence-débat sur le thème de l'antiterrorisme organisée par le Comité Liège-Tarnac, le Service de philosophie morale et politique de l’Université de Liège et le Comité pour la Liberté d’Expression et d’Association (CLEA). Le temps a manqué à un public très motivé pour poser toutes les questions suscitées par un très riche débat. [Consulter ici un bref reportage photographique].

Fabriquant la peur permanente - Derniers chapitres - chronologie
• Un projet de loi permettant à la Sûreté de l'État des écoutes et surveillances en tout genre avait été recalé en avril 2007, après pourtant un long chemin parlementaire; • s'en suit quelques mois plus tard l'annonce d'une première date probable d'adoption de ce projet : “avant le 1er janvier 2008”; • 21 décembre 2007, en raison d'une tentative d'évasion, jamais confirmée, de l'ex-footballeur Nizar Trabelsi, inculpé pour "terrorisme", la Belgique entre en état d'alerte antiterroriste de niveau 4 et elle en restera durant plusieurs mois; • 6 juin 2008, arrestation/inculpation très médiatisées de 5 membres du Secours rouge international, dont la journaliste de la RTBF Wahoub Fayoumy, dans un but qui très vite s'est dévoilé être celui de créer un climat de peur et d'insécurité; • 11 novembre 2008, début, en France, de l'affaire "Tarnac"; • 23 novembre 2008, les États-Unis demandent l'extradition de Trabelsi; • fin novembre 2008, dans une vidéo qui serait parvenue à VTM et à la VRT, on y verrait trois hommes armés qui menaceraient la Belgique d'attaques terroristes - les autorités minimisent le fait mais un certain climat d'inquiétude aura déjà été créé; • 27 novembre 2008, relance de l'affaire dit GICM; • 9 décembre 2008, début d'un débat parlementaire tendu à la Chambre des représentats autour d'un projet de loi visant à étendre les facultés de la police en matière de fichage policier; • 11 décembre 2008, la police judiciaire fédérale de Bruxelles interpelle quatorze personnes accusées d'appartenir "au réseau terroriste al-Qaïda", accusations qui se "dégonflent" successivement une après l'autre - l'annonce, sur un ton alarmiste, est faite sur le chaînes de TV par le procureur fédéral en personne; • Corollaire: 12 décembre 2008, Armand De Decker, président du Sénat et président de la commission de suivi du Comité R, depose un projet de loi en vue d'étendre les attributions de la Sûreté de l'État en matière d'écoutes administratives et surveillances en tout genre, un projet «qui sera adopté assez rapidement», affirme le sénateur.
Suite : •Les débats autour de cette loi ont débuté au Sénat le mardi 10 février 2009; •12 février 2009 : Terrorisme: Cellule bruxelloise liée à un important complot...; •12 février 209 : Trabelsi devant la chambre des mises en accusation...

D'après le procureur fédéral, Al-Qaeda préparait un attentat en ou depuis la Belgique - 14 arrestations
En même temps, une certaine presse annonce l'existence d'«Al-Qaeda-Belgique» - Mais elle ne dit pas où se trouve son siège social...
11/12/2008 - L'alerte antiterroriste de la fin 2007, qui avait été qualifiée de ridicule y compris par un membre de la Sûreté de l'État, était bien fondée, donc ? C'est en tout cas ce qui affirme le procureur féféral. Il est à souligner, tout comme en France autour de l'affaire des inculpés de Tarnac, l'absence totale de recul de la presse belge pour traiter cette affaire, prenant d'emblée les affirmations du procureur pour de l'argent comptant et répercutant ces affirmations de manière alarmiste et sans conditionnel («Quatorze arrestations dans "le réseau Al-Qaida Belgique" (sic !)», «Branche belge d'al-Qaida (sic!) démantelée», «Vaste coup de filet dans les milieux terroristes», ...). [Lire]
RTBF: Deux journaux télévisés et un corollaire (vidéos - le temps de téléchargement peut être long) :
[1] [2]
[Corollaire: un projet de loi en vue de étendre les attributions de la Sûreté de l'État, «qui sera adopté assez rapidement»]  [Et les écoutes de la Sûreté ?]
 [Dewael et Vandeurzen félicitent les services de sécurité]

Belgique: Un débat parlementaire tendu sur les fichiers policiers
[Lire]


Diabolisation de l'Islam en Belgique
Vers des nouvelles mesures de sécurité et de surveillance renforcées à Bruxelles lors des fêtes de fin d'année?

Relance de l'affaire relative au groupe dit GICM
Une affaire troublante car la justice belge retient comme données les aveux obtenus à l'étranger sous la contrainte de la torture. Pour rappel, la Cour d’Appel de Bruxelles avait condamné (en septembre 2006) cinq membres du Groupe à des peines comprises entre 40 mois et 8 ans de prison –en s’appuyant essentiellement sur les aveux (rétractés par la suite) d’autres membres du réseau, atrocement torturés lors de leurs interrogatoires au Maroc (entre autres, l’obligation pour les suspects de se tenir 12 jours au garde-à-vous…). Ainsi le silence opaque de nos responsables étatiques sur le sort judiciaire réservé par Rabat au belgo-marocain Belliraj (un informateur de la Sûreté belge, accusé d’être un agent d’Al Qaida) alors que, pour lui arracher des aveux, la police marocaine l’aurait torturé «deux mois sans arrêt».
"Terrorisme" : 11 hommes interpellés en Belgique à la demande du Maroc


La chaîne de télévision flamande VTM a signalé avoir reçu des "menaces explicites" d'origine "islamiste" contre la Belgique

Selon les enquêteurs, les auteurs du film sont néerlandophones et bien informés sur la situation de notre pays.
Le message sur DVD pourrait être un fake [Le Vif]
Lire (Le Monde 24/11/2008)
La VRT aussi (Le Soir 25/11/2008)
Les États-Unis demandent l'extradition de Nizar Trabelsi
Islam : L’ennemi fabriqué
Lire aussi:
LDH - Deux mois d’alerte terroriste : bon anniversaire?
LDH - Alerte terroriste: deux mois "ridicules"?
Communiqué du Clea du 11/01/2008

Souvenez-vous, aussi :
Diabolisation de l'extrême gauche en Belgique [Lire]

Sale temps pour les amis de Tarnac [Lire]
Tarnac ou l'antiterrorisme à grand spectacle [Lire]

Appel du Comité de Tarnac : «Les comités de soutien doivent se montrer vigilants face aux provocations policières, notamment à l’occasion de la grande manifestation du samedi 31» [Lire]
France :
Syndicat de la magistrature : Guide pratique du manifestant arrêté [Lire]

Manifestation contre l’anti-terrorisme comme mode de gouvernance : Une centaine de militants interpellés à Paris [Lire]

Une action de solidarité a tourné au drame au camp pour étrangers 127bis !
La police se livre à d'inquiétantes techniques de répression et d'intimidation
Après avoir passé environ deux heures sur le tarmac, à genou face à un mur et, pour certains, avec des menottes, ils les ont fouillés une première fois, embarqués en car, refouillés au poste pour ensuite les emmener par petits groupes et les relâcher dans les champs –la prochaine fois ce sera avec les yeux bandés ?–, un par un, parfois par deux. «Il était 22h quand ma maman et moi avons été jetées à cinq km de la gare de Leuven», signale une manifestante. [Lire]

Centres fermés : l’État belge une nouvelle fois recalé
[Communiqué de la Ligue des droits de l'Homme]

Exactions policières lors d'un rassemblement à l'occasion de la récente venue à Bruxelles de la ministre israélienne Tzipi Livni [Lire]
«Comme l’appel pour cette manifestation spontanée était incontestablement une action hostile, il est évident que l’action préventive et dissuasive des forces de l’ordre devait s’orienter vers les participants potentiels, c’est-à-dire principalement vers des jeunes d’origine nord-africaine». (Réponse du Ministre de l’Intérieur Guido D
E PADT à l’interpellation de la Députée fédérale Z GENOT à la Commission de l’Intérieur de la Chambre des Représentants, le 27 janvier 2009 – Extrait du compte rendu intégral CRIV 52 - COM 0431).
[Communiqué de presse : Profilage ethnique et religieux le 21 janvier 2009 dans le quartier européen - le MRAX s'insurge!]
[«Je suis extrêmement choquée de l'attitude abusive de certains groupes de policiers»]
[Tzipi Livni reçue à l'UE avec un tapis rouge, manifestants arrêtés comme des chiens]
[Plainte contre les discriminations policières pendant la manif du 21 janvier]

France : Communiqué de la LDH : Philosophes, sans-papiers et police aux frontières [Lire]
[Les philosophes, les sans-papiers et l’aéronef]

Noam Chomsky à propos d'Obama [vidéo]

Professeur Armand Mattelart : face à la globalisation de la surveillance, «la résistance est le devoir de tout citoyen» [Lire]

17/01/2009 - Action devant la prison de Bruges contre l'extradition de Trabelsi aux Étas-Unis [Lire]
L'ancien footballeur Nizar Trabelsi est de nationalité tunésienne, mais a demandé l'asile politique en Belgique, demande resté sans réponse depuis deux ans. Cette demande est par ailleurs la meilleure preuve du non-sens de ses soi-disants 'plans d'évasion' : la Belgique est en effet le seul pays où il pourrait se réfugier, la justice du régime tunésien l'ayant déjà condamné à 25 ans de prison. Aux États-Unis il risque deux fois la perpétuité plus deux fois 15 ans. Il faut souligner qu'aucun acte criminel de sa part a été commis, tout est resté, tout au plus, au niveau des 'plans'. Pour ces 'plans', il a été condamné à la peine maximale en Belgique, avec un régime digne de Guantánamo. La demande d'extradition étatsunienne se fait malgré le fait que Trabelsi a signalé qu'il a "tourné la page" et que tout ce qu'il veut "c'est de vivre en paix, avec sa famille".
Nizar Trabelsi est né le 2 juillet 1970 à Sfax, en Tunisie. Passionné de football, il a mené une carrière sportive, d'abord en Tunisie, puis en Allemagne et en Belgique. Le 13 septembre 2001 (deux jours après les fameux attentats), il a été arrêté dans un appartement de l'avenue Mozart à Uccle dans le cadre d'une enquête “anti-terroriste” (oui, déjà!). Il aurait été en possession d'une liste de produits pouvant servir à la confection d'explosifs.

France : En 2008, la CNIL a constaté 83% d’erreurs dans les fichiers policiers [Lire]

De Bruxelles à Gaza : en lutte contre les terrorismes d'État
[Message du Clea - 15/01/2009]
[Téléchargez et diffusez notre tract Gaza : Résister pour vivre]

Stop aux massacres à Gaza !
Le silence tue !

Nous étions 80.000 à la Manifestation nationale appelée par plus de 100 organisations, dont le Clea
[voir liste], le dimanche 11 janvier à Bruxelles [Lire]

Le Clea avait appellé ses membres, sympathisants et amis à y participer nombreux
 
manif gaza bxl
Nous étions 80.000 (30.000 selon la police) dans les rues de Bruxelles le 11/01/09
[Lire le message du Clea : De Bruxelles à Gaza : en lutte contre le terrorisme d’État]
Appel pour le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes !
[Pour signer, cliquez ici]
Premiers siganataires (extrait) : José Saramago (writer, Portugal), Mairead Maguire (peace nobel price laureate, Ireland) Danny Morrison (writer, Ireland), Ronnie Kasrils (former South African minister), Giulietto Chiesa (European MP, Italy), Lucio Manisco (former European MP) Gianni Vattimo (philosopher and former European MP), Domenico Losurdo (director of the institute for philosophy, University Urbino, Italy), Augusto Boal (theatre director, Brazil), Gretta Duisenberg (chair Foundation Stop the Occupation, Netherlands), François Houtart (professor emeritus Catholic University Louvain, Belgium), Jean Bricmont (physicien), Paul Delmotte (professeur IHECS), Tariq Ramadan (professor, Oxford/Erasmus Universities), Tariq Ali (writer, film-maker and editor of New Left Review, Britain), Jan Myrdal (writer, Sweden), James Petras (Bartle professor emeritus Binghamton University, USA), Franco Cavalli (oncologist and president of the International Union of Cancer (IUCC), Switzerland), Daniel Vischer (MP of the Green Party, Switzerland), Alima Boumediene Thiery (senator, France)...
Appel à la constitution d’un TRIBUNAL RUSSELL SUR LA PALESTINE
8 mars 2009 : Les femmes on ne vous oublie pas ! Envoi de courrier de soutien aux prisonnières politiques palestiniennes des geôles d’Israël
Une manifestation qui a suscité un débat déclenché par une déconcertante Carte blanche :
«Le pouvoir aux “barbus” ? Non merci !»
[par Manuel Abramowitz,(auteur), Claude Demelenne et Sam Touzani]
Les textes ci-dessous lui apportent, directement ou indirectement, une réponse (sauf ceux de Claude Demelenne, d'André Glucksman et de Bernard-Henri Lévy) :

[Nous réfutons les critiques formulées dans la Carte blanche intitulée «Le pouvoir aux barbus? Non merci!» (Association Belgo-Palestinienne, Centrale Générale-FGTB, Groupe Palestine-Santé, Intal, MIR-IRG, Présence et Action culturelles (PAC), Service Civil international, Union des Progressistes Juifs de Belgique, Vrede)]
[Les retombées d'une “Carte blanche”? Terroriser et disuader ceux qui soutiennent les Palestiniens? Plainte des organisations juives après la manifestation pro-palestinienne - rtbf-info]
[Les retombées d'une “Carte blanche”? Profilage ethnique et religieux le 21 janvier 2009 dans le quartier européen - le MRAX s'insurge!]
[La gauche et l’appui à la résistance, par Nadine Rosa Rosso]
[Claude Demelenne : «Un "parti iranien" en Belgique ?»]
[Jean Bricmont : Sur le retour du ni-ni, l’islamisme et l’antisémitisme dans les manifestations]
[Quand l’extrême-droite applaudit les “laïcistes” islamophobes]
[
Choc, effroi et délire du “laïcisme”]
[Hugues Lepaige : Gaza et les malaises]
[Gaza : ils voient des “barbus” partout...]
[Eric Hazan : La deuxième mort du judaïsme]
[«Crime de masse à Gaza, émeute à Bruxelles»  et  Gaza : sortir du cycle sans fin de la vengeance (par Henri Goldman, professeur à l'ULB)]
[Gaza/Irlande: Un député du Sinn Fein refuse de s’excuser d'avoir comparé sionisme et nazisme]
[Les contre-vérités de l’Express]
[Abusive la comparaison avec l'holocauste ? (photos)]
[Sigmund Freud (1930) : «Mes réticences sur le sionisme»]
[CETRI : Un islamisme ouvert sur sa gauche : l’émergence d’un nouveau tiers-mondisme arabe ?]
[Les bombardements ? “Normal”, “moral”]
[Bernard-Henri Lévy : «Libérer les Palestiniens du Hamas»]
[Alain Gresh : Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy]
[Ces intellectuels (ex. BHL) qui fabriquent les mensonges pour justifier les crimes]
[Gaza, une riposte excessive ?, par André Glucksmann]
[Les crachats d'un “philosophe”]
[Alain Gresh : «Gaza, le droit, la “disproportion” et les “barbares”»]
[Michael Warschawski : «Punir les Palestiniens du seul fait qu’ils continuent à exister»]
[Rabbins antisionistes]
[Rabin antisioniste soutenant le Hezbollah]
[Communiqué de presse du MRAX : L’islamophobie est une faute sur le plan de la déontologie des journalistes !]
Jeudi 22 janvier 2009 au Cinéma Arenberg - 26, Galerie de la Reine - Bruxelles - Le Cinéma d'Attac présente (21h30) : «Paradise Now» - Les dernières vingt-quatre heures de deux kamikazes palestiniens... Précédé du grand débat (20h30) : «Massacres à Gaza, la vérité en face» [Lire]
Israël étant l'un des États les plus sécuritaires de la terre, l'examen des politiques qu'il mène et du modèle de société que ces politiques dévoilent et véhiculent est plein d'enseignements pour notre lutte pour la défense des libertés fondamentales menacées chez-nous. Nombreux sont en effet les dispositifs sécuritaires conçus par cet État qui sont en passe d'être importés par les pays occidentaux, l'un des plus célèbres étant la transformation du «tirer pour arrêter» en «tirer pour tuer»   adopté   par   le   Royaume-Uni
 
phosphore blanc
Quand la terreur tombe du ciel : pluie de phosphore blanc sur une école de l'ONU à Gaza [Lire]
après l'attentat de Londres. (Par ailleurs) «pour les industriels (israéliens) de la sécurité qui offrent leur savoir-faire sur le marché international, l'expérience de la lutte "antiterroriste" d'Israël est devenue argument de vente (...) comme l'illustre (...) la présentation par la firme   SDS  (Suspect   Detection  Systems) –où travaillent des anciens des service de sécurité intérieure et des ingénieurs venus du secteur des hautes technologies– d'un kiosque de sécurité automatique baptisé Cogito 1002». [Lecture conseillée : Armand Mattelart, La mondialisation de la surveillance - Aux origines de l'ordre sécuritaire, Paris, La découverte, 2007]
Lire :
[
Élargissement des liens sécuritaires et diplomatiques entre l’Otan et Israël]
[Deux jalons du déclenchement de l'agression israélienne actuelle :
• 
1) 4 novembre 2008 : rupture du cessez-le-feu par Israël
• 
2) 9 décembre 2008 : réhaussement du statut d’Israël par le Conseil –sous présidence française– de l'Union européenne, malgré la demande de report de cette décision par le Parlement européen] [Sénat de Belgique: Question orale de M. Josy Dubié au ministre des Affaires étrangères sur «le vote par le Conseil des ministres européens concernant le "rehaussement" des relations entre l'Union européenne et Israël»][Carte Blanche: L'Union européenne se doit d'exiger d'Israël le respect de ses engagements][Jean Bricmont :  Lettre ouverte aux parlementaires européens]
Lire aussi :
[Forum International de Beyrouth (16-17-18 janvier 2009) : Déclaration finale]
[Jennifer Loewenstein : «Si le Hamas n’existait pas»]
[Robert Tourcoing : « Vas-y franco, Tzipi !»]
[Serge Grossvak : «Je suis Juif, et aujourd’hui j’ai honte»]
[Union Juive Française pour la Paix : «Attaque terrestre contre Gaza : Les dirigeants israéliens devront répondre de leurs crimes»]
[
«Combien de Divisions?» - Uri Avnery s'insurge contre les mensonges israëliennes]
[Communiqué de la chancellerie vénézuélienne: «Le Venezuela expulse l’ambassadeur d’Israël»]
[C'est Israël qui a rompu la trêve]
[La Bolivie rompt ses relations diplomatiques avec Israël]
[Gilad Atzmon: «Vivre en sursis sur une terre volée : le destin inéluctable d’Israël est inscrit dans chaque bombe qu’il lâche sur les civils palestiniens»]

[Silvia Cattori: «Le Hamas incarne la résistance d’un peuple colonisé»]
[Michel Warschawski: «Le carnage de Gaza, criminel et abject»]
[Union Juive Française pour la Paix : Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne]
[Le Soir Bruxelles - Gaza : folie collective et crimes de guerre]
[Déclaration politique des forces de la Gauche Palestinienne]
[Egypte : Une mutinerie parmi les forces de sécurité?]
[Le journal de Gaza du blogueur italien Vittorio Arrigoni]
[Gaza: pourquoi Obama ne dit rien]
[MIR-IRG : Pendant que les bombes tombent sur Gaza, c'est ici que sonne la caisse]
[GRIP : Les exportations du matériel de guerre vers Israël ne manquent pas de poser des problèmes éthiques et juridiques de taille]
[ACRIMED : Gaza - Médias en guerre : Sous couvert de neutralité]
[ACRIMED : Gaza – Médias en guerre : De sources bien informées ?]
[Désinformation, secret et mensonges : comment fut décidée l’offensive contre Gaza (par Barak Ravid - Ha’aretz)]
[Le Soir Bruxelles - Gaza : folie collective et crimes de guerre]
[Témoignage d'un Français à Gaza : comptre-rendu du premier jour de voyage vers Gaza de M. Ouahhbi Abdellah, ancien réalisateur pour la tv française]
[Boycott: liste des produits israéliens et des firmes qui soutiennent Israël]
Offensive israélienne sur Gaza : une mise en perspective
par Julien Salingue, chercheur en Science politique (Paris 8)
L’offensive israélienne contre Gaza, loin d’être un «coup de sang» causé par un trop grand nombre de tirs de roquettes sur le Sud d’Israël, est une action d’ampleur, préparée de longue date, avec des objectifs politiques et militaires précis (...) [Lire la suite]
 
palestine

[Caricatures]
[Effacez le nom de mon grand-père à Yad Vashem, par Moïse Braitberg]
[Louis Michel atteint d'Alzheimer?]
[Bravo Louis Michel !]
[Interview avec le FPLP à Gaza : «Tant qu’une roquette est lancée vers l’occupant, notre peuple, notre résistance et notre cause sont vivants»]
[Plainte pour crimes de guerre devant la Cour pénale internationale]
[La Bolivie déposera une plainte devant la Cour Pénale Internationale contre Israel]
[Gaza : l’évidence de crimes de guerre - Une équipe d’Amnesty International se trouve actuellement à Gaza pour enquêter]
[Membre du parlement bruxellois Fouad Ahidar sur le bateau du "Free Gaza Movement" qu'Israël menace d'attaquer]
[Le massacre de Gaza : L’Europe a aussi du sang sur les mains]
[Carte blanche : «Israël-Palestine: Europe réveille-toi!»]
[L'horreur à l'état pur (vidéo)]
[Carnage à Gaza : l’heure des comptes, par Michel Warschawski]
[Les Samouni, une famille brisée par un crime de guerre]
[Qui paralyse la condamnation d'Israël au Parlement belge? (relevé dans le blog de la deputé écolo Thérèse Snoy]
[Complicité de l’Otan avec Israël]
[Jean Bricmont: Trois idées simples pour mettre fin au soutien politique aux crimes israéliens]
[Diplomatie européenne : la seule limite à ne pas franchir, c'est ce qui est nuisible à Israël...]
[Opération “plomb impuni” : Pour se justifier, le terrorisme d'État fabrique des “terroristes”, il sème de la haine pour récolter des alivis (Par Eduardo Galeano, écrivain uruguayen - en hommage à ses amis Juïfs assasinés par les dictatures militaires latino-américaines assistées par Israël)]
[Gaza, laboratoire d'essais pour de nouvelles armes?]
[Gaza : l'armée israélienne n'assistant pas les blessés palestiniens, le CICR demande d'urgence l'accès à ces derniers (Communiqué du CICR)]
[Hugo Chavez, nouveau héros des Palestiniens]
[Tariq Ramadan: Appel du mouvement global de résistance non violente]
[Tirs de chars israéliens à Gaza malgré la pause humanitaire (Le Monde)]
[Des armes non conventionnelles utilisées contre les Gazaouis]
[Michel Collon passe en revue les média-mensonges sur l'agression israélienne]
[GRIP - «Belgique : 5,4 millions d’euros d’armes vers Israël en 2007»]
[Quarante morts civils réfugiés dans une école des Nations Unies, et trois encore dans une autre école : pas mal pour une nuit de travail dans la bande de Gaza pour une armée qui croit en la «pureté des armes» (par Robert Fisk, The Independent]
[Gaza : Le Times a rassemblé des preuves de l’emploi par Israël d’obus au phosphore interdit par les lois internationales]
[France 3 : L'émission «Ce Soir ou jamais» du 8 janvier 2009 (vidéo)]
[Ces vaillants qui contetent l'agression israélienne au cœur même de la bête]
[Vivre en sursis sur une terre volée]
[«Les leaders israéliens non seulement sont des criminels de guerre, ils sont fous» (discours du député britannique Gerald Kaufman le 15 janvier 2009 devant la chambre des communs) - avec vidéo]
[La lutte pour la paix, par Pierre Stamboul]


Première mobilisation réussie lors de la reprise du procès DHKP-C
Bruxelles - 07/01/2009 - Près de cent personnes ont bravé le froid pour assister à l’audience introductive du procès DHKP-C qui a repris à la Cour d’appel de Bruxelles.
Les manifestants ont ainsi marqué leur refus de voir les militants d’origine turque, que le procureur Delmulle souhaiterait assimiler à des criminels, retourner en prison. Ces citoyens entendaient également affirmer leur volonté de voir la législation antiterroriste belge abrogée par le Parlement. C’est, en effet, cette loi liberticide de 2003 qui permet de faire passer des militants pour des terroristes et, donc, de museler la contestation sociale.
[Lire la suite]
[Lire l'intervention du porte-parole du Clea]
[Reportage vidéo]
 
07-01-09
Le Clea avait mis en exergue le symbole du triangle rouge, stigmate réservée aux prisonniers politiques allemands par le régime nazie. Nous remercions les militants du Secours Rouge qui sont venus avec un grand calicot reprennant notre devise «Résister n'est pas un crime» .

Reprise du procès "DHKP-C" :
Mobilisons-nous ce mercredi 7 janvier !
La première audience du nouveau procès contre Bahar Kimyongür et ses co-inculpés aura lieu le mercredi 7 janvier 2009 à 9 h. à la Cour d'Appel de Bruxelles (salle 0.23).
Rassemblement à 8h30 sur les marches du Palais de Justice.
Venez nombreux, ces militants ne doivent plus retourner en prison !
Non aux législations “antiterroristes” !

                                                        [Téléchargez et diffusez notre tract]
Dans le cadre de la première audience du nouveau "procès DHKP-C" à la Cour d'appel de Bruxelles, le Clea appelle à un rassemblement. Celui-ci se déroulera sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles ce mercredi 7 janvier à 8h30 afin de soutenir les militants poursuivis et d'exiger l'abrogation de la loi antiterroriste.
Soyons nombreux lors de cette première audience et de celles qui suivront car, dans cette lutte, notre force est le nombre et notre détermination! Il est essentiel de relancer et maintenir une dynamique de lutte qui a montré ses vertus dans les combats récents. Par nos mobilisations, nous avons réussi à troubler la bonne conscience du monde politique. En l'occurrence, notre persévérance aura finalement convaincu des parlementaires d'appartenance partidaire diverse d'entamer la totale évaluation des législations sécuritaires récemment adoptées dans notre pays, en particulier la loi relative aux infractions terroristes qui fera l'objet des travaux d'une Commission dès le mois de février prochain.
Il convient de donner un signal fort à la veille de cette évaluation parlementaire ! Il est donc important de faire un effort pour venir manifester à l'occasion de cette audience qui fixera le planning des audiences suivantes.
En effet, quand partout en Europe et en Belgique se multiplient les exactions du pouvoir à l'encontre des libertés citoyennes sous prétexte de "lutte contre le terrorisme", il est essentiel, dès les premiers instants de ce nouveau procès, de montrer aux juges qu'en dépit de l'acharnement du Parquet fédéral, nombre de citoyens demeurent vigilants et s'attacheront à vérifier qu'à chaque étape de la procédure les droits et libertés des prévenus seront bel et bien respectées.
Le Clea

[Pour en savoir plus]
Lire aussi :
La cour de cassation suit totalement le procureur Delmulle et ordonne que soit rejugée l’affaire DHKP-C... pour la quatrième fois…
Vers une nouvelle tentative d’extradition illégale de Bahar Kimyongür vers la Turquie ?
Solidarisez avec Deniz, l'épouse de Bahar Kimyongür

Officialisation du délit d'opinion :
En Europe, exprimer ses opinions peut coûter très cher

Journal officiel de l’Union européenne : Décision-cadre 2008/919/JAI du Conseil du 28 novembre 2008 modifiant la décision-cadre 2002/475/JAI relative à la lutte contre le terrorisme
Affaire “Tarnac”:
Julien Coupat, c’est Rimbaud qu’on emprisonne !

Belgique - Démission du gouvernement et séparation des pouvoirs :
Ces mythes qui nous gouvernent
par Julien Pieret, Assistant au Centre de droit public - Université Libre de Bruxelles
«Où étaient donc ces parangons de la vertu démocratique quand, il y a quelques mois, plusieurs militants du DHKP-C furent jugés par un tribunal spécialement composé sur injonction du procureur fédéral?» [Lire (La Libre Belgique)]

Turquie :
«Arméniens, pardonnez-nous !» : la pétition qui fait scandale
Depuis le 17 décembre, un texte signé d'intellectuels turcs et évoquant "la Grande Catastrophe subie par les Arméniens ottomans" suscite une vive polémique, qui dépasse les frontières turques. [Lire]

Ce dimanche 21 décembre 2008 à 14h - Steenokkerzeel
Noël au camp pour étrangers 127-bis - Venez nombreux

Un appel de la «campagne 10 - 20 - 60» signé par une coalition d'organisations, dont le Clea.
Marche de la gare de Nosseghem au Centre Fermé 127-bis - Départ : 14h. (Train : Gare du Nord Bruxelles 13h44 direction Leuven)
[Lire plus]
[Un "Guantánamo" à quelques metres de l'aéroport international de Bruxelles - Réportage photo]


Solidarité avec Oscar Flores, un dirigeant du mouvement pour la régularisation des sans-papiers harcelé par l'extrême droite à la suite d'une manipulation de presse [Signez la pétition : «Pour que les médias ne jouent pas le jeu de l’extrême droite !»]

Le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe plaide pour la fin des listes noires
[Lire]
Moudjahidines du Peuple: l'UE encore condamnée

D’éminentes personnalités politiques dans les rangs du Mouvement pour la Vérité sur le 11/9
[Lire]

Cette Europe qui se remplit de cagoulés:
Fabriquant la peur permanente

Diabolisation de l'extrême gauche en France
Le Clea soutient les inculpés du 11 novembre (affaire “Tarnac”)
[Message du Clea - 11/12/2008 : Attention ! En France comme en Belgique, la police et l’État… Tarnac]
[Tarnac : Le témoin contre Coupat serait un mythomane]
[Appel du comité de soutien de Tarnac : L'antiterrorisme est une méthode de gouvernement, et doit être compris comme tel]
[Interview du sociologue Jean-Claude Paye]
[Tarnac ou les fantasmes du pouvoir, par Gabrielle Hallez, co-inculpée]
[16/01/2009 - Contre l'avis du parquet, Yldune Lévy est remise en liberté par la Cour d'appel de Paris]
[15/01/2009 - Nous voici avertis : Arrestation pour "terrorisme" d'un citoyen "connu de la police pour avoir manifesté activement son soutien à Julien Coupat", principal suspect de l'affaire Tarnac]
[14/01/2009 - Le juge ordonne la libération d'Yldune Levy, qui reste cependant incarcérée en raison d'un appel en urgence du parquet]
[France : Le Syndicat de la magistrature dénonce "l'entêtement" d'Alliot-Marie]
[Syndicat de la magistrature : Affaire de Tarnac : de la «cellule invisible» au terrorisme invisible]
[Jean-Claude Paye - Les inculpés de Tarnac : Un renversement de l’ordre de droit]
[
En musique]
[Le site du Comité de soutien français]
[
Les comités bruxellois et liégeois (une initiative soutenue par le Clea)]
[«Échos de la Taïga», le bulletin d’information du comité de soutien aux inculpés de Tarnac (1)  (2)]
[Les vidéos sur le site du Comité de soutien français (à ne pas rater)]
[Délit de lire]
[Michel Terestchenko: Non à la banalisation des législations d'exception !]
[Julien Coupat:, c’est Rimbaud qu’on emprisonne !]
[Ne consommez pas de boulgour bio, on pourrait vous inculper pour terrorisme!]
[C'est le FBI qui avait mis les bons élèves Français sur cette “piste”]
•La cour d'appel a décidé le maintien en détention de Julien Coupat
[Lire]
•Liberté pour Julien et Yldune,
incarcérés sans aucune preuve

Leur demande de liberté vient dêtre rejetée par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris
Vous qui avez passé Noël parmi vos proches et vous apprêtez à fêter le nouvel an, ayez une pensée pour ces deux victimes de l’acharnement d’État, qui s’applique à fabriquer l’épouvantail de “l’ultra-gauche anarcho-autonome”.
 
perquisition à tarnac
Appartement victime de voleurs? Non, à Tarnac, après le passage de la police!
«C’est clair, on veut casser mon fils ainsi que sa compagne Ylunde, il y a une volonté de les humilier», accuse Gérard Coupat, qui a exprimé tout à la fois sa «consternation», sa «colère» et «sa grande peine» devant les «humiliations infligées» à son fils, notamment lors des fouilles à corps, «nu devant des policiers hilares». «Ce qui me choque aujourd’hui, c’est de voir comment le pouvoir politique, et en particulier le parquet, manipulent et instrumentalisent la justice, et ça, je ne veux pas parler du tout en tant que père de Julien, mais uniquement en citoyen», réagit Gérard Coupat au rejet de la demande de liberté pour son fils par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. [Lire la suite] [Signez la pétition]

Dès le premier jour, ces interpellations arbitraires de neuf jeunes français [pour des faits revendiqués en Allemagne] ont suscité une vague de solidarité en France et dans d'autres pays européens et au-delà [Comités] [Comités bruxellois et liégeois].
Mais cette solidarité commence à devenir elle aussi la cible des tenants de la société de l'«antiterrorisme» comme mode de "gouvernement" :
Repression de la solidarité au Palais de justice de Paris + [Vidéo1]  [Vidéo2]
Persécution musclée de membres du Comité de soutien récemment crée à Bruxelles (Déclaration du Comité de soutien bruxellois aux inculpés du 11 novembre)

Les faits
À
l’aube du 11 novembre [2008], 150 policiers, dont la plupart appartenaient aux brigades antiterroristes, ont encerclé un village de 350 habitants sur le plateau de Millevaches avant de pénétrer dans une ferme pour arrêter neuf jeunes gens (qui avaient repris l’épicerie et essayé de ranimer la vie culturelle du village). Quatre jours plus tard, les neuf personnes interpellées ont été déférées devant un juge antiterroriste et «accusées d’association de malfaiteurs à visée terroriste». Les journaux rapportent que le ministre de l’Intérieur et le chef de l’État «ont félicité la police et la gendarmerie pour leur diligence».
  Les neuf de Tarnac

(Le Monde 20/11/2008) - Ils élevaient des canards à Tarnac, écrivaient et manifestaient: ils sont accusés d'avoir saboté des lignes TGV - ici, une arrestation, le 11 novembre 2008. (Photo AFP)

Tout est en ordre en apparence. Mais essayons d’examiner de plus près les faits et de cerner les raisons et les résultats de cette «diligence» (...) [Lire la suite (Giorgio Agamben, Libération 19/11/2008]
En musique: Ultime Hyper Totale gauche (texte et musique : la Parisienne Libérée)
Témoignages vidéo de deux mis en examen : «La police a fait un pur montage» (vidéos - www.mediapart.fr) [ou, comment la juxtaposition d'éléments banaux (être alpiniste, avoir une échelle ou un horaire des trains...), au moyen d'un récit visant à les faire rentrer dans un canevas préétabli arbitrairement («scénarisation»), permettent, vu la législation antiterroriste en vigueur, d'inculper pour terrorisme, sans aucune preuve, non seulement tout contestaire, tout militant social, mais, en fait, n'importe quel citoyen si la volonté du pouvoir est telle...]
L'indispensable M. Jean-Pierre à propos de Tarnac (Audio - rtbf - 7/12/2008 - À écouter absolument!)
La fabrique du terrorisme (Carte blanche, Le Soir, 5/12/2008)

“Antiterrorisme” en Limousin : lois d’exception et violation des garanties constitutionnelles des libertés (communiqué de la LHD)
Les briseurs de caténaires font dérailler la justice (Le canard enchaîné)

Sur www.mouvements.be
Sur le site de France 3
M. Goebbels, de Munich, à propos de la “menace anarcho-autonome”
«Je savais qu'ils n'avaient rien contre moi» (Placé en garde à vue pendant quatre jours, le Rouennais Mathieu tente de comprendre aujourd'hui les raisons qui ont poussé la justice à s'intéresser à lui et à ses amis)
Daniel Cohn-Bendit : «Une construction idéologique du terrorisme» (Libération - Audio)
L’affaire des irlandais de Tarnac ? (Cécile Duflot, Secrétaire Nationale des Verts)
De l'ultra gauche
Fabrication d’épouvantails, mode d’emploi
Le retour de l'épouvantail... sur le mode de la farce
Fabrication de l'ennemi-intérieur - l'antiterrorisme comme mode de gouvernement (Vidéo - interview du directeur de la maison d'édition "La fabrique")
Quand une grande chaîne française privée de TV se révèle un média de la guerre psychologique [PSY-OPs] «... Ils semblent s'inspirer d'Action Directe... Le plus inquiétant c'est qu'ils pourraient s'être organisés à l'échelle européenne...» (vidéo-analyse)
Et encore un peu d'humour
Un peu d'humour, malgré tout
Un article du Figaro reprenant sans aucune enquête les thèses de la police («Susceptibles d'être violents, ces nihilistes clandestins voulaient s'attaquer à un symbole de l'État»)
L'indécence des médias (Action Critique Médias)
Une presse sous emprise
Itinéraires croisés des mis en examen (Libération)
Cette dictature qui vient...
Les neuf de Tarnac (Le Monde)
La petite salle des fêtes de Tarnac était remplie le 23 novembre après-midi (Libération)
Lettre ouverte des parents des inculpés du 11 Novembre (Soutien aux inculpés du 11 novembre)

Signez la pétition

Nous condamnons les attaques à l’encontre de Dogan Özgüden
Le président de la Fondation Info-Turk, Monsieur Dogan Özgüden, se trouve sous la pression de menaces de lynchage émanant des milieux ultranationalistes turcs pour ses activités en tant que rédacteur en chef d'Info-Türk [Lire] [Signez la pétition de soutien] [Réactions et échos]

L’État va en appel dans l’affaire qui le condamnait pour avoir mis sur écoute les altermondialistes organisateurs d'une manifestation le 22 septembre 2001 à Liège
[Lire]
[Lire aussi: Un record de 4.000 écoutes téléphoniques en 2008 en Belgique]

Que veut l’État allemand ? Que recherchent les procureurs allemands qui s’en prennent à des associations démocratiques ?
Un communiqué de l'association démocratique visée par la répression policière de l'État allemand, nommément la Fédération anatolienne, qui se passe de tout commentaire [Lire]

Sans-papiers
L'ULB ne les a finalement pas expusés
[Lire] [Déclaration du Bureau des Étudiants Administrateurs]


À l’appel du CAS, un rassemblement aura lieu devant le CA extraordinaire de ce mardi 25/11
[Lire sur le site d'Attac-ULB]


Nous, membres de la Communauté Universitaire, sommes en effet perturbés...
[Lire sur le blog de l'UDEP]


L'Université Libre de Bruxelles donnera t'elle asile aux migrants réfugiés dans ses locaux?
Les sans-papiers de l'ULB ont reçu le soutien des étudiants par le biais du CAS (Comité d’Actions et de Soutien aux sans-papiers) et du BEA (Bureau des Etudiants Administrateurs) qui rejettent toute éventualle intervention des forces de l'odre dans les campus de l'Université.
[Lire la suite sur le blog de l'UDEP]
[Lire aussi: Sans-papiers : la construction d’un danger imaginaire (Carte Blanche)]


Au nom de quels hauts principes ?
Le Recteur de l’ULB envisage d’expulser les sans-papiers
19/11/2008 - Après quelques heures de séjour dans un local de l'INSAS, les sans-papiers délogés mardi matin par la police à Ixelles ont passé la nuit dans le hall des sports de l'Université Libre de Bruxelles qu'ils ont investi en début de soirée. Ils y étaient toujours à 8h30. Le recteur de l’ULB estime qu’il n’y a «plus de négociation possible» et envisage de faire évacuer le centre sportif.
[Le Soir 19/11/2008]


Evacuation des 600 sans-papiers d'Ixelles
18/11/2008 - Deux combis de police remplis de sans-papiers arrêtés, une femme enceinte frappée, des enfants, une étudiante de l'ULB et une députée bruxelloise arrêtés ... c'était le triste spectacle de ce matin quand des forces de police sont intervenues au 133 de la chaussée d'Ixelles, à Bruxelles, pour procéder à l'évacuation des centaines de sans-papiers qui occupaient le lieu depuis le 4 novembre.
[Lire le communiqué de l'UDEP]
  femme enceinte blessée par la police
Une femme enceinte frappée par la police...
[Le réportage vidéo de Télé Bruxelles]
[Le film continue: les sans-papiers occupent un local de l'INSAS (RTL)]
[RTL  JT-18/11/2008-13h] [Témoignages de la violence policière (audio)]

Carte Blanche:
Distinguer les propos tenus en public ou en privé
Dans un récent communiqué, le Mrax (Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie) annonce qu’il porte plainte contre Michel Delacroix, sénateur d’extrême droite francophone, à cause de propos antisémites filmés dans une «vidéo de famille» ainsi que contre Patrick Cocriamont, député FN, dont le «Mrax détient un enregistrement audio de propos négationnistes» (...) [Lire la suite]

Vers une nouvelle tentative d’extradition illégale de Bahar Kimyongür vers la Turquie ?
Communiqué du Clea - 06/11/2008

Le CLEA fait part de sa profonde inquiétude à l'annonce de l'entrevue qui a eu lieu à Istanbul le vendredi 31 octobre entre les ministres belges de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères et leurs homologues turcs, au cours de laquelle un renforcement de la coopération policière a été décidé entre les deux pays, en particulier en matière de lutte contre le terrorisme.
Suite à cette réunion, une partie de la presse turque a affirmé que les ministres belges se seraient engagés à extrader les militants du DHKC dont la liberté est toujours en sursis en Belgique. Le gouvernement belge serait-il de nouveau prêt, comme en avril 2006, à s’aventurer dans la voie anticonstitutionnelle de l’extradition de l’un de ses ressortissants, de surcroît vers un pays ne respectant pas les droits de l’Homme ? Par ailleurs, ces affirmations de la presse turque nous font craindre qu'une décision censément de justice puisse être prise hors les murs du pouvoir judiciaire pour des raisons de relations diplomatiques. [Lire le communiqué] [Consultez aussi la légende sous la photo ci-dessous]
[Sénat de Belgique: Demande d’explications de M. Josy Dubié au vice-premier ministre et ministre de la Justice et des Réformes institutionnelles sur «le renforcement de la coopération policière turco-belge» (n° 4-567)]


baner
Un film de Marie-France Collard, Foued Bellali et Jérôme Laffont
[Lire plus]
Résister n’est pas un crime
Maintenant en DVD
au prix de 10 Euros (main à la main)
(+ 5 Euros si frais de port)
Achetez-le, diffusez-le, offrez-le et soutenez notre combat !
9ème Festival de cinéma d'Attac «Résister n'est pas un crime» au programme de l'édition 2008 du Festival de cinéma d'Attac
festival libertés 2008
Coup2pouce permet aux jeunes de s’exprimer, d’utiliser la vidéo, de diffuser des films et d’oser la télé... L’émission «On veille sur vous» à remporté le grand prix du festival «Caméras aux jeunes» (27ème édition). 

La collaboration policière de la Belgique avec le régime turc a le vent en poupe
01/11/2008 - Le ministre Patrick Dewael et ses collègues de la Justice Jo Vandeurzen et des Affaires étrangères Karel De Gucht ont rencontré vendredi leurs homologues turcs à Istanbul. Lors de cet entretien, il avait notamment été décidé de renforcer la coopération entre les ministères publics belge et turc en organisant chaque année une réunion entre leurs plus hautes instances. (...) Le ministre Patrick Dewael a profité de la rencontre pour insister sur le caractère prioritaire de la lutte contre le terrorisme en Belgique (...) [Lire la suite - Belga]
[Sur le site d'Info-Turk]


Lire aussi :
Collaboration policière «Turquie-Belgique» :
Nouvelles révélations

Communiqué du Clea - 9 juillet 2008

Fin juin, une délégation turque –composée de cinq chefs de la police et de deux procureurs antiterroristes– était reçue par les autorités judicaires belges qui leur confiaient les archives du DHKP-C, saisies en septembre 1999 dans un appartement à Knokke.

police turque en Belgique
La délégation turque dans les rues de Bruxelles - Photo Sabah

C’est atterrant. Que certains des plus hauts magistrats de notre pays puissent ainsi rencontrer les représentants d’un État où se pratique toujours la torture contre des opposants politiques et se mettent ainsi «au service des bourreaux»…, voilà qui est tout simplement effarant. D’autant que les responsables de la police antiterroriste turque sont réputés pour leur cruauté (en particulier la «TIM-1» spécialisée dans l’interrogatoire des militants et sympathisants du DHKP-C).
[Lire la suite]

Une coïncidence d'agenda?
Le parquet fédéral belge a remis le dossier DHKP-C au régime turc le jour même de la dernière audience en cassation
Le prélude à des nouvelles disparitions forcées d'opposants en Turquie?
La police turque a les archives du DHKP-C (Sabah, 28/06/2008 - English)
•[Cliquez ici pour consulter une traduction Google de cet article]
Le Soir (30/06/2008-p.8) confirme et développe les informations de Sabah
Le dossier DHKP-C aux mains de la Turquie (7sur7 - 30/06/2008)
L’acharné contre le DHKP-C (Le Pan - 02/07/2008)
Turquie: Le retour de la torture [Le Monde - 27/06/2008]
La Turquie dans le rapport 2008 d'Amnesty International

Dans le n° 63 du Journal du Collectif Solidarité contre l'Exclusion :
Les lois antiterroristes menacent nos libertés
 
À l’occasion du 11 septembre 2008, diverses organisations et divers individus regroupés au sein du "Comité T" ont tenu à rappeler que «sept ans près les attentats du 11 septembre 2001, force est de constater qu’au nom de la lutte contre le terrorisme, arrestations arbitraires, actes de torture, condamnations à la peine capitale sont largement pratiqués dans nombre d’Etats». [p. 54: Lire]
Paroles de "terroristes" et de "malfaiteurs" 
Les trois témoignages ci-après donnent froid dans le dos. A chaque fois des militants progressistes, qui font usage de leurs droits démocratiques (liberté de manifester, liberté d'expression) se voient poursuivis à l'aide de moyens disproportionnés. A lire ces récits, on est en droit de se poser des questions sur les pratiques d'une partie de l'appareil policier et judiciaire. [p. 58: Lire]

Les collectifs de solidarité avec les sans-papiers haussent le ton
Le camp pour étrangers de Vottem à Liège bloqué par des militants le samedi 25 octobre
Lire : [RTBF avec vidéos] [CRER]


Appel du Clea:
Solidarisez avec Deniz, l'épouse de Bahar Kimyongür
Faut-il abjurer ses convictions pour devenir Belge?

L'audience pour l’acquisition de la nationalité de Mme Deniz Demirkapi a finalement eu lieu le mercredi 22 octobre, à 14 heures, au Palais de Justice de Bruxelles, 12e Chambre du Tribunal de première instance [Lire le jugement]. Plusieurs dizaines de proches et d'amis s'y étaient déplacés pour exprimer leur solidarité à Deniz.

Dans ce procès marqué depuis le début par le signe de l'inéquitable, c'est seulement à la veille de l'audience que l'avocate de l'intéressée, Madame Selma Benkhalifa, a pu consulter le dossier : la procureur du Roi, Catheline Hamesse, était occupée dessus... depuis avril.

L’attitude étonnante du Parquet n’est pas sans inquiéter et suscite des questions. Pourquoi la Sûreté voulait-t-elle cacher à la défense l'acharnement qu'elle a mis dans ce dossier? Ou reproche-t-on à Deniz d’être la femme de Bahar Kimyongür tout simplement?

Une chose est apparue évidente après consultation du dossier: la vacuité de celui-ci est telle qu'elle ne justifiait pas un nouveau report. C'est pourquoi, lorsque, ce mercredi, la présidente de l'a Cour a voulu reporter une fois de plus le jugement de cette affaire, arguant qu'elle n'avait pas encore examiné le dossier (sic!), l'avocate a refusé fermement cette proposition qui trahit de toute évidence la volonté d'en savoir plus sur l'issue du procès de Bahar Kimongür avant de donner un avis sur son épouse, comme Madame la Présidente l'a par ailleurs dit explicitement lors de l'audience. Me Benkhalifa a répliqué clairement qu'il n'était pas acceptable que l'on subornonne l'avis à donner sur Mme Demirkapi à l'issue du procès de son mari. La juge a donc finalement accepté, contre son gré, de juger l'affaire, mais sans toutefois préciser de date. Quoi qu'il en soit, il est a craindre que le procureur ne fasse pression pour gagner du temps... en vue d'en savoir plus sur l'affaire concernant Bahar Kimyongür.

Toujours dans la série «Tracasseries - administratives - et - répression - judiciaire - pour - des - motifs - politiques», le Tribunal de première instance de Bruxelles statuera prochainement sur la demande d’acquisition de la nationalité belge introduite par Deniz Demirkapi en application de l’article 16 du Code de la nationalité belge.

D’origine turque et âgée de 28 ans, Deniz Demirkapi est l’épouse de Bahar Kimyongür, l’un des inculpés du procès DHKP-C acquitté le 7 février de cette année par la Cour d’appel d’Anvers, aquittement, hélas!, cassé à Bruxelles, à des fins de jurisprudence, le 24 juin. Le procès devant donc se reouvrir incessamment.

Le 24 avril 2007, soit cinq jours après un arrêt précédant de la Cour de cassation dans l’affaire DHKP-C et qui fut favorable aux inculpés, le Procureur du Roi de Bruxelles s’était opposé à l’acquisition par Deniz Demirkapi de la nationalité pour les motifs suivants: [Lire la suite]
 
deniz
Deniz Demirkapi et son fils, de 2 mois et demi, Nidal Kimyongür, quelques minutes avant le début de l'audience. Nous ne disposons pas de photos de l'intérieur de la salle, la présidente nous ayant interdit d'en prendre.
L’audience prévue initialement pour le mercredi 16 avril avait été annulée pour des raisons obscures
L’audience pour l’acquisition de la nationalité de Mme Deniz Demirkapi initialement prévue le mercredi 16 avril à la 12e chambre du Tribunal de première instance de Bruxelles, a été annulée.
Pour une raison obscure, le Parquet a demandé une remise.
Depuis le début de la semaine, Maître Selma Benkhelifa, avocate de Deniz, avait tenté en vain d’avoir accès au dossier. Pourtant, Deniz Demirkapi n’a rien à se reprocher. Elle a un casier judiciaire vierge.

Liberté d'expression
Actualité d'Orwell
De brûlante actualité dans notre société de la surveillance généralisée, le «Théâtre de la Place» de Liège consacre une adaptation théâtrale à «1984».
[Lire] [Cahier pédagogique] 

DANS LE COLLIMATEUR DE LA «GUERRE CONTRE LE TERRORISME»:
Richard Labévière, victime de l’orwellisation de la presse
Qu'il s'agisse d'un journaliste de renommée internationale, cela ne l'exemptera pas de payer cher le fait de ne pas se plier à la novlangue...
[Lire]
[Signez la pétition de soutien]
L'humoriste Jean-Marie Bigard interdit d’
Europe 1
Lynchage médiatique de l'humoriste Jean-Marie Bigard après sa remise en cause, le 5 septembre dernier sur Europe 1, de l’histoire officielle sur le 11-Septembre...
[Lire] [Jean-Marie Bigard s'explique dans"Le Grand Journal" (Michel Denisot) Canal+, Oct. 2008 (vidéo)]
Un militant de Réseau Éducation Sans Frontières condamné pour «outrage à Sarkozy»
[Lire]
Otage pendant six ans et demi à Guantanamo
[Lire]


Procès contre les leaders de la LAE :
Victoire !!!
Les deux dirigeants de la Ligue arabe européenne (AEL)
Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz acquittés par la cour d'appel d'Anvers
La cour d'appel d'Anvers a acquitté Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz, dirigeants de la Ligue arabe européenne (LAE), ce lundi 20 octobre 2008, estimant que les preuves n’étaient pas suffisantes sur leur responsabilité dans les heurts qui se sont déroulés près d’Anvers en 2002, après le meurtre de Mohamed Achrak.

En première instance, les deux hommes avaient été condamnés à un an de prison.
dyab
Le politologue belgo-libanais Dyab Abou Jahjah


(...) Abou Jahjah a exprimé des sentiments mitigés à l'annonce de son acquittement. "Durant six ans, nos militants ont été présentés comme des criminels. Maintenant, il s'avère qu'il n'y avait rien, un simple "désolé" ne suffira pas. Je veux des réparations", a-t-il déclaré.
Il envisage de porter plainte contre l'ancien Premier ministre Guy Verhofstadt, son conseiller en sécurité de l'époque Bryce De Ruyver et l'ancienne bourgmestre d'Anvers Leona Detiège. "Ils ont commis des faits punissables en déclarant que nous sommes une organisation criminelle" (...) [Lire la suite (Le Soir)]

Le prononcé du jugement contre les deux dirigeants de l'Arab European League (AEL) aura lieu le lundi 20 octobre
Soyons présents en nombre à ce procès scandaleux !
Rendez-vous le lundi 20 octobre, à 9 h., à la Cour d'appel d'Anvers (WaalseKaai)

«Après six années de criminalisation, de stigmatisation, de diffamation et de mesures d’interdiction professionnelle, je demande non seulement l’acquittement, mais la rectification, la justice. Il incombe au pouvoir judiciaire de combattre la corruption politique (comme le non-respect de la séparation des pouvoirs), de défendre les droits démocratiques, y compris le droit à un mouvement politique dissident.» Dyab Abou Jahjah

Le lundi 8 septembre 2008, le procès de Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz de la Ligue arabe européenne (AEL) s’est poursuivi devant la Cour d’appel d’Anvers. Le tribunal de première instance les avait condamnés, le 21 décembre 2007, à une peine particulièrement sévère d’un an de prison ferme et une amende de plus de 5.000 € pour leur prétendu rôle dans les émeutes qui avait éclaté à Borgerhout (Anvers) suite à l’assassinat du professeur de religion islamique Mohamed Achrak le 26 novembre 2002. Le tribunal avait jugé comme étant établi que les deux dirigeants de l’AEL avaient incité les jeunes allochtones à la rébellion et à des actes de violence.
Lors de la séance de la Cour d’appel d’Anvers, l’avocat général (ministère public) a repris le réquisitoire du procès en première instance. Selon lui (...) [Lire le compte-rendu]

L'avocat général a requis un an de prison contre les deux dirigeants de la Ligue arabe européenne
Lundi 08.09.2008 - Ce lundi a repris le procès contre les leaders de la Ligue arabe européenne (LAE) à la Cour d’appel d’Anvers. L'avocat général a requis un an de prison contre les deux dirigeants, soit la même peine que celle que leur avait infligé le tribunal de première instance. Dyab Abou Jahjah et Ahmed Azzuz doivent répondre pour le rôle qu'ils auraient joué dans les heurts qui se sont déroulés à Borgerhout en 2002 à la suite du meurtre raciste de Mohamed Achrak. Alors que les inculpés sont arrivés sur les lieux après le début de la manifestation et qu’ils ont fait tout leur possible pour calmer les esprits, le ministère public estime que les deux responsables de la LAE ont incité les nombreux jeunes allochtones qui s'étaient rassemblés à commettre des actes de vandalisme. Le prononcé du jugement aura lieu le 20 octobre prochain (...) [Lire la suite[Le Soir, 21/12/2007]
Lire aussi :
•Luk Vervaet : La justice joue avec le feu    nl
•Jean-Marie Dermagne : La liberté de manifester est en péril
Un jugement inquiétant

Suicide au camp pour étrangers de Vottem (Liège)
Un communique du Comité de Résistance aux Centres pour Étrangers (CRACPE)
Nous avons appris ce dimanche le suicide d'une personne détenue au centre fermé pour étrangers de Vottem. Il s'agit d'un jeune  serbe arrêté le 26 septembre suite à un contrôle dans le Thalys Paris-Bruxelles. Il souhaitait s'établir ici et  a introduit une demande d'asile.  La réponse a été  négative. (...)
Les tentatives de suicide sont très nombreuses dans les centres femés; nous en  avons des échos régulièrement lors de nos contacts avec les personnes détenues à Vottem. En effet ces centres sont des centres de rapatriement; ils sont destinés à préparer l'expulsion et ont pour fonction de briser la résistance des personnes face à ce que les compagnies aériennes appellent les "déportations". Les centres fermés sont donc un univers carcéral. Le régime de détention  appliqué à des personnes qui n'ont pas commis de délit est très mal vécu psychologiquement par ces personnes. (...) Le CRACPE rappelle sa revendication: suppression des centres fermés et arrêt des expulsions. Ce suicide, tout comme les expulsions violentes qui se poursuivent  quotidiennement, nous amènent à répéter ce que nous avions dit lors de la mort de Semira Adamu en 1998: il s'agit d'une violence d'État qui bafoue les Droits Humains. Nous serons présents, comme chaque semaine, mercredi et samedi à 16 heures autour du centre fermé de Vottem et  nous appellons les citoyens  qui veulent protester contre ce déni des Droits de l'Homme à  nous rejoindre.
Lire : RTBF •Un homme se pend au centre fermé de Vottem


Berlin: des dizaines de milliers de manifestants contre la surveillance des données
BERLIN - ©AFP / 11 octobre 2008. Quelque 100.000 manifestants selon les organisateurs, 15.000 selon la police, se sont rassemblés à Berlin samedi après-midi pour protester contre la surveillance des données personnelles (...) [Lire la suite

1,6 million de citoyens sont fichés. Et vous?
Belgique : 1,6 millions de délinquants potentiels ?
Communiqué de presse de la Ligue des droits de l'Homme - 03/10/2008
Etes-vous fiché? La question mérite d’être posée au regard des révélations du journal Le Soir du vendredi 3 octobre. En effet, celui-ci révèle que les fichiers policiers belges (la Banque de données nationale générale ou BNG) contiennent les données personnelles de 1,6 millions de citoyens. Si l’on tient compte de la population belge (10 millions d’habitants) et que l’on soustrait les personnes non actives (personnes âgées, enfants, personnes souffrant d’un handicap physiques, etc.), cela fait un nombre de "délinquants" potentiels effrayant. On peut presque dire que plus d’un belge sur cinq a des choses à se reprocher. Et vous, êtes-vous absolument certain de ne pas faire partie de cette base de donnée? Si vous avez des activités politiques, syndicales, journalistiques ou tout simplement citoyennes, bref, si vous faites usages de vos droits fondamentaux, il y a fort à parier que vous figuriez dans la BNG (...) [Lire la suite
Lire aussi :
Un million de “terroristes” dans les listes noires du gouvernement étatsunien

Le senateur Kennedy dans une liste noire du gouverment U.S

10 ans de l'assassinat de Sémira Adamu, 20 ans de l'ouverture en Belgique des camps de concentration pour étrangers, 60 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :
Le Clea soutient la campagne « 10 / 20 / 60 » et signe l'Appel
Samedi 20 septembre 2008 :
Commémoration du
10ème anniversaire de la mort de Sémira Adamu

Manifestation nationale
Rassemblement: 14h30 devant l'Office des étrangers Boulevard Albert II – à Bruxelles (métro Rogier, SNCB gare du Nord)

Marche vers la place du Luxembourg

  10-20-60
Pour faire honneur à la mémoire de Sémira, qui chanta jusqu'au bout,
apportons notre musique

A partir de 17 heures jusqu'à 00h30 :
Prises de paroles et Concerts
à la Place du Luxembourg à Ixelles (1050 Bruxelles)

Parmi les groupes : Musiek de Singe, Nez Cassé, Les filles de Hirohito, Tourdons Filomelo, Sam Touzani (sous réserve), Code Rouge, Soud System, Yew, …

Contacts : 0496  40 33 09  -  0484  69 01 88  - 0473  59 15 55
(...) [Lire la suite]

Victoire citoyenne !
L’État belge a été condamné pour des écoutes téléphoniques à l'encontre de quatre altermondialistes liégeois

09.09.08 - Les quatre altermondialistes liégeois, mis sur écoute téléphonique lors d’un sommet européen dans la cité ardente en 2001, viennent d’obtenir des dommages et intérêts. Le tribunal civil a estimé que ces méthodes spéciales d’investigation étaient hors de proportion, et qu’un magistrat normalement prudent et avisé n’aurait jamais du les autoriser... C’est donc une faute (...) [Lire la suite] [Sur le JT de la RTBF]

Des clés pour comprendre
La Libre Belgique (blogs): Journaux de guerre de Marc Lemaire
Des exercises de crowd-control lors du défilé du 21 juillet: l'armée belge se prépare à devenir une armée d'occupation de son propre pays?
Le spectre du concept d'ennemi intérieur, cher aux dictateurs d'Amérique Latine des années '70 et '80? Une idée qu'a son histoire en Belgique. Lire, à propos du crowd-control:
[•Vers un plan Vigipirate à la belge?  •Le spectre de l'ennemi intérieur
OTAN: Un exercice d’arrestation d’«extrémistes»  •SFOR: Exercices et entraînements 2002  OTAN: Un exercice de contrôle de foule et d'arrestation  •OTAN: Création en Bosnie d'une unité multinationale spécialisée de carabiniers, de gendarmes et d'autres auxiliaires de police, sous commandement militaire]
Un million de noms sur la liste de surveillance antiterroriste aux Etats-Unis (Le Monde)   [Consulter aussi: Statewatch: "Terrorist" lists/proscription]
Un million de noms sur la liste antiterroriste américaine (Le Soir)
Un rapport du CICR dénonce les actes de torture à Guantánamo
La vidéo d'un interrogatoire à Guantanamo rendue publique pour la première fois
Le Monde - Chronologie: Guantanamo : "Le goulag des temps modernes"
La France a fourni les puces RFID aux Chinois pour les tickets des JO
Livre: «Les armées secrètes de l’OTAN – Réseaux Stay Behind, Gladio et Terrorisme en Europe de l’Ouest»
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée


mi-5
Fabriquant la peur permanente :
La série «
MI-5» dans la programmation de la RTBF

Après la BBC, Canal+, France 2 et autres chaînes, c'est au tour de la RTBF d'inclure dans sa programmation «MI-5», cette déjà classique série servant les thèses du choc des civilisations et de la menace terroriste diffuse et permanente, ainsi que confortant les versions officielles des attentats de New-York, d'Arlington et de Londres. [Dans la grille de la RTBF2].
Dans l'épisode du jeudi 24 juillet à la RTBF2 il était question d'une bande terroriste arabe qui voulait venger les morts causés par les britanniques en Irak en tuant le premier ministre. Vous pourrez y observer le contraste frappant entre la cruauté des “terroristes” arabes et la grande humanité des agents britanniques. [Sur le site de la BBC].

Association générale des journalistes professionnels de Belgique
Soirée-débat - Journalisme, loi anti-terrorisme et militantisme : enjeux professionnels 
L’inculpation et la détention de la journaliste Wahoub Fayoumi ont suscité de nombreuses questions dont certaines touchent au coeur du métier de journaliste. Dans ce cadre, l'AJP a organisé, le 9 juillet 2008, une soirée-débat consacrée aux enjeux journalistiques soulevés par ce dossier. Les discussions furent riches et les participants nombreux (plus de cent inscriptions), parmi lesquels des journalistes, des députés et des militants.  [Lire plus (un compte rendu très complet - avec vidéos)]

[Lire aussi: Hugues Lepaige, Engagement et journalisme]

Journalistes n° 94
[Couverture du n° 94 de la Lettre de l'AJP Agrandir]

Des techniques spéciales d'enquête encore plus antidémocratiques?
La police belge veut pouvoir pénétrer dans les PC des «terroristes»

Le directeur de la police judiciaire fédérale, Glenn Audenaert, plaide pour une modification de la loi sur les techniques spéciales d'enquête, afin de pouvoir tracer les terroristes ou les criminels en pénétrant dans leurs ordinateurs, peut-on lire vendredi dans Het Laatste Nieuws. [Lire (RTL Info - 27/06/2008)]
UE : débat sur la légitimité de la "liste noire" des terroristes (Le Monde - 27/06/2008)
Human Rights Watch s'inquiète des "liens étroits" entre juges et policiers antiterroristes (Le Monde - 02/07/2008)
Human Rigths Watch - France : Les poursuites pour «relations» avec des personnes suspectes d’activité terroriste violent les droits humains  
Human Rigths Watch - Etats-Unis: Des prisonniers secrets de la CIA toujours portés disparus (Audio)
Un communiqué du Syndicat français de la magistrature: la Direction des Affaires Criminelles voit des terroristes partout
France: Edvige (fichage informatique): ce qui inquiète la CNIL
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée
 

Lire le Rapport de
Human Rights Watch
rapport HRW Couverture du rapport de
Human Rights Watch


Le prix Info-Türk a été décerné à Bahar Kimyongür
La présidente du jury, Madame Anne Morelli, professeure à l'ULB, a souligné la qualité scientifique du travail de recherche du lauréat. Le jury a remis le prix le 12 mars 2008 lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 37e anniversaire du coup d’état militaire du 12 mars 1971. La soirée s'est clôturée par un récital pluriculturel de la chanteuse Sophie Servais [Vidéo].
[Sur le site d'Info-Türk]
 
prix info-turk

DES CLÉS POUR COMPRENDRE

Des exercises de crowd-control lors du défilé du 21 juillet: l'armée belge se prépare à devenir une armée d'occupation de son propre pays?
Le spectre du concept d'ennemi intérieur, cher aux dictateurs d'Amérique Latine des années '70 et '80? Une idée qu'a son histoire en Belgique. Lire, à propos du crowd-control:
[•Vers un plan Vigipirate à la belge? •Le spectre de l'ennemi intérieur
OTAN: Un exercice d’arrestation d’«extrémistes»  •SFOR: Exercices et entraînements 2002  OTAN: Un exercice de contrôle de foule et d'arrestation  •OTAN: Création en Bosnie d'une unité multinationale spécialisée de carabiniers, de gendarmes et d'autres auxiliaires de police, sous commandement militaire]
Un million de noms sur la liste de surveillance antiterroriste aux Etats-Unis (Le Monde)
Un million de noms sur la liste antiterroriste américaine (Le Soir)
Un rapport du CICR dénonce les actes de torture à Guantánamo
La vidéo d'un interrogatoire à Guantanamo rendue publique pour la première fois
Le Monde - Chronologie: Guantanamo : "Le goulag des temps modernes"
La France a fourni les puces RFID aux chinois pour les tickets des JO
11 septembre:  Pourquoi le WTC 7 s'est-il effondré? [La Libre Belgique - 26/06/2008]
Livre: «Les armées secrètes de l’OTAN – Réseaux Stay Behind, Gladio et Terrorisme en Europe de l’Ouest»
France : Edvige: un pas de plus vers une société de surveillance généralisée

Alors qu'aux États-Unis, après six ans de recours abusif, de moins en moins de citoyens donnent crédit à ce type de manœuvres
Une certaine classe politique se met à jouer en Belgique aux «fabriquants de la peur permanente»
Les déclarations du Ministre de l'intérieur : Une ingérence inacceptable dans le domaine du pouvoir judiciaire [Communiqué du Clea - 11/01/2007]
Le sénateur écolo Josy Dubié entend obtenir des explications sur le souffle de panique propulsé sur Bruxelles
Un cirque médiatique bien huilé
Un sillogisme fallacieux en acte:
•Une «alerte» est lancée par les services secrets étatsuniens avec, entre autres, des soi-disant projets d'évasion de l'ancien footballeur Nizar Trabelsi.
•Mise en scène de mesures de sécurité extrêmes et prolongées dans le temps et utilisation, à la Bush, de cet élan sécuritaire par l'Exécutif dans son discours.
Donc :
Dewael demande plus de moyens pour lutter contre le terrorisme

Des clés pour comprendre
À la base de la fabrication de la désinformation...

«Les Opérations psychologiques (PSYOP) ce sont des opérations systématiques destinées à transmettre de l'information et des indices à certaines audiences étrangères sélectes afin d'influencer leurs émotions, motivations, raisonnement objectif et, finalement, influencer le comportement de gouvernements étrangers, organisations, groupes et individus...»
U.S Air Force: Aerospace Power Journal 16 July 2001.
«Diffuser des fausses pistes, des fausses alertes à la bombe, des faux plans d'enlèvements et assassinats, des rumeurs...» US Army - School of Americas, Manuel : Terrorisme et Guerrilla Urbaine.
Doctrine française: «La Guerre médiatique avec son volet psychologique (Psychological Warfare ou Psycological Operations - PSYOPS - dans la littérature anglo-saxonne ) se définit comme un ensemble de techniques qui visent à utiliser l’information comme instrument de confusion, de dissuasion, de déception et de persuasion ou plus exactement de "gestion de l’opinion publique...". Aux États-Unis, les fameux groupes d'opérations psychologiques, qui se sont rendus célèbres dans le Golfe et en Bosnie, font l'objet aujourd’hui de plus de 700 sites sur internet ! Les cibles ne sont pas seulement les militaires des forces adverses, mais peuvent aussi (via les nouveaux médias : TV par satellites, câbles, internet) viser la population civile d’un pays étranger». Claude Michel, Ingénieur chez Thomson-CSF communications / RSC, Professeur à l'École Militaire - EMSST. [http://www.infoguerre.fr]
... et du détournement de la démocratie
Towards a Grand Strategy for an Uncertain World - Renewing Transatlantic Partnership [Document préparatoire de la rencontre de l’OTAN à Bucharest – avril 2008]. Voici la traduction française d'un extrait: P. 139 : «Nous choisissons de ne pas formuler nos propositions pour la réforme de l'UE de façon aussi détaillée que pour l'OTAN, et ceci pour deux raisons : tout d'abord un nouveau traité qui vient remplacer la “constitution” désormais condamnée est actuellement adopté en douce, de façon à éviter de consulter les populations.» Pp. 143-144 : «En soi une alliance sert les intérêts stratégiques des deux parties, les États-Unis et l'Union européenne, nous proposons, comme première étape menant à un accord transatlanique beaucoup plus ambitieux, d'établir un directorat réunissant les États-Unis, l'UE et l'OTAN au plus haut niveau politique, ceci en partant des traités et des accords existants, comme l'accord EU-UE, le traité de Washington et les traités européens… Afin d'éliminer toute source d'irritation, il pourrait être décidé que c'est toujours d'abord au sein de l'OTAN qu'un point sera traité et que les membres de l'OTAN qui sont aussi membres de l'UE s'engagent à ne pas s'écarter du vote posé à l'OTAN quand le point est abordé dans des instances européennes.»
Comment l'Ouest fut conquis
www.statewatch.org
Statewatch Observatory: In defence of freedom & democracy
Statewatch: S.O.S. Europe

À lire et à réfléchir :
•Amnesty International :
Sans laisser de trace : la responsabilité des États-Unis dans les disparitions forcées de la «guerre contre le terrorisme»
•Jean-Claude Paye :
Les lois anti-terroristes : un Acte constitutif de l’Empire
•François Schreuer : La liberté d’expression ne se négocie pas


Arte TV
«Tous fichés»
[1]  [2]  [3]  [4]  [5]
Un reportage vidéo à ne pas rater :

Voyage à «Big Brother City»
[Première partie]   [Deuxième partie]
Un début de résistance
[Première partie]   [Deuxième partie]
De Spiegel : «Big Brother in Bagdad»
À Bagdad la biométrie est meurtrière...
[Lire]

Amnesty International
Sans laisser de trace
La responsabilité des États-Unis dans les disparitions forcées de la «guerre contre le terrorisme» [Lire]

Ces industries florissantes de la peur permanente
Le Monde diplomatique


Toute une réussite le dîner-débat des Juristes démocrates de Liège
Les juristes démocrates de Liège avaient invité Bahar Kimyongür le soir du 25 septembre pour leur traditionnel dîner-débat autour de thèmes d'actualité. La salle était comble et on a compté sur la présence, outre des nombreux avocacts, du bâtonnier de Liège et d'un avocat général. Au milieu d'une ambiance très conviviale, preque familiale, l'assistance s'est montrée assez intéressée. Beaucoup de questions ont été posées à travers lesquelles on pouvait sentir la sympathie suscitée par l'invité et son vécu dans l'auditoire.
Consultez l'affiche de la soirée : «Criminalisation des dissidences? Exposé par Monsieur Bahar Kimyongür, Licencié en histoire de l'Art et Archéologie de l'ULB»
Bientôt ici un reportage photographique


Lorsqu'une certaine Justice s'allie à une presse à sensation...

Parmi les “éléments nouveaux” que le procureur Delmulle a ajouté au dossier à charge dans le procès DHKP-C, se trouve une photo de Bahar Kimyongür lors de sa visite au camp de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatilla (Liban) en 2002 –dans le cadre d'une délégation internationale dans laquelle il y avait des nombreux députés européens–, photo sur laquelle on le voit portant, de toute évidence mal et dans un but humoristique, un vieux bazooka de collection déclassé. Le procureur se garde bien de ne rien conclure à partir de la photo, se limitant à une légende faisant allusion à la personnalité (déviante?) de l'inculpé, laissant de toute évidence à une certaine presse à sensation la tâche de faire l'amalgame et de tirer la conclusion accusatrice recherchée. Cette dernière n'a pas tardé à s'emparer du document (qui le lui a remis?). Consulter, par exemple, le JT du 13/09/07 au soir de la VRT (ouvrir vidéo) [cliquez ici].

Lire le Communiqué de Bahar Kimyongür   fr    nl
Lire : Bahar met bazooka: een boomerang voor Delmulle?
Un resumé de cet article comportant plusieurs adhesions supplémentaires a été publié :
Sur le site de la FGTB flamande
Sur le site d'Attac Vlannderen

 

walibi
Bahar Kimyongür - 8 ans (à gauche sur la photo) et son frère Kem - 6 ans (à droite) au “camp” de Walibi en 1982.
Un document explosif que le procureur Delmulle n'a de toute évidence pas encore (Cliquez sur l'mage)
Heuresement pour Bahar Kimyongür le procureur Delmulle ne s'est pas fait remettre par le chef de la Sûreté de l'État la photo ci-dessus prise au "camp" de Walibi en 1982 et qui montre de toute évidence que les tendances déviantes de l'inculpé étaient présentes dès son enfance, et qu'il s'agit, de plus, d'une maladie familiale.

Leçon : si vous visitez un musée d'armes, ne vous faites surtout pas photographier une vielle arme à la main. En ces temps de psychose généralisée alimentée par les fabriquants de la peur permanente, cela pourrait vous coûter très, très cher.
•Indymedia :
Nieuw bewijsmateriaal op VRT-journaal tegen Bahar Kimyongür blijkt manipulatie

espacer espacer espacer

Bahar Kimyongür membre d’honneur d’Attac-Bruxelles 1
[Lire]



 

Consultez aussi notre page : Communiqués

Archives: | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |


Le Clea est un collectif citoyen visant à promouvoir un débat critique sur les nouvelles législations antiterroristes. Le cas de Bahar Kimyongür est exemplaire à cet égard. En vertu de ces nouvelles dispositions, non seulement les libertés d'expression et d'association sont mises à mal mais, en plus, l'avenir d'un homme qui n'a commis aucun délit et comdamné aujourd'hui à cinq ans de prison ferme, est gravement compromis.  
 
 
 

autocollant
Bahar Kimyongür est un symbole
Il est le symbole des dangers que la lutte contre le “terrorisme” fait peser sur nos libertés

Vous souhaitez soutenir Bahar concrètement ?
Ce qui suit vous intéressera :
Lire
Téléchargez ici, et reproduisez et diffusez SVP un tract au format pdf
Soutenir Bahar
Prochaine réunion du Clea : À fixer


«Dis-moi avec qui tu colistes...»
Lire :

«Un citoyen belge livré pour des raisons électoralistes à un régime pratiquant la torture ?»

Consultez aussi :
www.mouvements.be


Actualité de Huxley
«(...) au moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice– demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu'ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux mais (...) l'oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
Aldous Huxley, Retour au meilleur des mondes
n

Site optimisé pour le navigateur
Firefox
Firefox
Téléchargez-le ici

Jean-Claude Paye –du Clea– au «Fait du jour» (RTBF - La Première) le 11/09/2006 - 13h
Cliquez ici (audio)


Lire aussi :
-Un complot en vue de livrer Bahar (RTBF - La Première le 19/09/2006 - 18h)
Cliquez ici (audio)
-Le Soir 20/09/2006 : Portrait de Bahar Kimyongür
-Le Soir 20/09/2006 : Josy Dubié : «Une affaire d'État»


L'opinion du professeur J.- M Klinkenberg de l'ULg
Dans une carte blanche publiée dans "La libre Belgique" –carte blanche que j'ai co-signée et qui concernait la mise en place en Belgique d'une législation gravement liberticide–, il était question de l'affaire Bahar Kimyongür, citoyen belge d'origine turque accusé de terrorisme en vertu de ces lois et actuellement rejugé en appel. Dans notre document, nous accusions la Belgique d'avoir "vendu" un de ses ressortissants à la Turquie (qui n'est pas précisément un modèle pour le respect des droits de l'Homme, et notamment pour les prisonniers d'opinion), en s'arrangeant pour le faire arrêter hors du territoire national, aux Pays-Bas. La manœuvre a été déjouée grâce à l'indépendance de la justice néerlandaise, qui n'a vu dans les actes de Bahar qu'un exercice normal de la liberté d'opinion.

Comme vous le verrez dans les deux liens ci-dessous, le bien fondé de notre accusation est aujourd'hui clairement établi. Malgré les dénégations spécieuses d'une Ministre de la Justice, que j'ai admirée jadis.

Mon estime pour elle avait déjà vacillé lorsque j'ai vu le sort qu'elle réservait à l'enseignement de notre pays. Il s'est maintenant évanoui : je dois bien observer sur elle une nouvel effet de la psychose du terrorisme qui, affectant notre pays comme elle ravage les États-Unis, nous promet le pire. Cet effet, c'est la liberté que l'on s'octroie de mentir effrontément, et d'ainsi mépriser le citoyen, tout cela "pour le bien".

Le déroulement du nouveau procès de Bahar Kimyongür (...) confirme hélas les craintes que nous développions dans notre carte blanche. Comme aussi, d'ailleurs, le fait que le procureur participait à la réunion qui avait pour but de faire tomber Bahar Kimyongür et dont il est question ci-dessous.

Liège, le 19 septembre 2006

-La Libre Belgique
-7 sur 7
-La Carte blanche mentionnée


«La Belgique, comme tous les États démocratiques, est en guerre contre le
terrorisme. Il ne faut pas baisser la garde. Quand on est en guerre, il faut
des mesures exceptionnelles.»

Madame C. Rice de passage en Belgique? Non, Madame L. Onkelinx le 9 septembre 2005 (AFP).